• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Adibou

sur 9/11 WTC - La déclassification de documents sur l'Attentat ravive l'hypothèse d'une connaissance préalable du projet par le Mossad israélien


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

 Adibou Adibou 21 août 18:19

"

Rubrique : conspiration

Depuis l’effondrement des tours, de nombreux groupes antisémites diffusent de fausses informations concernant le 11 septembre. Huit ans après, elles sont toujours tenaces, notamment sur le web.

Le 12 septembre 2001, après l’effondrement des tours, le ministère des Affaires étrangères israélien diffuse une annonce demandant à ses ressortissants de contacter le consulat général d’Israël à New-York. La procédure vise à recenser les disparus.

Asas Salinger, chargé de communication au consulat israélien de New-York nous explique que l’ambassade a reçu plus de 4 000 appels ce jour-là : « On a recensé 4 000 Israéliens susceptibles d’avoir été aux alentours du World Trade Center, parce que les familles des Israéliens résidant à New-York ou en vacances ont téléphoné. Evidemment, ils sont beaucoup plus nombreux, mais nous n’avons pris en compte que ceux qui, pour entrer aux Etats-Unis, ont utilisé leur passeport israélien. »

Bidon, le chiffre de 4 000 juifs épargnés est repris un peu partout

Ce chiffre est alors repris et transformé par plusieurs médias pour étayer leur thèse du complot : « 4 000 juifs ne sont pas allés travaillé au WTC le 11 septembre. » Cette fausse information, d’abord diffusée par le site Islamweb, basé au Qatar, puis reprise par la télévision libanaise Al-Manar, se répand un peu partout dans le monde.

Bien que ce chiffre de 4 000 personnes corresponde, on l’a vu, à une estimation du nombre de ressortissants israéliens présents ce jour-là à New-York, la rumeur gonfle. Asas Salinger souligne d’ailleurs l’absurdité de cette manipulation :

« Quelque 3 000 personnes ont péri dans les attentats. La capacité d’accueil des tours ne permet pas de croire que 4 000 personnes de plus auraient pu se trouver sur les lieux. »

Pendant que le Jérusalem Post compte les morts et les disparus israéliens, plusieurs groupes antisémites inondent le web et affirment qu’aucun juif n’est mort le 11 septembre.

Les différentes enquêtes réalisées par les médias américains et par le département d’Etat à partir des noms des victimes estiment entre 300 et 500 le nombre de juifs disparus dans les attentats du World Trade Center, toutes nationalités confondues.

Le gouvernement israélien déclare avoir perdu cinq ressortissants (détenteurs d’un passeport unique) : deux dans les tours, et trois à bord des avions.

10 à 15% des victimes du 11 septembre sont donc de confession juive. Un chiffre cohérent avec le nombre de juifs new-yorkais : 20% des 8 millions d’habitants de la ville."


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès