• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > Salons virtuels : l’avenir des salons professionnels ?

Salons virtuels : l’avenir des salons professionnels ?

La crise sanitaire que nous traversons nous oblige à repenser nombre d'événements physiques. C'est le cas des salons professionnels, dont le modèle vieillissant n’a que peu évolué depuis une trentaine d'années. La pandémie de Covid-19 pourrait, tout bien considéré, constituer une opportunité historique pour les salons virtuels.

Un salon professionnel constitue, pour les entreprises, un événement majeur, à la fois pour développer son activité, promouvoir son image, engager ses clients, voire ses collaborateurs. En dépit de la crise économique, les foires et salons demeurent des outils de développement performants : ces rendez-vous génèrent en moyenne, chaque année, plus de 17 millions de contrats signés (dont un quart durant les manifestations), pour un chiffre d’affaires de plus de 30 milliards d’euros, et cela rien qu'en France. 

Le retour sur investissement y est très satisfaisant : pour 1 euro dépensé dans la participation à un salon, les entreprises récupèrent 8 euros en ventes réalisées. Ajoutons que ces manifestations s'apparentent à des hubs internationaux : sur les 30 milliards d'euros de transactions enregistrées, un tiers se concrétise auprès de clients étrangers. Pour les petites et moyennes entreprises, les salons constituent généralement un premier pas à l'export.

Salons virtuels : un progrès et de nombreux avantages

Malgré ces bons aspects, l’image de marque des salons professionnels se détériore un peu plus chaque année. La propension des participants et exposants à recommander l’événement dans leur entourage diminue régulièrement. L'impact environnemental de ce genre de réunion est également pointé du doigt. Tant les visiteurs que les exposants aspirent au changement.

La pandémie de Covid-19 aura servi de catalyseur pour la tendance actuelle des salons virtuels. Un salon virtuel est un évènement en ligne, qui est accessible en permanence sur Internet ou sur une période définie, permettant de reproduire le fonctionnement d'un salon avec des échanges d'informations sans que les participants n'aient besoin de se déplacer et indépendamment de leur position géographique.

De tels outils, favorisant la digitalisation, permettent de faire l'économie des coûts liés à la communication, au transport et à l'hébergement, tant pour les organisateurs que pour les participants. Les stands évoluent vers un catalogue en ligne, et les organisateurs s'efforcent de créer de l’engagement en programmant des séries de conférences interactives, des webinaires, des démonstrations produit en temps réel, faisant la part belle aux échanges entre visiteurs et exposants.

Les salons virtuels, bien mieux que leurs prédécesseurs "physiques", permettent d’organiser des événements plus nombreux, offrant davantage de visibilité aux exposants et ciblant des visiteurs beaucoup plus qualifiés : des professionnels ayant un besoin bien précis.

Askeet, une plateforme de salons virtuels innovante

C'est dans ce contexte qu'Askeet, la plateforme neutre et pertinente qui aide les entreprises à optimiser leurs achats de services et logiciels B2B et qui les accompagne dans la recherche de prestataires, vient de lancer des salons virtuels. Objectif : accompagner les décideurs sur des thématiques très ciblées, en format court (3h), pour rencontrer des exposants en visioconférences privées, les écouter pitcher leur solution en visioconférence ouverte ou assister a des conférences d'experts.

Leur prochain salon aura lieu jeudi 24 septembre de 15h à 18h, sur le thème "Travail à distance et performance des équipes". Jeudi 8 octobre de 15h à 18h, un autre salon aura pour thème "Gestions et dématérialisation des documents, données et process". Rendez-vous sur leur site, askeet.io, pour retrouver l'intégralité de leurs salons virtuels.

L’objectif des micro-salons d’Askeet est de permettre aux visiteurs de participer à des conférences d’experts, de détecter les nouvelles tendances sur un marché, et surtout d’échanger très facilement avec les exposants de leur choix. Askeet souhaite aussi repenser le modèle économique des salons, en offrant aux exposants une tarification originale majoritairement “au succès”. Les exposants seront facturés en fonction du nombre de mises en relation effectives que le salon leur aura permis de générer.

 

Crédit image : "8e salon professionnel Niort Frères" by zigazou76 is licensed under CC BY 2.0


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)


Palmarès