• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Daniel PIGNARD

sur Laïcité et islamophobie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 8 novembre 16:49

L’apôtre Paul était islamophobe :

"Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème" (1 Cor 16:22)

Pour nous les chrétiens, l’Islam, c’est l’Islam et il doit être anathème en France :

« Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. » (2 Cor 11 :3-4)

« Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème ! » (Gal 1 :8)

 

Les apôtres Paul, Pierre et Jude étaient homophobes.

Voici comment l’apôtre Paul voit l’origine des mœurs contre nature :

https://www.biblegateway.com/passage/?search=Ro+1%3A18-32&version=LSG

« En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.…..

C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ;

et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. »

 

Heureusement, les articles 10 et 11 des droits de l’homme de 1789 sont là pour nous garantir la liberté d’opinion.

ART. 10. — Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.

ART. 11. — La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

 

 

Quant à la haine des autres, elle se manifeste par ceux qui haïssent au point de faire des procès pour délit d’opinion. Jean-Marie Le Pen avec son « détail » en a été une des plus grandes victimes. 1,4 millions de Francs pour un tout petit mot.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès