• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JulesDu13

sur Les protéines animales transformées (PAT) à base de carcasses de visons sont-elles à l'origine des épidémies de COVID ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JulesDu13 19 avril 04:42

« Quiconque souhaite comprendre pourquoi les virus deviennent de plus en plus dangereux »

Bon, ce n’est pas vraiment ce que la mortalité en France ou dans le monde (tous pathogènes confondus) semble indiquer. On meurt surtout dans les pays développés de maladies cardio-vasculaires, cancers, maladies dégénératives, abus de drogues/médicaments, et... extrême vieillesse. Dans les pays pauvres on meurt bien sûr de banales infections non-traitées, ainsi que du paludisme.

***

Cependant, la disparition des espèces sauvages (en variété et en nombre d’individus) au profit des élevages, peut faire penser que la plupart des zoonoses viennent à l’avenir des élevages, et donc quelque part de la mauvaise gestion par l’homme de son industrie alimentaire.
* Biomasse mammifères sauvages + oiseaux sauvages représentent environ 1/10
* Biomasse humains + animaux d’élevage ou de compagnie représentent environ 9 /10

Fractions approximatives en biomasse sur le total de ces 2 catégories qui peuvent se transmettre des maladies. (J’ignore les maladies improbables communes à l’homme et aux poissons/reptiles/invertébrés)

De plus l’usage de médicaments (dont antibiotiques) dans les élevage est sans doute un gros problème. De même que le caractère intensif de ces élevages, qui en font des bouillons de culture.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès