• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’adjectif nous offre une palette digne d’un peintre...

L’adjectif nous offre une palette digne d’un peintre...

JPEG

Il est temps de célébrer l'adjectif et toutes ses vertus ! Il est temps de redorer le blason de l'adjectif, devenu si rare ou rebattu !

De grâce, laissons de coté les "super", "extra" et redonnons aux adjectifs la place qu'ils méritent !

On aime leurs nuances infinies, l'adjectif peut rendre un texte brillant, éblouissant, chatoyant, éclatant, lumineux, ardent, fulgurant !

Il peut, parfois, être familier, populaire, et restituer une forme de simplicité et de modestie.

 

L'adjectif s'adjoint au nom pour le compléter, le qualifier, lui apporter toutes sortes de nuances... Que serait un texte, sans les adjectifs ?

Que pourrions-nous écrire, sans eux ?

Un texte privé d'adjectifs serait comme un corps sans âme, une fleur sans couleur...

L'adjectif nous permet d'exprimer tant de sentiments divers, tant d'appréciations sur les événements, les êtres, les objets, les êtres.

Le mot lui-même avec ses différentes consonnes, dentale sonore, chuintante, gutturale "c", dentale sourde, fricative à la fin, semble suggérer une diversité, une richesse étonnante de qualification...

L'adjectif fait preuve d'une certaine souplesse : il peut, même, devenir un nom quand il reçoit un article, on dit, alors, qu'il est substantivé : "les pauvres, les riches, les petits, les grands..."

L'adjectif nous offre une palette digne d'un peintre pour évoquer les couleurs, les formes, les substances, les textures de tout ce que l'on veut décrire...

Grâce à lui, on peut suggérer des parfums doux ou prégnants, des sons apaisants ou tonitruants...

Ce mot venu du latin "adjectum", participe du verbe "adjicere", "ajouter" n'est-il pas le complément indispensable du nom dont il vient préciser le sens ?

Tant d'adjectifs, dans notre langue, nous aident à exprimer tant d'idées !

"Rouge, rocheux, pourpre, flamboyant, légère, fragile, vive, intense, rougeoyante, volatile, cotonneuse, diaphane, subtil, ondoyant, lumineuse, élégante, rubescente, sombre, délicat, prégnante, lourde, virevoltant !"

Que de mots, et que d'expressivité dans les sonorités, les formes !

L'adjectif, substance même d'un texte, ajoute lumière, mouvement, force, intensité à une description, il permet d'animer une phrase.

L'adjectif qui s'accorde en genre avec le nom revêt, aussi, différents aspects : masculin ou féminin, il se colore de résonances particulières.

Il demande une recherche attentive : il faut trouver le mot juste qui restitue les sentiments, les idées que l'on veut mettre en valeur.

Beau prolongement du nom, l'adjectif peut précéder le substantif ou le suivre, et, là encore, il peut produire des effets différents.

Il peut entrer dans toutes sortes de figures de style : oxymore, redondance, effets d'insistance, rythmes binaires ou ternaires, hyperboles...

Il offre tant de possibilités ! 

Il admet différents degrés de significations : comparatif, superlatif, adverbes d'intensité viennent encore nuancer, à l'infini, le sens de l'adjectif et lui donner plus de relief...

Il peut souligner un éloge, mettre en valeur un blâme, il peut marquer une révolte soudaine et virulente, une vive indignation ou une admiration insistante.

Que de ressources dans l'adjectif, que de variétés !

 

N'oublions pas d'utiliser des adjectifs, pour donner plus de force, d'intensité, de vérité à l'expression des idées, pour nuancer et affiner une description, pour animer un récit...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2015/06/l-adjectif-nous-offre-une-palette-digne-d-un-peintre.html

 

 

 

Photos : rosemar

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 9 octobre 15:27

    rosemar vient d’inventer l’eau tiède.


    • rosemar rosemar 9 octobre 18:34

      @Francis, agnotologue

      Encore !


    • Ben Schott 9 octobre 15:41

      Prochain papier : dans quel type de société vivrions-nous sans les compléments d’objet direct ?

       

       


      • Schrek Docteur Faustroll 9 octobre 16:41

        @Ben Schott

        et le suivant : autopsie de l’imparfait du subjonctif, la police soupçonne le smartphone de l’avoir éliminé sans laisser de traces.


      • Ben Schott 9 octobre 17:28

        @Docteur Faustroll
         
        Le smartphone l’a achevé, mais il avait déjà un pied dans la tombe, faut reconnaître !...
         
         smiley
         



      • Schrek Docteur Faustroll 9 octobre 20:51

        @rosemar

        Ce qui est bien avec vous, c’est que vous êtes inaltérable, inoxydable, ignifugée et étanche :tout glisse, rien ne vous atteint. Je vous envie, d’une certaine façon.


      • ZenZoe ZenZoe 9 octobre 16:45

        Certes, il est plaisant que des adjectifs chatoyants agrémentent les austères substantifs de vos élégantes phrases, comme les couleurs bariolées des fleurs étincelantes font la sauvage beauté des vallées alpestres, mais il ne faut quand même pas en abuser...


        • Schrek Docteur Faustroll 9 octobre 16:57

          @ZenZoe

          Question de dosage, comme pour l’alcool, le sel ou le sucre. Mais, en littérature comme en gastronomie, il y a (tournure à éviter dans vos rédactions) beaucoup de gourmands qui se croient des gourmets alors qu’ils ne font que baffrer et se saouler.
          Sans parler des pisse-copies qui se prennent pour des écrivains comme certains gargotiers qui se prennent pour des chefs


        • rosemar rosemar 9 octobre 18:39

          @ZenZoe

          Μηδὲν ἄγαν.
          (Mêdèn ágan.)



        • Fergus Fergus 9 octobre 17:20

          Bonjour, rosemar

          Force est de reconnaître que vous aimez recourir aux adjectifs. C’est ainsi que dans vos comptes-rendus des animations nîmoises :

          Le lieu est toujours magnifique, splendide ou superbe.

          Les artistes  des personnes forcément chaleureuses et sympathiques  sont évidemment talentueux, voire formidables, quand ils ne sont pas carrément géniaux

          Leur prestation est, cela va de soi, brillante quand elle n’est pas extraordinaire, grandiose ou sublime.

          Vous en avez de la chance, à Nîmes ! smiley


          • Schrek Docteur Faustroll 9 octobre 17:53

            @Fergus

            sans parler du cadre somptueux des temples millénaires accueillant des artistes talentueux qui offrent des moments chaleureux à un public enthousiaste !


          • rosemar rosemar 9 octobre 18:35

            @Fergus

            Oui, beaucoup de chance !


          • rosemar rosemar 9 octobre 18:37

            @Docteur Faustroll

            Tout le monde n’habite pas une ville où la romanité a transmis des monuments vieux de 2000 ans...


          • Schrek Docteur Faustroll 10 octobre 08:12

            @rosemar

            Quand la romanité sera capable de « transmettre » (laisser, plutôt, non : ce sont les intermédiaires qui transmettent) des pyramides ou des obélisques vieilles de 4000 ans, il faudra commencer à s’inquiéter.


          • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 10 octobre 15:16

            @Fergus

            Tu fais pas mieux, voire pire...T’es en concurrence ?


          • SilentArrow 11 octobre 04:12

            @rosemar

            Le français est une langue abstraite : il est considéré plus élégant de parler de la « beauté d’un objet » plutôt que du « bel objet ». C’est peut-être cela qui réduit l’usage des adjectifs.

            En anglais, c’est le contraire. Il n’est pas rare de voir dans les publicités un substantif précédé d’une avalanche d’adjectifs.


            • wagos wagos 11 octobre 14:07

              Et les nuances bien évidemment 

              Ex : On dit je vais chez le coiffeur et pas au coiffeur ..

              Et pour la vache, on dit elle va chez le taureau ou bien au taureau ? 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité