• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > L’aubépine en fleur fut mon premier alphabet...

L’aubépine en fleur fut mon premier alphabet...

JPEG

"L'aubépine en fleur fut mon premier alphabet.", a écrit René Char, "lui qui est né à l'Isle-sur-Sorgue, bourg vauclusien où tournent, inlassables, de grandes roues de bois moussu sur les multiples bras de la Sorgue qui traverse la ville. Une partie de l'œuvre de René Char est ha­bitée par ce pays de Provence et y prend source..."

 

L'aube et l'épine réunies en un seul mot ! Belle association ! L'aubépine nous fait rêver à des aurores naissantes, à la lumière qui marque le début du jour, à la blancheur de l'aube qui réveille le monde, et voit s'épanouir de nouvelles couleurs...

 

"Alba spina", "la blanche épine" suscite notre admiration : fleurs blanches, très lumineuses, éclaboussées de petits pistils bondissants, aux couleurs de xanthe, épines acérées, sauvages, l'aubépine fleurit dans la nature.

 

Eclats de blancs sur le feuillage, embruns lumineux, la fleur et le mot rayonnent, éclairent le monde ! 

Albe fleur spineuse ! Douces lueurs d'aubépine !

 

Issue de deux mots latins "alba" et " spina", l'aubépine signifie, donc, étymologiquement la "blanche épine"....

 

"Albatros, aube, album, aubade, Albion, albumine" : de nombreux mots contiennent le même radical évoquant l'idée de lumière, de blancheur...

 

L'aubépine, arbuste méditerranéen, se caractérise par ses petites fleurs blanches.

 

Avec ses consonnes labiales sonore et sourde, "b" et "p", ses voyelles variées, le mot resplendit de sonorités éclatantes.

 

Espèce sauvage, l'aubépine, symbole de liberté, d'élégance, aux fleurs blanches pleines de délicatesse attire tous les regards...

Mais, la blanche épine, espèce rebelle, couverte d'épines acérées ne se laisse pas facilement approcher.

Proche de l'églantier, de la rose sauvage, l'aubépine se couvre comme elle d'aiguilles acérées...

 

L'églantier qui appartient à la même famille se caractérise, aussi, par ses aiguilles... Le mot comporte encore un radical latin "aculeus" qui désigne un aiguillon, un dard...

 

 

L'aubépine évoque, forcément, des images d'aube naissante, le point du jour qui s'éveille, une lumière qui surgit, dans des éclats de rose et de blanc.

L'aubépine devient l'image de "l'aurore aux doigts de rose"....

La blancheur de l'aubépine, sa luminosité suggèrent des visions de pureté, de limpidité, de candeur éclatante....

Comme la blancheur du lys, du gardénia, de la fleur de syrinx, et de tant de fleurs : anémone, cattleya, ipomée, fleur de lune, narcisse, anthémis, fleurs blanches de l'aube...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2021/05/l-aubepine-en-fleur-fut-mon-premier-alphabet.html

 

Photos : Pixabay


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 5 juin 12:45

    Aubé... Quoi !? smiley


    • troletbuse troletbuse 5 juin 15:11

      @Clocel
      Pour ceux qui pratiquent le matin.


    • Clocel Clocel 5 juin 18:04

      @troletbuse

      Ma foi... Si ça sent pas trop la ménagerie ! smiley


    • rosemar rosemar 5 juin 19:48

      @Clocel

      L’hypothèse se confirme : l’homme est un obsédé sexuel...


    • Clocel Clocel 5 juin 20:07

      @rosemar

      Tout de suite des gros mots !

      Disons que nous nous efforçons d’être en adéquation avec « l’objet » du désir smiley


    • troletbuse troletbuse 5 juin 21:01

      @rosemar
      Vous connaissez la chanson : La rirette et ses 2 derniers couplets
      Avant dernier couplet :
      La morale de cette histoire, la rirette, la rirette
      La morale de cette histoire,

      c’est que les hommes sont des cochons
      Dernier couplet :
      La morale de cette morale, la rirette, la rirette
      La morale de cette morale, c’est que les femmes aiment les cochons

      Maintenant si vous n’aimez pas, c’est que vous n’êtes pas une femme ... normale


    • phan 5 juin 12:54
      C ‘est une fleur qui illumine nos talus de la plus belle faille...

      • rosemar rosemar 5 juin 19:49

        @phan

        Et ça se confirme encore...


      • Tiens je viens juste de poster un commentaire sur le schisme en l’an mille entre catholicisme et religion orthodoxe. La différence notable est que le christ catholique est représenté avec une couronne d’épine et du sang et l’orthodoxe : le Christ est est en majesté encercle d’une couronne solaire. Noël qui signifie simplement naissance est fixé selon le calendrier linaire et l’EPIPHANIE, 12 jours après, en fonction du calendrier SOLAIRE. Jamais fêté Noël...

        épine du Christ) évoquent une légende selon laquelle la couronne d’épines du Christ aurait été faite de rameaux d’aubépine. Préfère les IRIS : IRISE : solaire...

        • Relu : 

          Tiens je viens juste de poster un commentaire sur le schisme en l’an mille entre catholicisme et religion orthodoxe. La différence notable est que le christ catholique est représenté avec une couronne d’épines et du sang et l’orthodoxe : le Christ est est en majesté encerclé d’une couronne solaire. Noël qui signifie simplement naissance est fixé selon le calendrier lunaire et l’EPIPHANIE, 12 jours après, en fonction du calendrier SOLAIRE. Jamais fêté Noël...

          L’épine du Christ) évoquent une légende selon laquelle la couronne d’épines du Christ aurait été faite de rameaux d’aubépine. Préfère les IRIS : IRISE : solaire...ou le perce-neige qui est la première fleur de l’année...bien nommée : la violette BLANCHE...

          • phan 5 juin 13:07

            Toujours cette fixette pour l’alpha  beta (variant anglais et variant sud africain) ...


            • René Char avait juste un face sombre. il adorait sucer pendant des heures le doigt des gamines...


              • Samson Samson 5 juin 15:07

                « L’aubépine, arbuste méditerranéen, se caractérise par ses petites fleurs blanches. »

                L’aubépine n’est pas particulièrement méditérrannéene et est un arbuste tout aussi naturellement familier aux gens du nord.

                Dans le namurois où je vivais auparavant, un ballet de cétoines fêtait chaque année sa floraison.

                Et elle s’associe fort bien à l’épine noire pour former des haies « défensives » particulièrement infranchissables aux chasseurs et autres importuns, la floraison de l’épine noire ou prunellier étant bien plus fragile et précoce.

                Dans le Centre, où je me suis maintenant établi, l’aubépine servait traditionnellement à délimiter le tracé des propriétés, ce qui me permet de mieux apprécier l’ancien pourtour, maintenant modifié, de mon jardin. Et j’ai pu constater qu’elle offre à bien des nids d’oiseaux sa splendide protection.

                En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley


                • Samson Samson 5 juin 16:30

                  @Samson
                  Ps : à noter, si même les critères de votre modernité s’en gaussent chaudement, que l’aubépine est un des arbustes symboliquement dédiés à la Vierge et que notamment à Beauraing la présence de l’aubépine semble pleinement s’associer au voisinage de ses apparitions et autres manifestations ! smiley


                • ZenZoe ZenZoe 5 juin 18:16

                  @Samson
                  Vos deux posts sont infiniment plus intéressants que le texte de Rosemar.


                • rosemar rosemar 5 juin 19:52

                  @Samson

                  MERCI pour ces précisions... c’est la saison des cétoines dorées : magnifiques !

                  http://rosemar.over-blog.com/2020/04/cetoine-doree.html


                • rosemar rosemar 5 juin 19:54

                  @Samson

                  La blancheur des fleurs d’aubépine, un symbole de pureté...


                • rosemar rosemar 5 juin 19:55

                  @Samson

                  Avez-vous déjà mangé des fleurs d’aubépine ?


                • troletbuse troletbuse 5 juin 21:07

                  @rosemar
                  A l’aube, non


                • JC_Lavau JC_Lavau 5 juin 21:56

                  @rosemar. Mon premier est une grosse fleur rouge qui pousse en toutes saisons, avec un maximum au printemps.
                  Mon second est une grosse fleur rouge qui pousse en toutes saisons, avec un maximum au printemps.

                  Et mon tout est une petite fleur blanche qui pousse au printemps.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 juin 23:41

                  @Samson
                  Baurin ou Beaurin ...effectivement très présent dans le nord.


                • Samson Samson 6 juin 00:55

                  « La blancheur des fleurs d’aubépine, un symbole de pureté... »

                  Jamais mangé !

                  Personne n’a encore évoqué son capiteux parfum, pourtant souvent premier durant sa floraison à nous annoncer et faire découvrir sa présence au gré des promenades ! 


                • JC_Lavau JC_Lavau 6 juin 09:04

                  @rosemar. C’est la petite fleur de zobépine.


                • troletbuse troletbuse 5 juin 21:03

                  Moi je me suis réveillé à l’aubépine en main.  smiley


                  • A la sainte Marie tous les zobs et pines sont fleuris comme le disait en son temps Marie de Cleophas... 

                     tu m’étonnes !  smiley


                    • Claude Simon Claude Simon 6 juin 11:11

                      la famille arbustive des rosacées est intéressante entre les arbres de la même famille et les légumes, du moins en théorie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité