• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de velosolex

sur Une France qui se radicalise ? 55% des Français favorables à la peine de mort 82% favorables à l'élection d'un homme fort


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

velosolex velosolex 18 septembre 2020 12:42

@moderatus
La référence à Trump me semble aussi fâcheuse que si vous faisiez référence à Mussolini ou Adolph dans les années 30 : Réponses autoritaires pour rassurer le peuple, en se moquant des dégâts concomitants, et de la page d’après.
Trump, futur prix nobel de la paix ?....Pourquoi pas de littérature, ou de biologie ?...
Le prix Nobel de la paix a été donné à Kissinger, ce personnage funeste, responsable de l’engagement militaire américain en Amérique du sud. Inscrire Trump comme prix possible est un gag et une gifle qu’il est inutile de commenter. Le défendre en dit beaucoup plus sur ce qui le font que sur l’homme lui même, qui ne surprend plus personne, dans son just boutisme, fidèle à ce qu’avait sorti Louis 15 : « Après moi la fin du monde »
. Il en est de même de Fillon, cet homme vénal, pris la main dans le sac, juste avant qu’il ne fasse sauter la banque. Mais c’est infiniment moins grave. Fillon avait besoin de sponsors pour courir, pas Trump. Bien que criminel, sa conduite relève de l’opportunisme ordinaire et est amendable. Pas pareil pour Trump
Cet imbécile pervers, qu’un bracelet électronique ne saurait stopper la dangerosité, si c’était un citoyen lambda, mériterait certainement au premier méfait la perpétuité, au vu de sa clinique. Ainsi je vous rejoint dans votre analyse d’une criminalité qui chronique chez certains individus, non amendables. Essentiellement des pervers. La délectation qu’il a eu à écouter le leader de la Corée du nord, son grand pote, ( évoquant la façon qu’il a tué un membre de sa famille) le même lien addictif qui le relie à Erdogan d’ailleurs, hommes qui lui ressemblent beaucoup, montre qu’il appartient à cette catégorie d’individus, comme Fourniret, prenant son pied dans le pouvoir, la domination pour elle même. Une sructure mentale qui concerne 2 à 3 pour cent des individus, et aimant le pouvoir pour le pouvoir, afin d’assouvir leurs pulsions
C’est le cœur de la perversion. Son moteur même, qui a besoin de l’aliment de la crise, de la guerre et du viol, pour jouir, là où tout individu normal est dans la souffrance.
Il y a donc une grande contradiction chez vous entre les individus communs qui vous révulsent, comme Fourniret, et les mêmes, qui installés dans les autres sphères, vous apparaissent comme des sauveurs.
Au point que vous confondez un leurre, « le prix nobel de la paix », pour une expertise médicale. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès