• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JP94

sur Alliance thé au lait


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JP94 18 avril 23:30

Un article très plaisant à lire ... sans doute très suisse ( avec une tasse de thé à la cerise et un petit morceau de chocolat de quelques kilos à portée de la main pour faire passer). Mais il y a quelque chose de balzacien à nous offrir en entrée ainsi avec une précision horlogère (sans citer de marque) le thé à l’anglaise pour nous brosser en fait une problématique d’ampleur.

Mon fils a travaillé à l’UIC -mais pas moi, donc je ne suis pas en mesure de donner trop de détails. Il avait fait un article pour une revue ...russe.

En gros, il évoquait quelques fait choquants sur la casse programmée du Rail y compris par la puissance publique, ceci à coups d’investissements incohérents : de l’argent public investi dans des projets reliant des départements éloignés, mais sans que l’un se concerte avec l’autre : résultat, de l’argent pour le Rail, mais gaspillé, lucratif pour les entreprises privées ayant réalisé les travaux ... suite à ça, il n’y a plus qu’à accuser son chien d’avoir la rage pour le tuer et privatiser ( désastre en GB).

A l’échelle de l’UE, tout est axé sur la privatisation : l’UE crache nos millions (nos impôts) , par exemple en Bulgarie, mais pose comme condition des privatisations forcées ...le projet n’est conçu que comme source de profit privé.

Gestion quoi qu’il en soit à court terme...le rendement du Capital...( après un lessivage suisse).

Autre chose : on nous dit ici que l’UE impose la privatisation de la SNCF. Certes, la Commission européenne a pour antienne les privatisations comme ... casse du monopôle public...

Mais en réalité, dans les puissances capitalistes telles que les USA et la RFA, le fret ferroviaire est public ! et fonctionne très bien. Par contre le réseau voyageurs aux USA, est digne d’un pays du Tiers Monde...

Pourtant, si l’on compare les émissions en CO2 et autres, la disproportion entre rail et air est sidérante ( un rapport de 1 à 150  enfin, il faudrait vérifier).

Autre point sur les tarifs : pour faire les 6800 km du Transsibérien, avec RZD, en catégorie « couloirs couchettes », c’est 100€ et sinon, 250€ Bien sûr, on, peut préférer le luxe dispendieux de compagnies privées en milliers d’euros ( pour épouser un banquier suisse amateur de voyages). Et dans les wagons de RZD, vous avez l’hôtesse avec le Samovar qui vous sert à volonté le thé et le reste  sans nuage de lait.

Et en Russie, il reste les trains de nuit... que malheureusement, on nous a presque supprimés en France ( car le train à vitesse modérée a aussi ses adeptes).

La Russie se lance dans les TGV ( Moscou St Pétersbourg) ... mais ce sera avec la Chine : conséquence des politiques industrielles de nos élites : or ce n’est pas nouveau : Louis Armand, résistant gaulliste et premier président de l’UIC ( Union Internationale du Chemin de Fer) ne préconisait-il pas, dès les années 50 et en opposition totale avec les visées du CNR, la privatisation du Rail !!! trahison précoce !

Revenons à la Suisse j’y suis allé plusieurs fois en TGV, c’est pas mal du tout le Lyria en 1ère classe ... mais tout de même, il m’a paru que le TGV n’y donnait pas toute sa puissance, ça vous aurait eu un petit air de montagnes russes...paradoxe qu’un Suisse nous parle de trains à grande vitesse sur de grands espaces ! ou pays paradoxal...féru d’ingénierie et ayant offert au monde de si fameux mathématiciens mais réputé pour ses lacs profonds et ses hautes montagnes ( et ses montres hors de prix).

Déçu par la vitesse du TGV en Suisse, j’y ai cherché en vain un train-couchettes très lent ...afin de ne pas me retrouver en Italie ou en Autriche en pleine nuit ...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès