• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de xenos

sur Le mythe de David contre Goliath


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

xenos (---.---.139.124) 3 juillet 2006 16:15

oui c’est suite à cet événement que le nom israel pris naissance ; et alors !!!!

quel lien avec david et golliath ?

les anges sont par nature divine. cela ne font pas d’eux le Dieu tout puissant. d’ailleur Dieu lui même appela aussi l’être humain comme étant des dieux. cela ne fit pas de l’homme le Dieux tout puissant.

pour ce qui est de la nuit où l’ange abattit 160 000 assyriens, ce n’est pas israël qui combattit.

la torah est très claire à ce sujet et Dieu fit tout le temps prévaloir qu’il utilisait l’homme pour montrer sa puissance. en l’occurence, chaque bataille autorisée par Dieu se faisait en infériorité numérique (voir l’exemple de guideôn). l’apôtre paul dira plus tard que Dieu utilise des vases faible afin que l’on sache que c’est lui qui est à l’oeuvre et non la force de l’homme.

dès lors qu’israël combattait de façon illégitime et en se fiant à ses propres forces, ils perdaient.

tout leurs actes devaient être à la gloire de Dieu, et eux devaient se souvenir qu’ils avaient été esclave en égypte et ne pas devenir orgeuilleux.

moïse fut puni pour avoir tiré la couverture sur lui. israël fut puni pour avoir fait des alliances militaires avec des nations voisines plutôt que de s’être fié à Dieu.

ce qu’il faut retenir ce n’est pas la fait qu’israël fut le peuple élu et que c’est pour cela qu’il était béni ; ce qu’il faut retenir, c’est que c’est l’obéissance à Dieu et la confiance en sa puissance qui offre des bénédictions. tant qu’ils obéissaient, ils étaient béni. mais lorsqu’ils désobéissaient, ils étaient disciplinés.

l’épisode de david contre golliath illustre bien la différence qu’il y avait entre israël qui avait peur parce qu’il ne s’étaient pas confié dans la force salvatrice de Dieu et ce petit berger qui lui, avait foi dans le pouvoir libérateur du tout puissant.

la bagarre entre jacob et l’ange illustre la détermination qu’avait ce premier à recevoir la bénediction de Dieu, quelque soit l’épreuve.

l’ange le laissat aller jusqu’au bout de son désir et se bati avec lui en tenant compte des limites humaines de jacob, car comme je le soulignais, si l’ange voulait vraiment gagner, il l’aurait fait, eu égard à l’épisode cité plus haut ;

dans la culture dialectique hébraïque, il est courant d’appeller quelqu’un par le nom de son patriarche. la bible regorge d’exemples à ce sujet. ainsi l’ange est appellé Dieu car il est l’envoyé de Dieu et que donc, il représente Dieu. se battre contre l’ange, c’était donc, se battre contre Dieu. cela ne signifie pas pour autant qu’il s’agissait du vrai Dieu tout puissant à ce moment là.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès