• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Sylvain Reboul

sur La grande confusion


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sylvain Reboul Sylvain Reboul 29 juin 2006 10:48

Il n’ y a plus de chef qui tienne chez nous ; c’est un fait : un chef en remplace un autre et vous savez, en autre raison, pourquoi ?

Parce que le politico-religieux s’est perdu dans le sable du marché mondialisé ; c’est même pour moi ( et cela devrait l’être pour vous, si vous étiez cohérent) un des avantages de l’économie de marché de détruire les mythologies monolytiques et transcendante et/ou de les recycler en permanence dans la mode ; c’est en cela que le marché est vecteur de la possibilité d’une plus grande autonomie individuelle par rapport aux pensées collectives toute faites stabilisatrices.

Si vous voulez un chef indiscutable ; il faudrait détruire l’économie de marché mondialisée et faire retour au protectionisme afin d’imposer une quasi religion justificatrice de cette abolition de l’économie de marché, fondement d’une morale incontestable (sacrée). (Si vous en avez les moyens). Le marché est par nature idéologiquement dissolvant de toute chefferie centralisée et de toute les formes de social-étatisme.

Mais je pense que vous pensez comme moi que ceux qui réussiraient à détruire l’économie de marché, non seulement ne sont pas nés ; mais n’ont aucune chance de naître chez nous. Le marché à gagné la guerre idéologique et le marché est par définition pluraliste, en économie libérale comme en politique démocratique.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès