• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Laïcité et islamophobie

Laïcité et islamophobie

Dans un état laïc (ou neutre) démocratique où la liberté de penser (et donc d'afficher et diffuser ces idées et convictions) on a évidemment le droit de critiquer et contester toutes les idées et donc aussi les idéologies, politiques, récits historiques, théorie scientifique et religions quels qu'ils soient. Naturellement une saine critique se fait avec des arguments adéquats et toujours sans violence ou disqualification de l'interlocuteur porteur de l'idée contestée, critiquée.

Mais dire qu'on à le droit d'être islamophobe, comme l'a fait Henri Peña-Ruiz, n'est pas acceptable. En effet, si islamophobie veut étymologiquement dire avoir peur de l'Islam, le mot veut dire racisme envers l'islam exactement comme xénophobie (peur de l'étranger) veut dire racisme envers tout étranger. Le Racisme est une violence sanctionnée par la loi.

Quand Henri Peña-Ruiz, pourtant défendeur de la laïcité en tant que liberté de croyance, dit on a le droit d'être islamophobe, il ne fait que banaliser et valider l'islamophobie. C'est de sa part une grave erreur et est innacceptable car constitue en soit non seulement une incitation à la haine mais aussi un acte raciste.

Si la liberté de croyance (et donc de sa publicité et de sa diffusion dans le domaine publique -sinon il n'y aurait pas liberté si elle était confinée au domaine privé-) est garantie, c'est que nos pouvons pas concevoir le monde, le réel sans croyance. Même la science se fonde sur des croyances ontologiques et épistémologiques. Il n'y a pas de croyance plus légitime que d'autre même s'il y a des croyances plus fondées (argumentées) que d'autres ou faisant plus consensus que d'autres (le consensus n'étant jamais une preuve irréfutable même en science).

Ce qui caractérise la démocratie (comme la science) c'est le débat. Toute limitations de la liberté de croire, de penser, de diffusée et de faire publicité des idées, des croyances et des débats est un acte liberticide des plus dommageable tant à démocratie qu'à la laïcité.

Les lois antiracistes ne luttent pas contre des idées mais contre la haine des autres et des idées des autres ainsi qu'en découlé la stigmatisation, la discrimination, la mise en discrédit, et l'incitation à la haine des autres et non de ces idées, croyances et convictions.


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • Crab2 8 novembre 10:01

    Caroline de Haas cheffe de file d’un mouvement féministe à deux neurones, sera présente dans la manifestation " contre l’islamophobie " le 10 octobre au coté du CCIF.

    Suite

    https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/11/cretinerie-et-hypocrisie-sans-limite.html


    La Racaille et Zineb El Rhazoui

    Nul ne peut comparer la racaille ou les fans de Booba ni à de paisibles manifestants ni à de gentils démocrates.

    Suite

    https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/11/racailles.html



    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 11:18

      @Crab2
      Cette manifestation est en train de diviser la Gauche.
      Les masques tombent, eux qui ne parlaient jamais des Frères Musulmans, les connaissent très bien, et certains ne veulent pas y être associés.

      La Gauche aussi, comme la Droite et le FN, considérait jusqu’à présent l’Islam comme un tout homogène... et le miracle est arrivé, l’Islam n’est pas un tout homogène ! Quand le FN va-t-il en faire autant ?

      « Le temps révèle tout, c’est un bavard qui parle sans être interrogé » Euripide


    • San Jose 8 novembre 10:06

      Présentation de l’auteur : « Je refuse tout commentaire de mes textes qui.............. »

      .

      Soit. Pas de commentaire. Bonjour chez vous. 


      • pemile pemile 8 novembre 10:29

        Olivier MONTULET « c’est que nos pouvons pas concevoir le monde, le réel sans croyance. . Même la science se fonde sur des croyances ontologiques et épistémologiques »

        Grosse confusion entre connaissances en évolution, non définitives, et croyances ! smiley


        • Olivier MONTULET Olivier MONTULET 8 novembre 12:00

          @pemile Il n’y a aucune confusion. La science se fonde sur des croyance. Tout scientifique sait ça. La première croyance de la science est de croire que nous pouvons décrire le réel, qu’il est unique et qu’il peut être réduit à des lois simples. Si vous en doutez encore, étudiez la philosophie des sciences et l’épistémologie.


        • Attila Attila 8 novembre 12:16

          @pemile
          « Grosse confusion entre connaissances en évolution, non définitives, et croyances ! »
          Vous voyez, des fois, je vous approuve.

          .


        • pemile pemile 8 novembre 12:53

          @Olivier MONTULET "La première croyance de la science est de croire que nous pouvons décrire le réel, qu’il est unique et qu’il peut être réduit à des lois simples"

          Désolé, je n’avais pas compris que vous parliez de la science du 19éme ! smiley


        • popov 8 novembre 12:56

          @Olivier MONTULET

          Tout scientifique sait ça. La première croyance de la science est de croire que nous pouvons décrire le réel, qu’il est unique et qu’il peut être réduit à des lois simples.


          Ça, c’est l’idée que se font des sciences dures ceux qui ont fait les sciences molles et qui conçoivent un complexe d’infériorité devant les succès des sciences dures. Comme ces philosophes qui tournent autour des physiciens comme des mouches en prétendant pouvoir leur dire comment faire leur métier.

        • pemile pemile 8 novembre 13:20

          @popov « un complexe d’infériorité devant les succès des sciences dures. »

          Ou tous les vendeurs de grigris qui s’approprient maintenant la physique quantique pour garantir un effet à distance !


        • popov 8 novembre 13:35

          @pemile

          Exactement, la physique quantique présente des aspects mal compris, donc mystérieux, magiques, et par conséquent elle mène au sacré comme dirait Dugué.


        • JPCiron JPCiron 8 novembre 21:50

          @Olivier MONTULET
          .
          La science se fonde sur des croyance >

          Quand la Science Mathématique dit que 1+1=2 on peut en effet affirmer que cela se base sur une croyance. Car on ne peut pas le démontrer. Sauf bien sûr à l’intérieur d’une ’bulle’ logique universelle qui accepte cet axiome.

          Mais la croyance surnaturelle est toute autre que celle Scientifique. Car le surnaturel accepte une coexistence de deux ’bulles’ qui, dans une logique scientifique, sont incompatibles : l’une suit les lois mathématico-physico-chimiques du monde, tandis que l’autre, simultanément, les viole allègrement.

          .


        • pemile pemile 8 novembre 21:56

          @JPCiron « Quand la Science Mathématique dit que 1+1=2 on peut en effet affirmer que cela se base sur une croyance »

          Et quand on dit :
          X + X = 2X
          X - X = 0
          X * X = X^2
          X / X = 1


        • JPCiron JPCiron 8 novembre 22:39

          @pemile
           
          <   X + X = 2X     - X = 0    X / X = 1  >

              Croyance !   Croyance !   Croyance !

          Car on ne peut le démontrer que si on accepte que 1 + 1 = 2 
          Ce qui est semble-t-il évident à nos yeux, mais non démontrable.

           smiley


        • pemile pemile 8 novembre 22:49

          @JPCiron « Car on ne peut le démontrer que si on accepte que 1 + 1 = 2 »

          Non, il s’agit de la définition des opérateurs, addition, soustraction, multiplication, division

          Ensuite,
          X + X = 2X
          X + X + X = 3X
          X + X + X + X = 4X

          2,3,4 sont des symboles arbitraire.


        • JC_Lavau JC_Lavau 8 novembre 22:53

          @JPCiron. Tu lévites dans le vide. Et léviter dans le vide c’est un choix anti-social : refuser de rendre compte d’une certaine classe d’expériences, refuser d’expliciter et justifier son processus d’abstraction et refuser d’expliciter les désabstractions applicables à différents métiers, et questions dans ces métiers.


        • Olivier MONTULET Olivier MONTULET 10 novembre 12:54

          @pemile

          Quelle méconnaissance de la science vous avez.


        • pemile pemile 10 novembre 13:58

          @Olivier MONTULET « Quelle méconnaissance de la science vous avez. »

          Si ce n’est pas une affirmation gratuite (et ad personam), étayez un peu, svp ?


        • Pascal L 10 novembre 21:09

          @Olivier MONTULET
          Je dirais que c’est vous qui ne connaissez pas la science. L’arithmétique est un langage et non des lois. Ce langage est un outil permettant d’écrire des abstractions de niveau supérieur et de résoudre des problèmes, faire des démonstrations. Tout langage est décrit par une syntaxe et une grammaire et les mathématiques ne font pas exception. Dire que 1+1=2, c’est appliquer des règles de syntaxe et de grammaire et le résultat se démontre à partir les définitions des nombres et des opérateurs. Dire qu’il n’y a pas de démonstration possible revient à affirmer que les nombres et les opérateurs ne sont pas définis.
          La science physique fait parfois appel à des postulats qui n’ont pas été démontrés (c’est la définition du postulat), mais la caractéristique d’un postulat en physique est d’être observable. Le postulat introduit la notion de domaine d’observation. Les lois de Newton s’appliquent dans un contexte limité (sur terre par exemple) et ne sont pas applicables à l’ensemble de l’univers. Il y a donc une unicité de la vérité dans le domaine.

          Dans les sciences molles, le postulat peut être totalement arbitraire et la vérité peut être multiple. Il n’y a pas une vérité, mais les vérités du moment. En politique, c’est particulièrement visible, mais la sociologie et la philosophie n’ont pas non plus l’habitude de vérifier leurs postulats.


        • foufouille foufouille 8 novembre 10:36

          le raccourci islamophobie et racisme est fatiguant car ce n’est pas une race mais une religion pas réservé aux étrangers.


          • Olivier MONTULET Olivier MONTULET 8 novembre 12:22

            @foufouille Vous ne connaissez visiblement pas la définition du mot racisme.
            A vous lire, il n’y aurait pas de racisme puisqu’il n’y a pas de race au sein de espèce humaine.

            Qu’est-ce que le racisme ?

            Maud Navarre Revue Sciences humaines

            Mai 2017

            Article issu du numéro

            Le racisme naît de la confrontation à l’altérité humaine. Il s’est manifesté dans les sociétés occidentales modernes sous des formes multiples (esclavagisme, génocides, ségrégation raciale…). Aujourd’hui, la question de la compatibilité des cultures lui donne un second souffle.

            Les définitions du racisme sont multiples. Par exemple, les chercheures Évelyne Heyer et Carole Reynaud-Paligot du musée de l’Homme expliquent que le racisme « consiste à considérer des différences entre individus, qu’elles soient physiques ou culturelles, comme héréditaires, immuables et naturelles ; il établit une hiérarchie entre des catégories d’êtres humains ; il peut se traduire par des sentiments et des actes allant de la discrimination jusqu’à l’extermination de l’autre ». Autrement dit, le racisme repose sur trois piliers : catégoriser des individus en groupes (un réflexe du cerveau humain, mais les critères de classement varient selon les contextes sociohistoriques), les hiérarchiser (certains sont valorisés ou dévalorisés pour une raison arbitraire) et les essentialiser, c’est-à-dire présenter ces différences comme étant indépassables, inévitables car relevant d’une transmission héréditaire. Le racisme se distinguerait ainsi de la xénophobie qui ne considère pas nécessairement l’autre comme irrémédiablement différent.

            L’historien Jean-Frédéric Schaub, pour sa part, considère que le racisme a une dimension politique, car c’est l’une des réponses utilisées pour gérer l’altérité inhérente à l’espèce humaine. Les différentes formes de racisme (antisémitisme, anti-Noirs, etc.) relèveraient ainsi d’un même principe. Là où certains optent pour un traitement égal et équitable, d’autres discriminent certains groupes en raison de critères variables (la race, mais aussi le sexe, le handicap, l’orientation sexuelle, etc.), souvent pour imposer leur supériorité aux autres.

            Autre définition allant dans ce sens, selon le philosophe et militant antiraciste Pierre Tévanian, auteur de La Mécanique raciste (2017), le racisme n’est pas à chercher dans la psychologie de l’homme, mais dans les idéologies politiques, telles qu’elles prennent corps dans les institutions (justice, police, école, etc.) : « Le racisme, en un mot, est un système de domination. »

            Les historiens ne s’accordent pas sur l’origine du racisme. Si on entend le mot dans un sens étroit (une ségrégation fondée sur des critères biologiques), alors, selon l’historien J.F. Schaub, ses premières manifestations en Occident seraient apparues avec la persécution des Juifs ibériques au 15e siècle. L’historien américain Benjamin Isaac a fait valoir de son côté que chez les Grecs et les Romains, les stéréotypes de types raciaux fondés sur le « sang », les critères physiques et géographiques étaient très répandus.

            Il existe peu de traces de populations discriminées en raison de leurs différences biologiques. Les plus marquantes sont celles qui reposent sur un racisme institutionnel (lorsque les institutions politiques, juridiques, éducatives imposent un traitement différencié en raison de la race réelle ou supposée). Par exemple, dans le cadre de l’exposition « Nous et les autres » au musée de l’Homme, sont distinguées trois principales formes de racisme institutionnalisé : l’esclavagisme et la colonisation, le régime nazi et le massacre des Tutsis et des Hutus au Rwanda. Le plus souvent, les exemples cités impliquent les sociétés occidentales, non pas qu’elles soient les seules à être racistes, mais plutôt que leur système de pensée le favorise

            https://www.scienceshumaines.com/qu-est-ce-que-le-racisme_fr_38059.html


          • Olivier MONTULET Olivier MONTULET 8 novembre 12:35

            @foufouille

            https://www.cairn.info/revue-sociologie-2014-1-page-13.htm?try_download=1#


          • foufouille foufouille 8 novembre 12:58

            @Olivier MONTULET

            Ce qui compte est le dictionnaire et pas ton délire de croyant.


          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 8 novembre 10:46

            Pas de commentaire non plus, gardez bien vos certitudes.


            • Olivier MONTULET Olivier MONTULET 8 novembre 12:01

              @Gilles Mérivac Je n’ai aucune certitude. J’énonce des faits.


            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 8 novembre 12:27

              @Olivier MONTULET
              Oui, c’est bien ce que je disais, sauf que vous faites la confusion entre « faits » et « interprétation personnelle », c’est-à-dire certitudes.


            • rogal 8 novembre 12:28

              @Olivier MONTULET
              Parler, de façon aussi abrupte, des musulmans comme d’une race n’est pas énoncer un fait ; c’est jeter de la confusion. Sinon veuillez donner vos preuves et donc, pour commencer, votre définition de ’’race’’.


            • Olivier MONTULET Olivier MONTULET 8 novembre 12:36

              @Gilles Mérivac
              Votre entêtement à essayer de disqualifier mon propos n’apporte absolument rien au débat.


            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 8 novembre 15:09

              @Olivier MONTULET
              Votre propos est un ramassis de préjugés idéologiques, il n’y a donc rien à débattre et d’ailleurs vous avertissez que vous ne le souhaitez pas non plus.


            • rogal 9 novembre 05:24

              @rogal
              Une fois lue votre intervention fournie de 12:22 ci-dessus, on ne sait toujours pas quelle est votre définition de la race et donc du racisme.


            • Raymond75 8 novembre 10:53

              On a parfaitement le droit de rejeter ce qui dans l’Islam est contraire à notre histoire et à nos valeurs, et qui s’oppose à l’égalité des hommes et des femmes. On peut donc le critiquer ; il n’y a pas de délit à cela, pas plus pour l’Islam que pour toute autre idéologie ou religion, et on peut aussi se moquer de ses travers.

              Dans le passé, on a rejeté l’emprise que l’église catholique imposait à la société.

              De même, on a le devoir de lutter contre le communautarisme, qui cherche à séparer les Français.

              Les musulmans de France on rarement, pour ne pas dire jamais, critiqué publiquement les dérives de l’Islam, la barbarie absolue de Daesh, et n’ont pas exprimé de solidarité ni de compassion à l’égard des victimes du terrorisme en France.

              Que cette communauté commence par exprimer sa volonté de s’intégrer à la France, où ils vivent, et qu’ils ont le droit de quitter si cette société ne leur convient pas. Alors, et alors seulement les tensions diminueront. Et la progression actuelle de cette religion, animée par les Frères Musulmans, a un but politique et non spirituel.

              La pratique de la religion musulmane est bien entendu possible et légale en France, mais elle doit accepter les lois de la République.

              J’en ai par dessus la tête de cette culpabilisation permanente des Français au nom de la défense des minorités. L’intérêt général, ce n’est pas la somme des intérêts particuliers, c’est l’acceptation de règles communes.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 11:35

                @Raymond75
                Les musulmans de France on rarement, pour ne pas dire jamais, critiqué publiquement les dérives de l’Islam, la barbarie absolue de Daesh, et n’ont pas exprimé de solidarité ni de compassion à l’égard des victimes du terrorisme en France.

                Le Vatican rend public ses débats théologiques ? Ils existent au sein de l’ islam et depuis longtemps, puisqu’il y a une vingtaine d’interprétations différentes.

                Ce sont les musulmans qui sont chargés de critiquer l’Arabie Saoudite, les Monarchies du Golfe, la Turquie d’Erdogan et leurs alliances avec les armées de l’ OTAN ? Et pourquoi eux ?

                Vous même, en tant que citoyen, complice à l’insu de votre plein gré, des saloperies faites par les djihadistes contre les populations de l’Irak, de la Libye, de la Syrie, vous ne pouvez pas poser la question, vous attendez que ce soit les victimes qui dénoncent les collusions malsaines des pays occidentaux ?? 

                Vous êtes directement concerné, c’est en votre nom que la France intervient de manière illégale, dans des pays qui n’ont déclaré la guerre à personne, et avec des mercenaires à qui ils ont promis le Califat. 


              • Decouz 8 novembre 11:49

                @Raymond75
                Bien si il y en a qui ont critiqué, il suffit de lire ce qui est publié.


              • Decouz 8 novembre 11:50

                @Decouz
                Pareil pour la compassion, d’autant que nombre de victimes étaient musulmanes.


              • Olivier MONTULET Olivier MONTULET 8 novembre 12:02

                @Fifi Brind_acier Vos confusions et généralisations s’appellent de la stigmatisation.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 12:10

                @Olivier MONTULET
                Vous avez raison, stigmatiser les guerres de l’ OTAN, et leurs mercenaires, c’est pas bien du tout ! Il vaut mieux ne pas se poser la question de savoir qui a créé Daesh et Al Qaïda !

                Conclusion non stigmatisante :
                Les salafistes sont issus de la génération spontanée, cela vous convient-il ?


              • popov 8 novembre 13:54

                @Fifi Brind_acier

                Mahomet était salafiste. Mahomet est considéré comme un exemple à suivre par tous les mahométans.
                C’est pour cela que l’islam est extrémiste chaque fois qu’il peut l’être impunément.
                Les USA ou l’OTAN comme créateur de daesh ou autres, ce n’est qu’une partie de la vérité.


              • Attila Attila 8 novembre 15:18

                @Raymond75
                "Les musulmans de France ont rarement, pour ne pas dire jamais, critiqué publiquement les dérives de l’Islam, la barbarie absolue de Daesh, "
                Pourquoi le feraient-ils puisque les responsables sont les gouvernements occidentaux ? Si les américains et leurs lèches-cul occidentaux -dont la France n’avaient pas foutu le bordel dans les pays arabes laïcs et utilisé les extrémistes religieux comme mercenaires, nous ne serions pas dans cette situation.
                Commencez donc, vous, par critiquer le comportement criminel des gouvernements américains et européens au proche et au moyen Orient.
                « François, tu es un criminel » : le président Hollande a ordonné le massacre de femmes et d’enfants syriens
                .
                Plainte contre M. Nicolas SARKOZY devant la Cour Pénale Internationale

                .

                L’islamisme, c’est le résultat de l’utilisation d’extrémiste religieux, au départ minoritaires comme les Frères Musulmans, pour déstabiliser les pays arabes laïcs coopérant avec le bloc soviétique a partir du début de la guerre froide, opération menée par les gouvernements américains successifs :

                Les islamistes sont des agents du colonialisme occidental.


                Plus de 80 % des victimes du djihadisme sont des musulmans
                .

                Dans les années 1950-70, beaucoup de pays arabes étaient des régimes laïcs en vois de modernisation : Tunisie, Égypte, Syrie, Irak et Algérie.
                Nasser et le voile
                .
                Photos d’étudiants à l’université du Caire de 1959 à 2004.
                .
                Concerts d’Oum Kalsoum : peu de voiles dans le public
                .
                On voit bien que le voile est revenu progressivement après les années 70. C’est le résultat de l’action américaine soutient et de financement des Frères Musulmans et de pressions sur l’Arabie Saoudite pour qu’elle diffuse son islam wahhabite jusque là confiné à l’intérieur du pays.
                « À l’origine, c’est à la demande de nos alliés que nous nous sommes investis dans la création d’écoles coraniques, de mosquées et dans la propagation du wahhabisme dans le monde musulman »
                .

                Al-Qaeda, les Talibans, c’est nous, les américains, qui avons créé tout cela
                .

                L’absurdité en boucle : tuer les islamistes que nous créons

                .


              •  C BARRATIER C BARRATIER 8 novembre 18:12

                @Raymond75
                Je suis tout à fait d’accord


              • Pascal L 10 novembre 21:39

                @popov
                Les salafs sont, dans le roman historique de l’islam (écrit 150 ans après la mort de Muḥammad), les compagnons de Muḥammad. Le salafisme est donc l’idée de revenir à l’islam de la légende à cause de l’échec actuel de la conquête du monde et du retard technologique sur le reste du monde. Tout Musulman pense que l’islam finira par l’emporter à la fin des temps, mais une grande majorité pense qu’il n’est pas encore temps de combattre pour cela et que cela se fera sans eux. L’historicité de Muḥammad est très ténue. Il s’est probablement appelé Al-Qasim ibn Abd Allah et le sobriquet de Muḥammad est sans doute apparu à la fin du 7ème siècle, soit au moins 50 ans après sa mort, pour remplacer Jésus dans certains textes (mḥmd est « le désiré », donc Jésus en araméen). 

                Le problème de l’islam est qu’aucun des postulats qui ont conduit à sa naissance n’a jamais été observé. Puisque le Coran est censé être la copie d’un livre existant au Ciel, il serait pour le moins nécessaire qu’un grand nombre de personnes puisse l’observer afin de construire une vraisemblance ou que nous puissions rencontrer Allah. Ce que nous observons par contre est que le Coran a été rédigé sur deux siècles environ par une cinquantaine de personnes et que La Mecque ne pouvait pas exister au 7ème siècle. Peut-on faire état de ces « observations » sans se faire traiter d’islamophobe ? Pour La Mecque, cela a été confirmé officieusement par les archéologues qui ont fouillé le site avant de le transformer en Luna Parc. S’ils avaient trouvé quelque chose d’ailleurs, cela aurait fait la une des journaux. Ces archéologues saoudiens sont-ils islamophobes ?


              • popov 11 novembre 12:58

                @Pascal L

                Bonjour

                J’ai lu un résumé des travaux récents sur le sujet du début de l’islam et la compilation du coran ici.


              • Pascal L 13 novembre 23:24

                @popov
                Très bonne lecture ; je connais personnellement OLAF et j’ai puisé aux mêmes sources que lui à peu de choses près. Une nouvelle version étendu du « grand secret de l’Islam » doit apparaître très prochainement. Surveillez le site.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 11:08

                islamophobie veut étymologiquement dire avoir peur de l’Islam


                La réflexion de l’auteur est intéressante, d’autant que personne ne parle de catholicophobie pour ceux qui critiquent le Vatican. Ou de bouddhistophobie, ou de protestantophobie ...

                La laïcité, c’est la liberté de conscience + la liberté de critiquer l’athéisme et/ou les religions. Alors comment qualifier ceux qui ont peur de l’ Islam ?

                Incultes me conviendrait bien.

                Ils parlent de l’Islam comme un tout homogène, ce qui est faux.

                Il faut avoir peur des islamistes, salafistes, wahhabites et des Frères Musulmans, qu’ils se gardent bien de distinguer de la grande majorité des Musulmans en France. Mais leurs associations d’idées va bien au delà de l’ Islam.

                salafistes-islamistes-musulmans-maghrébins-étrangers-immigrés.

                On peut être opposé à l’immigration de masse pour des raisons économiques : pression sur les salaires, hausse du chômage, travail au noir, pays de départ privés de leurs jeunes qualifiés etc

                Il y a ceux qui sont contre l’immigration pour de raisons culturelles, et de civilisation, ce qui peut se comprendre, mais alors, il vaudrait mieux soutenir les musulmans qui respectent les lois de la République et qui s’intègrent. Ce qu’ils ne font pas, en mettant tous les musulmans dans le même panier.

                Ils ont donc peur des étrangers. Alors le qualificatif qui conviendrait, c’est xénophobes. A moins que quelqu’un ait une meilleure idée ?


                • Cadoudal Cadoudal 8 novembre 11:16

                  @Fifi Brind_acier
                  -Ils ont donc peur des étrangers. Alors le qualificatif qui conviendrait, c’est xénophobes. A moins que quelqu’un ait une meilleure idée ?

                  Dès qu’un clandestin pose les pieds au Frankistan, il devient un frankistanais comme vouzémoi...

                  Je crois qu’Asselineau appelle les réfractaires « le reste » des français...

                  Moi ça me va, résidu c’est quand même moins stigmatisant que lépreux...


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 11:39

                  @Cadoudal
                  Et où avez vous trouvé chez Asselineau le mépris des musulmans ??
                  Surtout, cherchez bien ! Zamane était 2e sur la liste de l’ UPR pour les élections européennes. Elle est française d’abord, j’ignore quelle est sa religion, mais elle fait partie des immigrés de la 3e ou 4e génération, et c’est très bien ainsi.


                • Cadoudal Cadoudal 8 novembre 11:49

                  @Fifi Brind_acier
                  Asselineau lutte pour la souveraineté du Frankistan...

                  Moi je suis plutôt pour une France Européénne....

                  C’est pas le même programme...lol...

                  Zemmour démonte François Asselineau sur l’immigration

                  https://www.youtube.com/watch?v=v_vOXLLIbvM


                • popov 8 novembre 14:00

                  @Fifi Brind_acier

                  Moi, j’aime bien Zineb Al Razoui. Je ne sais pas quelle est sa religion ou si elle en a une, mais elle a bien plus de couilles que la plupart de vos politiciens (élus ou désireux d’être élus).



                  • tashrin 8 novembre 11:29

                    si l’on consacrait 1/10eme de l’énergie déployée à parler de religion en permanence dans ce pays à imaginer des solutions relatives aux vrais problemes (et sans déconner il n’ya que l’embarras du choix), on serait un des pays les plus avancés de la planete

                    Mais vous avez bien raison, mieux vaut parler d’islam que de se poser des questions inutiles sur l’efficacité de notre systeme educatif ou la justice de notre systeme de retraite...



                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 11:43

                      @tashrin
                      Et bien, adressez vos doléances à Zemmour et au FN qui ont lancé le débat !

                      Depuis que Philippot est parti du FN, plus question de parler de questions sociales, de l’ UE et de l’euro, le FN a le nez dans le Coran !
                      Sans le lire, évidemment, ça doit être contagieux...


                    • tashrin 8 novembre 11:56

                      @Fifi Brind_acier
                      sauf que venant du FN, j’ai envie de dire qu’ils sont dans leur role. Zemmour pareil, c’est son fonds de commerce depuis toujours, il s’en est jamais caché. Aujourd’hui encore plus... vu qu’on lui a donné une tribune mediatique pour le faire avec encore plus d’efficacité et de portée

                      Que la même hysterie collective soit alimentée par la quasi totalité des représentants politiques, médiatiques, et par la population dans son ensemble, c’est ça qui est difficile à comprendre compte tenu de la situations dans laquelle se trouve le pays.
                      Exigeons d’aborder les vrais problemes qui concernent l’ensemble de la population et releguons la religion au trou duquel elle ne devrait pas sortir.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 12:21

                      @tashrin
                      c’est ça qui est difficile à comprendre compte tenu de la situations dans laquelle se trouve le pays.

                      Pour occuper le temps de cerveau disponible :
                      PEUR / MANIPULATION / DISTRACTION / DIVISION

                      Chacun trouvera des explications, vous en avez sûrement !
                      Diviser les Français. Pendant qu’on discute du foulard, on ne s’occupe pas des réformes en cours sur les retraites, du chômage, des Gilet jaunes, des indemnités chômage qui vont mettre sur le carreau 1,8 million personnes, ni du Brexit, ni de tout ce qui fâche Jupiter et qui pourrait rassembler les français.

                      Il y a aussi l’omerta sur les Frères Musulmans, toute la classe politique sait de quoi il s’agit, mais silence radio, parlons du foulard, des migrants etc.

                      Vous avez quelles explications de votre côté ?


                    • tashrin 8 novembre 12:29

                      @Fifi Brind_acier
                      Ben c’est précisément ce que je vous disais, c’est un chiffon rouge destiné à distraire des vrais sujets
                      Mais c’est pas nouveau. Ce qui est incomprehensible, c’est que ca marche encore
                      Du coup finalement, ils auraient tort de s’en priver puisque visiblement on ne merite pas mieux


                    • rogal 8 novembre 12:32

                      @tashrin
                      Faire rentrer la religion dans son trou, encore un « vrai problème ». L’histoire le montre assez.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 novembre 13:08

                      @tashrin
                      Mitterrand avait trouvé un sujet bien diviseur. Quand il voulait avoir la paix pour vaquer tranquillement, il lançait le débat sur le vote des étrangers ! Ouaf !

                      Tout le monde s’empaillait, les médias agitaient le peuple avant de s’en servir, sans réaliser que Mitterrand n’avait jamais proposé de légiférer sur la question... ! Puis on passait à un autre sujet.

                      Mais les élections municipales approchent, Macron a choisi son adversaire, le FN, les autres Partis sont dans les choux ou censurés, il a commencé sa campagne électorale, non ? Et le sujet central du FN, après avoir abandonné l’Europe, c’est l’Islam et l’immigration ... , on risque d’en bouffer jusqu’au printemps.


                    • tashrin 8 novembre 14:05

                      @Fifi Brind_acier
                      Ah mais je suis tout à fait d’accord avec vous, la question qui se pose n’est pas de savoir ce qui se trame, pourquoi et par qui. Ca on le sait, déjà, depuis des dizaines d’années puisque le scenario est tjrs le même
                      La question c’est plutot pourquoi ca marche encore ?


                    • Attila Attila 8 novembre 17:46

                      @tashrin
                      « La question c’est plutôt pourquoi ça marche encore ? »
                      Parce que c’est relayé par l’ensemble des médias qui ont porté Macron au pouvoir et que, d’autre part :
                      80% des Français s’informent grâce aux Journaux Télévisés
                      .
                      En moyenne, les Français passent 3h42 par jour devant la télévision

                      .


                    • seul le contenu compte... seul le contenu compte... 18 novembre 15:20

                      @tashrin
                       
                      Parce que les fumiers qui votent libéral incitent les autres à s’abstenir...
                        


                    • MickyPatou 8 novembre 11:58

                      En quoi le fait d’avoir peur (phobie) d’une religion est-il du racisme ? Et surtout d’où tenez-vous que le fait de critiquer ou combattre une religion soit aussi du racisme qui ne peut s’exercer en réalité qu’envers des personnes, des peuples ou des ethnies et en aucun cas envers une religion ?


                      • uleskiserge uleskiserge 8 novembre 12:11

                        Personne en Europe ne peut exiger d’une femme adulte qu’elle porte le voile ; de même pour les mineures. Le nécessaire a donc été fait : la loi oblige ; elle protège aussi et surtout ces femmes, ces enfants et jeunes filles. 

                         

                        Continuer d’insulter (de stigmatiser) les femmes adultes qui portent ce voile, ici en Europe, n’est pas acceptable. D’autant plus que nul aujourd’hui ne peut ignorer ce qui suit : vouloir faire le bonheur des autres contre leur gré n’est jamais que la marque d’un esprit d’une ignorance crasse ; ce qui lui devrait lui interdire tout jugement ; c’est aussi indéniablement la marque d’une intolérance qui n’ose pas dire son nom : le fait d’avoir beaucoup de mal avec ceux qui ne vous ressemblent pas.

                        Les femmes qui se vautrent dans cette stigmatisation avec la complicité implicite des médias qui ne manquent jamais de leur donner la parole ( pour preuve le fait que ces mêmes médias ne donnent jamais la parole aux femmes qui portent le voile) et qui se réclament du féminisme, n’ont aucune excuse ; aussi, à chaque opportunité qui nous est donnée, il faut sans relâche condamner ce discours méprisant de certaines femmes à l’endroit d’autres femmes ; discours qui réduisent les femmes qui portent le voile à des citoyennes de second rang, intellectuellement déficientes et humainement indignes de considération ; ces discours sont moralement dégueulasses, politiquement irresponsables et socialement condamnables par voie de conséquence.

                         

                        Pareillement, on doit condamner sans réserve le fait que ce soient les hommes de la communauté musulmanes qui viennent tantôt défendre, tantôt expliquer le port du voile ; et le fait que les médias les confortent dans cette confiscation de la parole car, seules les femmes qui portent le voile devraient se sentir autorisées, et seulement elles, à prendre la parole. Dans le cas contraire, nombreux sont ceux (et principalement « celles ») qui s’évertueront à qualifier ces femmes « d’êtres humains sans voix car soumises ».


                        • moderatus moderatus 9 novembre 17:34

                          @uleskiserge

                          Bonjour,
                          je me pose deux questions
                          la première vivez vous en France , la deuxième lisez vous les informations ou vivez vous en ermite ?

                          Dans certains quartiers en France.
                          les femmes qui sortent non voilées son insultées
                          des fillettes de 5 ans portent le voile , Par conviction religieuse ? par choix ?
                          A Londres dans des quartiers régis par la charia,, les femmes sont obligées de porter le voile.


                        • BuSab 8 novembre 12:18

                          Est-ce qu’être farouchement hostile à l’apologie (sous ses formes) de la Charia en France, c’est être Islamophobe ?


                          • bluerage 8 novembre 12:24

                            Là ce n’est plus s’agenouiller devant l’islam, c’est carrément se coucher les quatre pattes écartes et les coucougnettes bien visibles dans la position communément admise chez les loups de soumission, vous êtes un converti non ?


                            • Cadoudal Cadoudal 8 novembre 12:53

                              @bluerage
                              Ahahah, la Région gênée aux entournures...
                              - On a les résultats du prix du public.
                              - Ah qu’est-ce-que ça donne ? Diallo pour sa lutte contre le néo-colonialisme ? Bouteldja pour son refus de l’assimilation ?
                              - Non, El-Rhazoui... Celle qui dénonce l’Islam rétrograde et vit sous protection policière.
                              - Aïe ! Crétins de votants ! On va passer pour islamophobe si on lui remet le prix.
                              - On pourrait dire qu’elle lutte contre toutes les formes d’obscurantismes, comme ça on noie le poisson et si on nous demande, on parlera de la Manif pour Tous.
                              - Bien vu, faisons ça !

                              Le Prix Simone Veil des Trophées #ellesdeFrance est attribué à Zineb El Rhazoui ! Un prix du public récompensant son courage et sa force dans ses combats pour la défense de la laïcité, la lutte contre toutes les formes d’obscurantisme et de l’égalité entre les femmes-hommes.

                              https://twitter.com/iledefrance/status/1192525778073739265?ref_src=twsrc%5Etfw


                            • rugueux 8 novembre 12:47

                              Quelle poilade ce nartic !

                              L’auteur ose écrire :

                              "La science se fonde sur des croyance. Tout scientifique sait ça. La première croyance de la science est de croire que nous pouvons décrire le réel, qu’il est unique et qu’il peut être réduit à des lois simples."

                              C’est exactement le contraire, la science se fonde sur le savoir, la méthode expérimentale, la réflexion, l’analyse....tout le contraire de la croyance.


                              En plus quand l’auteur annonce d’emblée qu’il refuse toute critique de son nartic on comprend bien pourquoi il mélange science et croyance...Ce n’est plus u nartic c’est une profession de foi...

                              Et cerise sur le gâteau il veut nous imposer ce que l’on doit penser..Etre violemment islamophobe est une opinion honorable, vouloir combattre l’entrisme insidieux et sournois des islamistes par tous les moyens est juste une attitude de bon sens et de défense de notre modèle de société.

                              Je rappelle à l’auteur qu’en 1903, avant la loi de 1905, ce sont les gendarmes qui ont expulsés les congrégations religieuses et que leurs bien ont été confisqués...les lois de 1901 et 1905 dont vous vous gargariser aujourd’hui dans les connaitre étaient des loi anticléricales il n’y aucune raison que l’islam soit traité différemment...

                              En fait qui oserait aujourd’hui dissoudre une association islamique extrêmiste et en confisquer tous les biens, dont la mosquée...Ca ça aurait de la geule !


                              • popov 8 novembre 14:25

                                @rugueux

                                Bonjour

                                ...confisquer tous les biens, dont la mosquée...Ca ça aurait de la geule !


                                Vous avez vu ce prêche de l’imam de Lille.

                                Il suggère clairement que même s’ils se sentent prêts à prendre le pouvoir par la force des armes aujourd’hui, les mahométans de France doivent attendre d’être assez nombreux et assez forts. Entre temps, ils doivent travailler dans l’ombre sans dévoiler leur projets. 


                              • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 8 novembre 16:55

                                @rugueux

                                « C’est exactement le contraire, la science se fonde sur le savoir »

                                 

                                Eh bien si la science ne se fonde pas sur des croyances, vous allez être obligé de refaire toutes les expériences scientifiques de tous les temps. Allez, au boulot ! Il ne faut surtout pas les croire car là ce serait tricher par rapport à vos assertions.


                              • alexis42 alexis42 8 novembre 12:52

                                Islamophobie est un terme impropre pour qualifier le rejet des extrémistes musulmans.

                                Si c’était un « racisme, » il faudrait expliquer pourquoi il n’y a pas de racisme envers le près d’un million d’asiatiques vivant en France, alors que c’est une minorité visible, et dont beaucoup ont souffert des actions de la France dans leur pays.


                                • BuSab 8 novembre 17:48

                                  @alexis42
                                  Chariaphobe serait plus judicieux, ça aurait le mérite de cibler ce système juridico-politique liberticide et inégalitaire qui se cache au sein de l’Islam


                                • zygzornifle zygzornifle 8 novembre 12:58

                                  L’un est entaché par le sang des victimes et pas l’autre .....


                                  • pallas 8 novembre 13:04
                                    Olivier MONTULET

                                    Bonjour,

                                    Vous faites partie de ces gens tout droit sortie de Mai 68 ne connaissant rien sur le monde et encore moins sur les religions et voulant imposer leurs « trou noir ».

                                    Un marocain, Algérien, Tunisien, Turque, pourraient vous l’expliquer.

                                    Mais comme un étant bon français, vous connaissez mieux les autres qu’ils se connaissent eux même et les cataloguer.

                                    Ce genre d’attitude rebute et énerve les gens, pire que les Zemmours et Le Pen, car vous nier leurs existences et entités propre.

                                    La nation «  »« Musulmane »«  » n’existe pas en faite, soit dit en passant.

                                    J’en est marre des gens comme vous.

                                    Faites vos choses habituels de bobo bourgeois dans son pré carré, ne vous mêlez pas de la cours des grands, rester dans votre bac à sable

                                     smiley

                                    Salut


                                    • HELIOS HELIOS 8 novembre 20:11

                                      @pallas

                                      c’est bien de continuer de critiquer les gens de ’68.... eux, au moins ils laissent quelque chose, vous pas, si ce n’est un continent de plastique qui va demander 100 ans ou plus pour être nettoyé.

                                      Quand a la nation musulmane, effectivement il n’y a pas UNE nation musulmane, mais DES nations musulmanes ou l’islam est la religion d’état.

                                      Pour le reste il reste une nation arabe regroupant l’Afrique du nord et une partie du Moyen Orient représentant le fondement le l’islam.
                                      Islam et arabe se confondent souvent et ce n’est pas pour rien, ce sont bien les arabes qui mettent en évidence la Oumma. Pour ne pas choquer et rendre les choses moins agressive on parle souvent de Monde arabe pour rendre la perception de la réalité moins dangereuse.

                                      Je n’ai pas marre de personne, parce que je respecte votre avis, mais il faut combattre par des arguments vos approximations et dérives dans un sens ou dans l’autre.


                                    • popov 8 novembre 13:22

                                      @Olivier Montulet

                                      L’islamophobie dans le sens de détestation de l’islam n’est pas un droit, c’est un devoir. L’islam étant de par ses textes une idéologie totalitaire qui instrumentalise la crédulité des gens pour des buts politiques, détester l’islam, c’est comme détester le nazisme, le stalinisme ou toute autre idéologie totalitaire.

                                      L’islamophobie dans le sens de peur de l’islam, c’est ce que pratiquent vos dirigeants qui vont faire la pute auprès des rois fainéants du Golfe pour des liasses de billets.

                                      L’islamophobie dans les sens de racisme, c’est un concept qui permettrait de pénaliser toute critique de l’islam.

                                       

                                      On connait le mal que l’islam apporte partout où il s’incruste (persécution des autres religions, régression sociale, communautarisme, velléités de sécession). Si vous connaissez quelques aspects désirables pour une société que pourrait apporter l’islam, veuillez nous en faire part pour que nous puissions les mettre de l’autre côté de la balance et voir de quel côté elle penche.


                                      • BuSab 8 novembre 17:54

                                        @popov
                                        A ceux qui vous accuse d’être Islamophobe, répondez que vous n’êtes pas Islamophobe mais Chariaphobe.
                                        A ceux qui vous disent que vous stigmatisez les musulmans répondez que vous stigmatisez ceux qui font l’apologie de la Charia.


                                      • pallas 8 novembre 14:47
                                        Olivier MONTULET

                                        Bonjour,

                                        La France veut ce croire « Culture Universel », oui mais laquel en faite ?

                                        La culture du pognon et de la triche ?
                                        Ou bien la promotion de la corruption ?
                                        PMA et GPA ?, sans amours ?

                                        J’aimerai comprendre, je suis simplement curieux.

                                        Je suis demandeur des valeurs françaises.

                                        Faites dont moi leçon

                                         smiley

                                        Salut


                                        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 8 novembre 16:49

                                          L’apôtre Paul était islamophobe :

                                          "Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème" (1 Cor 16:22)

                                          Pour nous les chrétiens, l’Islam, c’est l’Islam et il doit être anathème en France :

                                          « Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. » (2 Cor 11 :3-4)

                                          « Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème ! » (Gal 1 :8)

                                           

                                          Les apôtres Paul, Pierre et Jude étaient homophobes.

                                          Voici comment l’apôtre Paul voit l’origine des mœurs contre nature :

                                          https://www.biblegateway.com/passage/?search=Ro+1%3A18-32&version=LSG

                                          « En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres.…..

                                          C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ;

                                          et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. »

                                           

                                          Heureusement, les articles 10 et 11 des droits de l’homme de 1789 sont là pour nous garantir la liberté d’opinion.

                                          ART. 10. — Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, mêmes religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi.

                                          ART. 11. — La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme ; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l’abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.

                                           

                                           

                                          Quant à la haine des autres, elle se manifeste par ceux qui haïssent au point de faire des procès pour délit d’opinion. Jean-Marie Le Pen avec son « détail » en a été une des plus grandes victimes. 1,4 millions de Francs pour un tout petit mot.


                                          • zygzornifle zygzornifle 8 novembre 17:54

                                            On n’a jamais entendu crier laïcité akbar ....


                                            •  C BARRATIER C BARRATIER 8 novembre 18:20

                                              Pena Ruiz n’a pas tort de dire que ceux qui le veulent peuvent critiquer l’ISLAM. Cela fait partie de la laïcité le droit de critiquer. Notre République française est laïque, mais personne n’est obligé, individuellement, de l’être.

                                              Une religion minoritaire peut agir sans ostentation, sans provocation des autres, lorsqu’elle est opprimée

                                              Voir « La force des opprimés », Agoravox


                                              • Clouz0- Clouz0- 8 novembre 18:21

                                                Islamophobie : Alerte aux Bouchons dans les piscines ce Dimanche !

                                                Les services municipaux parisiens avertissent le public qu’il lui sera particulièrement difficile d’accéder aux piscines (ou aux stades) ce dimanche en raison de l’afflux massif de signataires de la pétition contre l’islamophobie.

                                                Des milliers de grands spécialistes de la signature de pétition les yeux fermés se sont en effet soudainement inscrits en masse, sans que l’on n’en comprenne parfaitement la raison, aux différents concours de plongeons ou aux cours de natation synchronisée organisés ce dimanche.
                                                Ceux qui n’avaient pas trouvé de place ont décidé d’aller au stade voir des matches de foot, ou de n’importe quoi d’autre, pourvu que ce soit très loin de la manifestation qu’ils ont initialement soutenue et à laquelle ils devaient participer.


                                                • Esprit Critique 8 novembre 19:29

                                                  La Laïcité a été imaginée, des l’époque des lumières, mise en application plus profondément dans la société française en 1905. Elle a pour objet, en premier lieu. d’assurer la mise hors de tutelle et des dogmes religieux ,l’ensemble de l’organisation civile et de la vie publique. Cela passe par le droit de chacun de croire ou de ne pas croire : La Liberté absolue de conscience. Ceci est puni de mort par l’islam sous le nom d’apostasie. Henri Pena Ruiz Militant de l’Ideal Laique est donc parfaitement en droit et même en devoir de dénoncer ce qu’est l’islam une idéologie mortifère, incompatible avec la laïcité, la démocratie et la république.


                                                  • Jonas Jonas 8 novembre 23:39

                                                    "dire qu’on à le droit d’être islamophobe, comme l’a fait Henri Peña-Ruiz, n’est pas acceptable. En effet, si islamophobie veut étymologiquement dire avoir peur de l’Islam, le mot veut dire racisme envers l’islam exactement comme xénophobie (peur de l’étranger) veut dire racisme envers tout étranger« 


                                                    L’islamophobie, c’est la phobie de l’Islam.
                                                    La phobie veut dire avoir une peur déraisonnée, irrationnelle de quelque chose. Associé au mot Islam, cela voudrait alors dire avoir peur de l’Islam sans raison, ce qui nécessiterait des soins psychiatriques.
                                                    Ce terme n’est pas approprié, l’Islam est une idéologie que l’on peut parfaitement critiquer rationnellement, comme n’importe quelle autre idéologie, (marxisme, capitalisme, mondialisme, communisme, nazisme, taoïsme, boudhisme, judaïsme, christianisme, protestantisme, hindousime, etc...).
                                                    D’ailleurs les musulmans sont bien obligés eux-même de rejeter le Christianisme pour valider leurs croyances.
                                                    Jésus est mentionné dans le Coran mais sa vie est soi-disant falsifiée par rapport aux Écrits de la Sainte Bible :
                                                    - il n’est pas le Fils de Dieu, ce n’est qu’un Prophète
                                                    - il accomplit des Miracles sur demande, (exactement le contraire du Message Biblique).
                                                    - il n’est pas crucifié sur la Croix, un autre homme prend sa place au moment de la Crucifixion.
                                                    - il n’est pas ressuscité, négation formelle de la Nouvelle Alliance entre Dieu et les Hommes par le sacrifice de Jésus (Agneau de Dieu, Agnus Dei), le Nouveau Testament.
                                                    - la Trinité est catégoriquement niée (Père, Fils, Saint Esprit), tous ceux qui y adhèrent seront »anéantis par Allah" (verset du Coran 9:30)

                                                    Critiquer l’Islam est une nécessité, surtout si vous regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, anti-européen, antichrétien et antisémite.


                                                    • popov 9 novembre 08:07

                                                      Delenda est islam !


                                                      • popov 9 novembre 09:31

                                                        Il y a quand même des ressemblances frappantes entre l’islamopithèque et le babouin.


                                                        • agent ananas agent ananas 9 novembre 10:06

                                                          Imaginez un peu le tollé si Henri Peña-Ruiz aurait dit, « je suis judéophobe » ...

                                                          Seul l’islamophobie est toléré en France ...


                                                          • zygzornifle zygzornifle 9 novembre 10:29
                                                            « Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère Sud pour aller dans l’hémisphère Nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront avec leurs fils. Le ventre de nos femmes nous donnera la victoire. »

                                                            Houari Boumediene

                                                            • Hokken Hokken 10 novembre 08:22

                                                              Encore et encore la même rengaine islamophobie = racisme. Ça fais 20 ans que je travaille dans des équipes multiculturelles et que j’ai des amis de tout horizons culturels et je considère néanmoins que l’Islam (qui est une idéologie/religion et pas une race) est une grave menace pour l’humanité, ça ne fais pas de moi un raciste. Il est temps de se décrasser les neurones et d’arrêter de répéter d’associer l’islamophobie au racisme, c’est immature, idiot et faux.


                                                              • Olivier MONTULET Olivier MONTULET 10 novembre 12:53

                                                                @Hokken Visiblement vous méconnaissez les définitions du racisme et de l’islamophobie. Critiquer l’islam ou même en avoir peur n’est pas de l’islamophobie pas plus que du racisme.


                                                              • Olivier MONTULET Olivier MONTULET 10 novembre 13:13

                                                                Le problème dans ce genre de forum, et c’est quelque peu désespérant, c’est que les intervenants ne réagissent qu’aux titres, sans réellement lire et essayer de comprendre le texte proposé, sans volonté de s’ouvrir à d’autres thèses. Ce qu’on, constate dans ces forum c’est que les individus ce braquent sur leur certitudes et deviennent agressifs dès qu’ils pensent -sans avoir réellement essayer d’écouter et de comprendre que leurs certitudes réactionnaires sont remises en question.

                                                                On comprend dès lors le racisme puisque s’il est intolérable de métisser sa pensée alors pourquoi serait-il tolérable de se métisser.

                                                                Quelle tristesse, pauvre France , France de l’obscurantisme et non plus des lumières.


                                                                • pemile pemile 10 novembre 14:04

                                                                  @Olivier MONTULET "Le problème dans ce genre de forum, et c’est quelque peu désespérant, c’est que les intervenants ne réagissent qu’aux titres, sans réellement lire et essayer de comprendre le texte proposé« 

                                                                  Non, c’est bien dans le corps de l’article que se situe votre  »Même la science se fonde sur des croyances", ridicule et hors sujet sur le fond !


                                                                • Cirrhose (Droll de Crane) Cyrus (TRoll de DRame) 10 novembre 14:18

                                                                  @Olivier MONTULET

                                                                  Le Neo-journalisme est devenu fade , doctrinal et insipide ,
                                                                  détrôné par l’ audio-visuel sensationel , la tv realité , le people romancé , et le politique scandale ...

                                                                  Ne le prenez pas pour vous , mais il n’ y as jamais eu un zola ou un voltaire sur les media actuels .

                                                                  Les journaleux ne sont plus des plume agiles , mais des producteur d’ objet de consommation .

                                                                  Si les journaliste savait encore ecrire , peut etre que les gens recommencerai a lire .


                                                                • Olivier MONTULET Olivier MONTULET 10 novembre 13:15

                                                                  Éric Zemmour et les échos de l’histoire

                                                                  Récidives

                                                                  https://www.monde-diplomatique.fr/2019/11/HALIMI/60922



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès