• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > E-commerce et magasins physiques : le règne de la complémentarité

E-commerce et magasins physiques : le règne de la complémentarité

Depuis une dizaine d'années, le e-commerce a le vent en poupe. Si les consommateurs plébiscitent le commerce en ligne, c'est notamment en raison des prix avantageux et des promotions qui sont régulièrement proposées.

Est-ce à dire que les magasins physiques sont dépassés ? Certainement pas. Les consommateurs continuent de leur faire davantage confiance. Il existe en réalité une vraie complémentarité entre ces deux vecteurs de vente.

De nos jours, ce sont près d'un quart des Français qui affichent leur préférence pour les boutiques en ligne, et ce alors même que la plupart de ces acteurs internet n'existaient pas il y a une quinzaine d'années.

Les atouts des sites de e-commerce ? Les prix qui y sont pratiqués (une grande majorité des Français pensent qu'ils sont moins chers), mais aussi le choix proposé (plus large selon une nette majorité de consommateurs), ou encore la praticité (possibilité de régler tous ses achats depuis un ordinateur, une tablette, etc.).

Le web permet aussi aux consommateurs de s'informer pour préparer leurs achats en magasin dans une logique de "web-to-store".

Les magasins traditionnels restent, quant à eux, préférés sur d'autres critères : la confiance, la convivialité et des services après-vente de qualité.

Les Français refusent ainsi d'opposer les deux modèles ; au contraire, ils veulent bénéficier des avantages des deux modes d'achats.

Dès lors, il n'est guère étonnant qu'en termes de fréquentation, l'e-commerce et les magasins physiques fassent désormais quasiment jeu égal.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Palmarès



Partenaires