• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Benoît Delol

sur Patrimoine architectural : un petit exemple de maltraitance


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Benoît Delol Benoît Delol 24 septembre 15:20

@nono le simplet

Rénover chaque immeuble de la rue de la Barre coûterait cher aux propriétaires, effectivement, même si, justement, Cahors propose, pour les parties anciennes de la ville, un «  dispositif exceptionnel » permettant d’obtenir jusqu’à 50 % d’aides publiques pour les façades.

Et, vous avez raison, d’autres parties de la ville mériteraient (également) de l’attention. Si le pont Valentré a bénéficié de plusieurs restaurations, il n’en est pas de même des immeubles de la rue Soubirous, parfois laissés à l’abandon. Pourtant, ils datent de l’époque médiévale ! Je vous invite à faire une visite avec Google Street View, en partant du n°88 de la rue, où se trouve une ancienne échoppe. Vous constaterez également que cette rue est commercialement morte, ce qui justifierait une intervention publique massive.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès