• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de velosolex

sur Napoléon sur le divan : première psychanalyse de l'Empereur...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 14 février 12:49

@nono le simplet
Bonaparte a avant de faire passer sa famille, privilégié la compétence, et nommé des généraux de vingt ans qui n’avaient pas froid aux yeux, et rien à perdre, tout à construire. La différence avec les charges que les nobles avaient d’office sous l’ancien régime. C’était le « good time », mais la révolution a été vitre trahi. C’est dommage, l’enthousiasme était là, mais les arrivistes aussi. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès