• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de doctorix

sur Histoire de la violence


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

doctorix doctorix 1er décembre 10:30

@Monolecte
Vos violences verbales à l’égard de votre fille m’ont choqué, et vos remords n’y changent rien.
Vous en avez subi vous-même, et ça passe pour une excuse, mais ça ne me convainc pas.
J’ai pris des baffes jusqu’à quatorze ans, âge où j’ai pu en rendre une, et le processus s’est arrêté. 
J’ai élevé cinq enfants avec une seule baffe que je regrette encore, et peu de cris, et le mécanisme n’est donc pas héréditaire.
Ce n’est pas l’enfant qu’il faut soigner, c’est le parent.
Ca peut s’arranger, sans doute, mais dans le cas de votre fille, c’est trop tard et le mal est fait.
Un enfant agressé, surtout par sa mère, s’en ressent toute sa vie.
Pardon de vous juger, c’est l’enfant en moi qui vous juge, pas l’adulte, ni le médecin.
Mais il y en a marre de trouver des excuses à tout le monde. Et l’exposé contrit de vos états d’âme ne changera rien au vécu de votre fille. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès