• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pascal L

sur Mulhouse : quid de la responsabilité de Jésus ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pascal L 26 mars 16:54

@Gollum
Vous ne me ferez jamais croire que vous ne le faites pas exprès.
Le cheminement intellectuel est celui des hommes devant les révélations que Dieu fait. Si c’était si simple, vous auriez déjà tout compris. Malheureusement pour nous, ce que Dieu nous donne nous paraît si étranger que nous ne pouvons en prendre qu’une petite partie. Ce que nous savons aujourd’hui est la somme de ce qui a déjà été compris par l’humanité et de ce que Dieu nous révèle personnellement aujourd’hui. La révélation est en principe terminée avec Jésus, tout ce que nous devions comprendre a été dit, mais en fait nous n’en comprenons qu’une petite partie. Aujourd’hui, les progrès de la science permettent d’éliminer bien des hypothèses que nous avions faites et qui se révèlent fausses. Ainsi va l’humanité, l’apprentissage est lent mais avance à notre rythme.
Yahvé s’est bien présenté comme un Dieu d’amour dès le début. Cet amour transparaît dès le texte de la Genèse, mais ce n’est pas ainsi que l’on interprété les hommes de l’âge du bronze.
Le monothéisme est un concept et Dieu est ailleurs ; il n’est pas un concept. Si vous voulez commencer à comprendre, rencontrez-le.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès