• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JC_Lavau

sur L'oiseau nous parle de délicatesse, de musique, de poésie...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JC_Lavau JC_Lavau 9 juillet 21:10

« On entrevoit ». Encore et toujours ce perfide pronom indéfini, pour nous refiler autoritairement ses projections à elle qu’elle a.

A être aussi projectif, on se ment constamment sur les autres, ici les oiseaux.

Un chardonneret qui clame sur les toits et les arbres proclame qu’ici c’est chez lui, et que si un mâle se pointe trop près, il y aura de la bagarre. Entendu par une femelle, le chant signifie qu’il y a ici un mâle qui a un territoire, et qui est capable de le défendre, même défendre le nid contre une pie ou une corneille. Ça, ça l’intéresse.

Et ces oiseaux n’en ont rien à foutre de nos projections à leur sujet.

Nous non plus, n’avons rien à foutre des projections infantiles de cette égocentrique.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès