• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

JP94

Cet auteur n'a pas encore renseigné sa description

Tableau de bord

Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 0 1479 0
1 mois 0 4 0
5 jours 0 0 0

Derniers commentaires



  • JP94 16 juillet 16:06

    intéressant, mais on aimerait en savoir plus : l’article promeut la figure héroïque anticolonialiste, mais je trouve dommage qu’il ne cite pas de faits plus concrets et aussi des analyses d’Abdelkrim, notamment sur le fascisme... il n’y a pas d’ouvrages de référence, des sources ?



  • JP94 5 juillet 17:36

    A propos, il s’est crée un site : ça peut intéresser certains ici ...

    http://belarusolidarite.eklablog.com/



  • JP94 5 juillet 17:29

    @xana
    oui, c’est aussi ce que j’ai lu comme analyse, ne serait-ce que parce qu’apparemment, le KGB biélorusse ne savait pas que Protasevitch était à bord, mais le traçage de l’alerte et l’analyse chronologique exacte montrent une action étrangère. 
    Protasévitch était peut-être devenu inutile sauf à créer un incident...sur lequel les réactions occidentales « unanimes » semblent tout aussi dictées de l’étranger... et les précédents -occidentaux oubliés.



  • JP94 5 juillet 17:19

    @Opposition contrôlée
    précisons aussi que ces nationalisations sont le fruit du 8 mai 1945, qui est aussi une victoire de classe, minorée à l’ouest : le Patronat, collabo dès avant la guerre ( en vue de la mener contre l’URSS), une armée défaitiste, un PCF, incarnation de la classe ouvrière ayant résisté au fascisme ( et bien avant la guerre), Pierre Villon ayant rédigé le programme du CNR -le prestige et le rôle de l’URSS alors, tout ce contexte a permis les nationalisations  et même les luttes de libération ailleurs.

    Jusque dans les années 80, ( au début) nationaliser était encore au programme de la gauche donc dans toutes les têtes, on allait vers plus de nationalisations ! 

    C’est la chute de l’URSS qui a permis les privatisations en France-même...

    N’en déplaise à Roman Garev, les médias russes ont passé leur temps à dénigrer Loukachenko avant la tentative de coup d’Etat et sur quelles bases ? non, la Russie n’a pas soutenu économiquement la Biélorussie : je connais des ingénieurs russes spoliés par Gorbatchev et sous Poutine, certes la situation a évolué  peut-être aussi par crainte d’une nouvelle révolution ou retour au socialisme ? mais il n’empêche que tous ces ingénieurs soit sont au chômage, soit sont sous-employés, soit ont dû quitter la Russie, et ne sont certainement pas des libéraux ! 
    Mais pas non plus « pro-Poutine »...qui mène une politique antisociale. La casse des retraites, c’est comme ici ! la casse du Droit du travail, c’est comme ici ! l’obligation vaccinale et les mesures répressives et le passeport sanitaire qui permet d’aller se contaminer ailleurs puis de contaminer les autres ( merci Sobyanine et Mouachko les totalitaires) c’est comme ici !

    Par contre, ces Russes sont allés en Biélorussie, ou ont rencontré des ingénieurs biélorusses, ont discuté avec eux : et eux ils avaient du boulot, une situation stable ! et ne risquaient pas d’aller défiler en 4x4 avec le drapeau collabo que brandissaient les Hiwis à Minsk sous occupation nazie.



  • JP94 19 juin 20:36

    25% des étudiantes américaines disent avoir été violées...

    Dans la nouvelle armée ukrainienne formée par les officiers anglo-saxons, si le taux de viols n’égale pas encore le score du maître, c’est que le nombre de femmes y est trop élevé : 10% pour 50000 femmes, ça fait tout de même 100 % de 5000 femmes, donc 5000 viols...on a connu ça en France à la Libération, par les mêmes.

    Quant à l’Armée rouge, elle a d’autres valeurs, y compris sur les femmes ennemies.

    D’ailleurs, une amie dont le père avait passé la guerre dans un Stalag de Poméranie avait raconté que lorsque l’Armée rouge les avait délivrés (lors de marches forcées), une partie des Français avait refusé le pain et le lard soviétique, ou plutôt, l’avait jeté ( !!) en prétendant que les Américains les nourriraient mieux. Remis aux Américains, les « grévistes » n’ont pas été nourris !! c’est le papa qui a bien rigolé !

    Ces femmes qui s’engagent par fanatisme, tant pis pour elles ! elles ont gobé la propagande et sont prêtes à tuer en toute impunité leurs compatriotes  car s’il s’agissait de l’Armée russe, ce serait une autre affaire entre fachos, ces pratiques sont normales, elles découvrent la Lune...

    Effectivement, le problème est insoluble, car il est inhérent à cette société vendue aux fascistes et aux Américains qui les ont installés.

    Au moment des massacres d’Odessa, elles riaient de voir brûler vifs des femmes et des enfants par leurs cocktails Molotov et leurs amis snipers...une personne vile ne peut se plaindre d’être avilie par son complice.

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité