• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Mélusine ou la Robe de Saphir.

sur Les girouettes de Paulette n°1


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

@C’est Nabum
Le terme français est issu du dialecte de la Loire guirouée, refait ultérieurement en girouette par étymologie populaire à partir du verbe girer « tourner » cf. notamment l’expression du vocabulaire marin girer les proues et -oie finale réinterprétée en -ouette d’après les mots du type rouette, pirouette1. En réalité, il s’agit d’un emprunt à l’ancien scandinave veðr-viti2 (islandais moderne veðurviti) qui peut se traduire par « indicateur du temps », composé des éléments veðr « temps » (cf. anglais weather) et viti « indicateur, signal » (cf. allemand an + weisen > anweisen « indiquer, désigner »). Le mot est également attesté en ancien normand sous les formes wirewirewirewitevirevite (Rouen, 1474) au Moyen Âge1,3


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès