• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Séraphin Lampion

sur Devoir de mémoire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 octobre 11:16

@JL

Pour intéressante qu’elle soit, votre réflexion sur la nuance à apporter entre « pacte » et « alliance » n’en manque pas moins de nuance.

En latin, pactum signifie convention, accord, contrat, parole, promesse, arrangement, traitéet ce mot est étymologiquement lié à la paix (pax), pactus étant le participe passé de paciscor (faire la paix).

Les exemples de connotation positive du mot sont nombreux, comme pour la société cinématographique de distribution de films d’auteurs s’étant engagés à respecter une charte de qualité, un un groupement d’enseignants de l’EN.

On peut citer aussi :

« Aussitôt que les deux parties, […], auront établi les bases d’un accommodement, je désire, monsieur l’amiral, qu’elles puissent former ensemble des pactes, à titre de voisins et d’amis. » — (Anonyme, Turquie - insurrection de Candie, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)

ou

« La constitution de 1793 fut le premier pacte social qui, depuis l’origine du monde, eût fait un dogme de la fraternité humaine. » — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)

Enfin :

« La France demande que soit soumise au Tribunal de La Haye la question de savoir si le pacte franco-soviétique est compatible avec Locarno. » — (Victor Margueritte, Le cadavre maquillé : La S.D.N. (Mars-Septembre 1936), Flammarion, 1936, p.34)

Pour ce dernier exemple, on comprendra qu’il ne s’agit pas simplement de l’angle de vue de l’pbservateur.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès