• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > Coupes menstruelles : pratiques, économiques, écologiques !

Coupes menstruelles : pratiques, économiques, écologiques !

Mesdames, vous en avez marre des odeurs, des fuites, des tampons qui assèchent ? Découvrez les coupes menstruelles ! Inventées en même temps que les tampons et les serviettes hygiéniques, les coupes ont longtemps été méconnues, avant de connaître aujourd'hui un regain d'intérêt. Zoom sur cette innovation au service du bien-être des femmes.

Qu'est-ce que la coupe menstruelle ? Il s'agit d'une protection hygiénique se présentant sous la forme d'une petite cloche souple, faite pour être introduite dans le vagin durant les règles. La coupe menstruelle est produite à partir d'un matériau reconnu pour son innocuité, le plus fréquemment du silicone médical. Vous en trouverez différents modèles ici par exemple.

A quoi sert la coupe ? Après qu'elle a été mise bien en place, elle récupère le flux menstruel par simple écoulement gravitaire des pertes. Les muscles pelviens maintiennent la coupe menstruelle en place, en épousant la forme profilée de celle-ci et une légère dépression se forme à l'intérieur du vagin ; c'est ce qu'on appelle l'effet ventouse. Cette dépression contribue aussi à empêcher la coupe menstruelle de descendre tant que l'utilisatrice ne l'y aide pas.

Quels sont les avantages de la coupe ? Ils sont nombreux. D'abord, les femmes n'ont plus besoin de s’occuper de changer leur protection hygiénique plusieurs fois par jour. La coupe menstruelle se met en place le matin et peut être gardée pendant 12 heures d'affilée. De plus, elle est réutilisable pendant plusieurs années, ce qui dispense des courses incessantes, parfois dans l'urgence, pour racheter des stocks de protections jetables.

Mais encore ? Si les coupes menstruelles apportent aux femmes un confort exceptionnel, elles sont également la méthode la plus économique. Elles sont aussi très pratiques, faciles à glisser dans un sac à main et à emporter avec soi partout, ne laissant rien transparaître à l’extérieur du corps, ce qui les distingue fortement des protections hygiéniques jetables. Autre avantage notable : les coupes mentruelles préservent la flore vaginale grâce aux matériaux sains qui la composent. Enfin, et ce n'est pas le moindre de leurs bienfaits, elles sont très écologiques.

Quelles sont les origines de la coupe menstruelle ? Si l'on peut certainement remonter à 1867 pour rencontrer les prémices d'un nouveau concept de protection périodique qui peuvent évoquer les coupes menstruelles, c'est vers 1932 que semble bel et bien appaître les premières coupes, la Daintette et la Foldene.

C'est l'entreprise Dainty Maid Inc, basée dans la ville de Middlefield au Connecticut, qui a mis au point la coupe menstruelle réutilisable Daintette. Un peu plus tard, à la fin des années 1930, l'actrice et chanteuse Leona Chalmers présenta sa propre coupe menstruelle, ce qui fit d'elle la première personne à commercialiser une coupe menstruelle pour le grand public.

La coupe menstruelle, mais aussi le tampon, sont ainsi apparus dans les années 1930, mais, en raison des caractéristiques de ces méthodes, elles n'ont pas réussi à détrôner la serviette hygiénique dans le domaine de l'hygiène menstruelle.

Il faudra attendre l'année 1987 pour assister au début du succès de la coupe menstruelle auprès du public avec le modèle The Keeper en caoutchouc naturel.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Palmarès



Partenaires