• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JP94

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 900 0
1 mois 0 54 0
5 jours 0 13 0

Derniers commentaires



  • JP94 21 septembre 23:37

    @Lonesome Cowboy

    Ce n’est pas exactement que ça ratisse large ( pour ramener du monde aux manifsà mais que les attaques du gvt Macron, elles, portent sur un large front, et sont une sorte de Barbarossa contre tous nos droits !

    Alors oui, Macron ( le Patronat) attaque tous azimuts, fini le sourire figé maintenant c’est le Macron outiil du Medef qui sort les crocs ... et effectivement combattre la oolitique de Macron implique de se mobiliser largement contre toutes ses attaques qui sont corrélées par le fait que l’ensemble des droits est attaqué ; santé, travail, logement, salaires, éducation etc ... et même, la Constitution démocratique de notre pays car Macron ne respecte pas le débat inhérent au fonctionnement démocratique des institutions. Il ne respect pas les salariés et crache sur ceux qui luttent ... enfin tout cela est normal : ceux qui luttent sont les héritiers de la Résistance tandis que le Patronat était collabo. Donc Macron poursuit la lutte de la classe qu’il défend et adopte des méthodes naturellement antidémocratiques, comme ses ancêtres idéologiques...


  • JP94 21 septembre 23:25

    Le problème n’est pas seulement que Trump ose parler ainsi, c’est aussi que l’ONU n’ait même pas coupé le micro - comme si un président US pouvait bafouer les (soi-disant) valeurs de l’ONU et aussi l’absence, à ma connaissance, de réaction des autres états...


    Donc sous prétexte que le Corée a fait un effet de missile - évidemment pour signifier qu’elle se défendrait , la menace étant côté US ..les agressions de ce pays qui n’a jamais connu l’Occupation sur son sol mais qui agresse ou occupe tous les autres le prouve amplement ) il faudrait « finir le boulot » entrepris lors de la Guerre de Corée.

    Mais aussi, est-ce que le vrai pouvoir américain n’a pas lâché Trump dans l’arène non pas pour le tester - ils le connaissent et c’est leur jouet - mais pour tester le monde ? 
    Car Trump ,qui a été élu par le rejet de Clinton la va-t-en guerre et du système,centrait son programme sur l’intéreur.
    Curieusement, on nous le montre à présent à l’extérieur, et puis n’a-t-il pas été bien formaté après une séance de rééducation dans le « tank »... 
    Un homme seul ne décide pas.
    Mais on passe de la figure d’un Obama gentil et voulant le bien de la planète - tout en battant des records en matière de guerres et meurtres de Noirsn de renvois à la frontière , à un Trump, « méchant » mais piloté pas le même système. 

    Le danger pour moi ne se réduit pas à Trump lui-même mais est davantage le fait de ceux qui le mettent sur la scène pour dire tout haut ce qu’eux-mêmes fomentent tout bas....


  • JP94 21 septembre 22:37

    @kalagan75


    Allons allons ,pas de fausse naïveté !

    La propagande médiatique est parfaitement rodée depuis Goebells, il est mort mais sa science du mensonge et de la manipulation sont bien vivantes ici.Du reste RMC n’est-elle pas née un beau jour de la 2de GM par la réunion de capitaux et de capitalistes français - collabos et allemands - nazis .. à tel point qu’à la Libération de Monaco par les résistants communistes, on a eu une éphémère république socialiste de Monaco ... trop brève mais tout de même on a du remplacer le Prince totalement compromis par un fiston blanc comme neige promu ad hoc par les Alliés ... à l’Ouest ? 
    Mais RMC et restée ... 

    Bref, si l’élection permettait ici ou dans l’UE, de contrarier le tout-pouvoir du Capitaln eh bien gageons que le suffrage universel serait supprimé aussitôt .
    D’ailleurs, la censure, pour le moment, est tellement bien faite qu’elle est consentie comme si c’était normal...
    Le droit de vote a déjà été supprimé en France et la déchéance de députés a existé : sous Pétain et avant . Quand c’est nécessaire, on se donne les moyens et le parlement,élu a par l’entremise du respectable Jules Jeanneney, voté les pleins pouvoirs à Pétain et donc supprimé la Démocratie.
    Et puis plus récemment en 2005, on a eu le droit de voter mais le résultat a été annulé, puisque ensuite on a eu le Traité de Lisbonne.

    Et pour le CETA et le TAFTA, désolé, là on n’a pas le droit de vote !!

    Et pour la Sorite de l’UE ou de l’OTAN , désolé mais on n’a pas le droit de vote.

    Donc le Droit de vote c’est juste quand ça permet au Patronat et à la FAF ( French American Foundation) de nous fourguer son dernier né ... le cousin des journalistes du Monde, de Libé et des chaînes de télé. Pourtant je n’ai pas voté pour avoir tout ça . Moi mon grand-père était FTP et ce n’est pas avec un bulletin bidouillé qu’il a combattu les nazis, à Jeumont.


  • JP94 21 septembre 21:42

    L’essentiel est dans l’intitulé de l’article, sur la non-légitimité de Macron qui gouverne par ordonnances et effectivement les citoyens ont leur mot à dire !


    Ceux qui nous sortent, comme le fit Hollande, qu’une fois qu’on a voté on se tait, ont une bien étrange conception de la démocratie / On n’a pas élu un monarque absolu. 

    La Constitution de 93, par son article 35 légitime et impulse même de se révolter contre le gouvernement lorsque celui-ci vile les droits et les aspirations du peuple.

    Et petite précision : lorsque Sire Sarkosy a réquisitionné les chauffeurs lors de la grève des transports, il a été ensuite condamné en 2010 par l’OIT ( l(ONU du travail) pour ces actes illégaux !!! 

    Non seulement la légitimité est du côté des manifestants, mais même la légalité.
    Et ceux qui prétendent l’entraver sont justement hors de notre légalité, qui n’est pas celle du Patronat !


  • JP94 21 septembre 20:37

    @kalagan75

    Ah bon ? facile, procéder par ordonnance, c’est faire comme Charles X,le plus réac’ de nos monarques. Donc refuser le débat démocratique et imposer les buts « de guerre » du Patronat.

    C’est gouverner par l’arbitraire. Le but et la manière sont corrélés : casser les acquis sociaux, tous ! 

    Et ceci par une guerre-éclair, ce qui explique aussi de régir par oukazes. 

    Débattre, même avec des députés à la botte, voter, tout cela serait encore trop démocratique. Macron entend se montrer fort, justement parce qu’il n’a AUCUNE légitimité. 

    Tous les collègues qui osaient nous vanter le Macron « nouveau » la bouclent honteusement aujourd’hui.


Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès