• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > DIY : Découvrez Con Dao, l’île paradisiaque la plus secrète du (...)

DIY : Découvrez Con Dao, l’île paradisiaque la plus secrète du Vietnam

Alors que le sud-est du continent asiatique est submergé par le tourisme de masse, largement alimenté par les nouveaux touristes russes et chinois, il reste encore quelques endroits préservés. C’est le cas d’une petite île paradisiaque au Vietnam. Con Dao et ses 7 000 habitants ont décidé de rester loin de la folie agitée du tourisme, pour le plus grand bonheur des voyageurs.

Une île à la beauté sauvage préservée

Con Dao n’est pas une île facilement accessible. Pour vous y rendre directement depuis la France, il faudra faire escale à Ho Chi Minh-Ville pour prendre l’unique avion quotidien qui s’y rend. Les places ne sont pas nombreuses, mais elles valent le coup. Une fois sur place, il n’est pas exagéré d’avoir l’impression d’avoir trouvé le paradis sur Terre.

Contrairement à beaucoup d’endroits du Vietnam, Con Dao est extraordinairement bien protégée des ravages du tourisme. Peuplée de seulement 7 000 habitants, l’île n’est habitée que sur environ 15 % de sa superficie. La nature y est encore très présente parce que la mairie a décidé de refuser l’appel des sirènes du tourisme. Pour cela, elle ne limite pas les venues et un visa Vietnam suffit à s’y rendre. Elle a simplement cessé d’autoriser les constructions touristiques depuis de longues années.

Une île paradisiaque

L’île mérite amplement son statut d’île paradisiaque avec sa mer et son ciel d’un bleu éclatant et ses longues plages de sable fin bordées de montagnes verdoyantes. Même l’activité des habitants ne suffit pas à troubler le calme du lieu et on voudrait pouvoir y rester de longs jours à méditer et à récupérer nos forces épuisées par l’agitation de notre quotidien qui semble soudainement absurde.

Malgré l’arrêt des constructions touristiques, il existe quelques hôtels sur l’île. Ils sont minuscules et sont plus qualifiés de resorts, mais ils offrent suffisamment de logements pour les touristes qui en ont entendu parler. C’est effectivement bien tout ce qui fait le charme de cette île : les touristes majoritairement présents sont vietnamiens.

Une île au passé trouble

Si les Vietnamiens se rendent à Con Dao, c’est pour y faire un pèlerinage douloureux sur la tombe des milliers d’hommes et de femmes qui furent emprisonnés dans des conditions inhumaines, torturés, puis tués dans le bagne colonial construit par les Français au XVIIIe siècle. La tombe d’une jeune femme de 19 ans est régulièrement couverte de fleurs.

Ce bagne aura été alimenté en prisonniers jusqu’à la fin de la récente guerre du Vietnam, faisant aujourd’hui de cette île une sorte de pèlerinage concentrant toutes les douleurs historiques d’un pays maintes fois frappé par la barbarie. C’est ce mélange doux-amer qui donne sans doute à cette île son charme inépuisable, avec ses paysages paradisiaques uniquement conservés grâce au souvenir de l’expérience douloureuse de la barbarie des hommes.

 


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)


Palmarès