• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > Révélation sur le système endocannabinoïde et son impact sur la (...)

Révélation sur le système endocannabinoïde et son impact sur la santé

C’est un terme qui peut vous sembler étonnant, alors qu’il désigne en réalité une simple réalité  : en effet, le système endocannabinoïde correspond à un ensemble de récepteurs qui activent, au sein de l’organisme, différents types d’effets. Ces derniers sont notamment stimulés par certaines molécules, qui vont alors agir sur des maux ou des difficultés, à la fois physiques et mentales. Tour d’horizon du système endocannabinoïde et son impact sur la santé. 

Qu’est-ce que le système endocannabinoïde  ? 

Le système endocannabinoïde est un ensemble de neurorécepteurs qui comprennent des récepteurs de THC (le tétrahydrocannabidiol), qui est une substance issue du cannabis, ainsi que des ligands endogènes. On retrouve principalement deux types de récepteurs, qui sont appelés communément CB1 et CB2. Le premier se trouve dans le système nerveux, tandis que le second se trouve dans le système immunitaire. 

Ainsi, ce système permet de réceptionner les enzymes présents dans les apports tels que le cannabis (dans le cadre d’une consommation ponctuelle ou régulière) et de diffuser ses bienfaits au sein du corps, y compris le système immunitaire. Cependant, malgré de nombreuses études menées depuis maintenant une vingtaine d’années, le mystère reste encore entier sur les cannabinoïdes et leur effet  : alors qu’on en connait plus d’une centaine, il en resterait des milliers encore inexplorés. De quoi se poser des questions sur les effets de ces cannabinoïdes pour la santé, via le système endocannabinoïde. 

Le système de neurotransmetteurs pour la santé 

Nous parlions d’effets en diffusion du cannabis  : le système endocannabinoïde est responsable de certains effets sur la santé, positifs comme négatifs. Par exemple, le THC a des bienfaits plutôt négatifs à long terme, puisqu’il a été démontré qu’il agit sur les cellules du cerveau en les abîmant. En d’autres termes, planer une fois ou deux, ça passe, mais planer régulièrement peut avoir des effets à long terme sur le cerveau. Certains produits de la marque Cibdol permettent d’activer ces neurotransmetteurs pour lutter contre des douleurs chroniques, des pics de dépression ou encore, une volonté de perdre du poids. 

Tout dépend du cannabinoïde choisi pour activer le système endocannabinoïde  : s’il active le récepteur CB1, alors cela jouera sur la mémoire ou sur les émotions. En visant un récepteur CB2, on parlera plutôt des effets protecteurs du système immunitaire (contre la douleur, les maux). Des études visent aujourd’hui à comprendre si des combinaisons de plusieurs cannabinoïdes permettent d’activer ces deux récepteurs en même temps, et si cela est bon pour la santé. 

Cannabinoïdes, tous naturels  ? 

Lorsqu’on se penche sur la question des cannabinoïdes, il est intéressant de noter que plusieurs catégories existent  : d’une part, on retrouve les phytocannabinoïdes, c’est-à-dire ceux qui sont produits par des plantes (comme le cannabis), qui pourraient lutter contre le cancer. En parallèle, les endocannabinoïdes seraient des substances créés naturellement par le corps humain pour se protéger. Parmi les cannabinoïdes connus, on retrouve notamment le CBD (cannabidiol), le CBN (cannabinol), le CBL (cannabicylol) ou encore, le CBC (cannabichromene). 

Leurs effets dépendent de nombreux facteurs, car il s’agit d’une réaction chimique  : ainsi, l’état d’esprit général, l’état de santé, la quantité ou le mode de consommation de cannabinoïde peut influencer largement les effets, positifs comme négatifs, sur le corps humain. 


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (1 vote)


Palmarès