• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > Acheter de l’or : quelques règles à respecter

Acheter de l’or : quelques règles à respecter

De tout temps, acheter de l’or a constitué une protection de choix pour son patrimoine en raison de son statut de réserve de valeur et aussi, plus récemment, de valeur refuge. Cependant, certaines règles sont à respecter pour qui veut investir de manière sûre dans l'or. Comment faire les bons choix ? Voici quelques éléments de réponse.

En premier lieu, il est important de s'adresser à un intermédiaire de confiance. Évitez les banques. En effet, elles ne peuvent pas vendre aisément de l'or physique et évitent donc de le faire, ou alors ne le font pas toujours correctement. Les boutiques physiques doivent vous inspirer une saine défiance : avant de vous décider, comparez les prix d'achat/vente, la qualité proposée pour le prix, les services complémentaires. Idem sur le web : allez vous renseigner sur les forums concernant la réputation de tel ou tel site. Un conseil : optez pour une société dont le siège se situe en France. 

Vous devez ensuite choisir sous quelle forme acheter votre or. Première règle : assurez-vous de ne vous procurer que de l'or d'investissement (il s'agit d'une notion financière définie par l'Union européenne). Ensuite, il vous est loisible d'acheter votre or sous différentes formes physiques : pièces, lingots ou lingotins. S'il est une valeur sûre, le lingot présente cependant quelques inconvénients : il est délicat à transporter, moins liquide, sans parler de l'existence de faux lingots. Les mini-lingots sont plus abordables, mais ils constituent un placement moins intéressant qu'un lingot de 1kg. Les pièces d'or anciennes de type Napoléon peuvent être considérées comme une bonne assurance, particulièrement lors des crises. 

Veillez à n'acheter que des pièces sous scellé avec numéro sur chaque sachet et facture. C'est important pour deux raisons : d'une part, pour la conservation : une pièce mal conservée perd de sa valeur ; d'autre part, pour choisir la fiscalité la plus avantageuse à la revente.

Optez pour la fiscalité la plus avantageuse. Vérifiez, dès votre acquisition, que les produits achetés permettront de choisir sa fiscalité (pièces sous scellé) pour une exonération intégrale au bout de vingt-deux ans.

Il est primordial de stocker votre or dans un coffre sécurisé. Le garder chez vous est fortement déconseillé. Votre coffre peut se situer en France, en Union européenne ou hors UE. Chacun des pays implique des conséquences fiscales sur l'or gardé : en Union européenne, soit la taxe forfaitaire, soit le régime de droit commun s'applique, tandis qu'en dehors de l'Union européenne, seul le régime de droit commun s'applique.

Dernier point : choisissez bien le moment de la revente. Il existe deux moments très intéressants pour revendre votre or : de préférence, en période haussière, vous serez en effet assujetti à la taxe sur les plus-values, ou si vous n’avez pas besoin de liquidité, détenez votre or vingt-deux ans pour être exonéré de taxe.

 


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)


Palmarès