• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Communiqués > Un Bitcoin n’arrive jamais seul : découvrez les autres (...)

Un Bitcoin n’arrive jamais seul : découvrez les autres cryptomonnaies

Des couloirs de la bourse de New York aux bars de Tokyo, en passant par la City londonienne et les forums de trading en ligne, il est sur toutes les lèvres : le Bitcoin, la fameuse monnaie virtuelle dont l’envol spectaculaire a permis aux investisseurs des premiers jours de voir les 0.50 $ dépensés pour acheter un Bitcoin en 2011 atteindre une valeur de 8.000 $ en 2017. « Bulle spéculative, » dit-on d’une part. « Monnaie de demain, » entend-on de l’autre. Quoi qu’il en soit, plusieurs autres petits génies de l’informatique ont suivi l’exemple du Bitcoin, et le leader a vu ses parts de marché passer de 95 % à 60 % en moins de dix ans. Résultat, le marché des changes comprend aujourd’hui une nouvelle catégorie de devises : les monnaies cryptographiques, qu’on peut trader sur CFD en bourse, par exemple.

Si leur principal point commun est le réseau blockchain qui leur sert de fondation, veillez cependant à ne pas les confondre car elles ont chacune des atouts et un fonctionnement différent. Avant de vous lancer tête-baissée sur une plateforme pour trader le Forex, faisons le point sur les principales monnaies cryptographiques alternatives (connues en anglais sous l’appellation AltCoins).

Litecoin – considéré comme le numéro deux du marché, le Litecoin est une sorte de Bitcoin amélioré. Son inventeur, Charlie Lee, ayant compris rapidement l’importance de l’apparition du Bitcoin, a rapidement lancé son propre système, un peu moins cher, un peu plus rapide, mais somme toute très similaire.

Ripple – A la différence de Bitcoin, Ripple est d’abord un système bancaire dont l’objectif est d’accélérer de façon spectaculaire les transactions bancaires internationales. Pour y arriver, il utilise sa propre monnaie cryptographique, le Ripple, qui n’a pas échappé aux investisseurs.

Monero – Actuellement dixième sur le marché des crypto-devises, Monero se différentie surtout de ses acolytes par l’anonymité complète de ses transactions.

Ether – Ether est la monnaie d’échange permettant d’accéder aux applications de sa plateforme transactionnelle, Ethereum, laquelle fait appel au système blockchain pour proposer des services pair-à-pair aux usagers de son réseau. Ainsi, le succès de la monnaie est ici étroitement lié à celui de la plateforme. A vous de juger de l’avantage ou inconvénient que cela peut poser…

IOTA – Cette monnaie utilise un système, légèrement différent du blockchain, baptisé Tangle. Son objectif : des transactions entièrement gratuites et redéfinissables à l’infini. Iota est actuellement le septième sur le marché des monnaies dématérialisées.

Si les concurrentes du Bitcoins sont des valeurs non négligeables, il convient toutefois de tenir compte de la volatilité historique et récente de chaque marché. Leur impact sur l’économie mondiale est également une considération de taille. Par exemple, on observe déjà une préférence des marchés pour les larges sociétés associées, et on peut donc s’attendre à voir de plus en plus de multinationales faire de l’œil aux Bitcoins, avec tout ce que cela implique en termes de publicité, d’emploi et d’investissements.

Une fois votre décision prise, les transactions peuvent se faire par le simple biais des plateformes de trading, comme on le ferait avec n’importe quelle autre devise dans le cadre d’un investissement spéculatif.


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)


Palmarès