• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Là-bas, le soleil s’écroule dans la mer...

Là-bas, le soleil s’écroule dans la mer...

JPEG

Le départ d'une amoureuse, une séparation, et tout peut basculer, c'est ce qui arrive à "Jim", le héros de cette chanson écrite et interprétée par Alain Souchon : La ballade de Jim...

La mélodie commence sur des chapeaux de roue, entraînante et vive : on entrevoit l'énervement de l'amoureux qui a perdu son "héroïne".

Il se grise de "gin dans sa chrysler", il roule dans sa voiture, et même le paysage ne le séduit plus : "La presqu'île, le boulevard de la mer est con."

 

L'expression réitérée "comme elle est partie" traduit une sorte d' obsession, et le personnage est complètement déboussolé, ce qui est bien suggéré par la formule familière :"Jimmy tourne en rond"...
Le personnage de Jim apparaît très proche de nous, par cette dénomination même, un prénom, et même un diminutif.

Vitesse, griserie, alcool, désarroi viennent souligner la détresse du héros.

 

Le souvenir de la dernière soirée passée avec la belle semble exacerber, encore, la douleur : "Hier soir encore, son héroïne / Le serrait si fort en disant Jim."

La jeune femme assimilée à un "calmant, un alcool profond" lui permettait de vivre une passion enivrante.

 

On perçoit, au passage, toute la modernité et l'originalité de ce texte, dans le vocabulaire, dans la façon de traiter ce thème de la séparation, si souvent abordé par nombre d'auteurs...

 

Soudain, l'auteur s'adresse simplement et directement à "Jim" en le tutoyant "Jimmy, t'es fort, mais tu pleures Sur le cuir de ta Chrysler..."

La belle voiture, le courage n'empêchent pas la tristesse qui déborde et même le paysage se met à l'unisson de l'amoureux éconduit : "Là-bas, le soleil s'écroule dans la mer..." Le coucher de soleil se transforme en un effondrement qui est aussi celui du héros de cette histoire.

L'auteur rappelle, alors, à Jim, tous les dangers de l'amour, qui, comme "l'alcool et les révolvers", peuvent faire "tomber par terre", après avoir "sauté en l'air..."

 

Un soudain retour en arrière nous montre tous les rêves et les espoirs de Jimmy : "Depuis deux ans, sûr, Jim bossait fort 
Pour que sa starlette bronze en hors-bord 
Avec elle, il voulait un bébé, sans rire..."

Travail, argent, passion, espoir de fonder une famille n'ont, pourtant, pas suffi à retenir la belle.

L'envie de mourir effleure, alors, l'amoureux qui a perdu tous ses espoirs.

La vitesse, les pleurs, le parfum de la jeune femme qui traîne dans l'air... et c'est l'accident inéluctable, "La Chrysler s'envole dans les fougères et les nénuphars..."

 

La fin de la chanson, comme le suggére déjà la poésie de cette évocation des "fougères et nénuphars", montre que, malgré tout, la vie continue et que le personnage garde confiance en l'avenir, puisque la rencontre d'une belle infirmière lui redonne le goût de vivre et d'aimer, d'autant qu'elle lui sourit.

L'hôpital se transforme, alors, en un univers idyllique et paradisiaque, et l'infirmière devient "un ange".

Belle chute pleine d'optimisme et de renouveau !

 

Cette chanson, emplie de vivacité dans la mélodie, s'achève sur une note d'espoir, et traduit, malgré le thème abordé, une joie de vivre infinie.

C'est aussi ce qui fait tout le charme de ce texte écrit par Alain Souchon : la vie recommence soudain, grâce à une autre rencontre amoureuse...

La "ballade"de Jim lui a permis de découvrir un nouvel amour.

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2015/11/la-bas-le-soleil-s-ecroule-dans-la-mer.html

 

Vidéo :

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.23/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • The White Rabbit The White Rabbit 11 décembre 2020 19:31

    C’est une belle chanson pour les nostalgiques d’un temps révolu.

    Un peu comme on peut l’être d’agoravox quand on voit ce qu’elle est devenue aujourd’hui lorsque certains auteurs font régner une censure illégitime ...


    • Bendidon Bendidon 11 décembre 2020 19:47

      @The White Rabbit
      Du coup lapinos t’as rajouté cabanou à ta liste sur ton profil
      Faut dire que t’es chiant avec tes copié/collé préparés par big pharma
      bien fait na smiley


    • troletbuse troletbuse 11 décembre 2020 21:59

      @The White Rabbit
      c’est pas pire que Fourtillan quand même , mis au cachot par ta copine Micron !
      https://www.youtube.com/watch?v=BRMdM4klOo4&feature=emb_logo


    • rosemar rosemar 11 décembre 2020 22:29

      @The White Rabbit

      Une belle chanson moderne, très cinématographique...
      Il m’est arrivé aussi d’être censurée...


    • rosemar rosemar 11 décembre 2020 22:30

      @The White Rabbit

      Censuré en quoi ?? Simplement pour une critique ??


    • rosemar rosemar 11 décembre 2020 22:31

      @troletbuse

      Mais pour quel motif ??


    • The White Rabbit The White Rabbit 12 décembre 2020 09:56

      @rosemar

      Cabanel m’a banni pour lui avoir fait remarquer poliment que les images d’illustration de son article ne correspondait pas au thème de ce dernier.
      D’autres commentateurs lui en ont également fait la remarque mais il persiste dans l’erreur.
      Erreur d’autant plus pardonnable qu’elle fut reprise par bon nombres de sites qui sont la source de sa méprise.


    • troletbuse troletbuse 12 décembre 2020 10:11

      @rosemar
      Mais pour quel motif ??


      Vous avez vraiment le chic pour poser les questions ridicules.
      Je ne vais quand même pas vous faire la lecture des infos tous les matins.  smiley


    • troletbuse troletbuse 12 décembre 2020 13:20

      @The White Rabbit
      Savais pas que le lapins faisaient : Hiiii-hiiiii, Snif-snif, Bouh, Ouinnn


    • rosemar rosemar 12 décembre 2020 17:52

      @troletbuse

      En fait, ce n’est pas le sujet de l’article.. rien à dire sur la belle chanson ??


    • rosemar rosemar 12 décembre 2020 17:53

      @The White Rabbit

      Et vous êtes vexé ??


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 décembre 2020 17:57

      @The White Rabbit Dugué, rien de perdu. Ceux qui se sont trompés n’ont plus rien à nous apprendre...


    • CYRUS ɯouǝΛsΛǝƃɐuɹɐϽ 12 décembre 2020 18:20

      @The White Rabbit

      Non c’ est pas ca le vrai motif smiley

      Le vrai motif , c’ est ton terrorisme intellectuelle qui consiste a copier/coller 20 fois le même argument et a couper systématiquement les discutions en cours avec ce hors sujet auquel t’ avais déjà répondus cabanel et d’ autre commentateur . 


    • The White Rabbit The White Rabbit 12 décembre 2020 19:49

      @rosemar

      Nanan smiley

      Je viens ici pour me marrer .

      Rien de sérieux donc smiley


    • The White Rabbit The White Rabbit 13 décembre 2020 09:39

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      C’est pas Dugué mais Cabanel.
      Ceci dit la confusion est compréhensible tellement ils se ressemblent ! smiley


    • Gollum Gollum 13 décembre 2020 09:45

      @The White Rabbit

      D’habitude les confusions de la Mélu sont plutôt incompréhensibles...

      Oups ! Pas pu m’en empêcher.. smiley


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 13 décembre 2020 13:56

      @Gollum Toujours à côté comme d’HAB, j’ai cité Dugué comme exemple (étant le plus censeur d’Agora,...).


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 11 décembre 2020 19:57

      Rosemar, on veut du cuir , pas du peep-show du vécu. On veut des gros seins, des gros culs ! Épicétout.


      • foufouille foufouille 11 décembre 2020 20:52

        @Aita Pea Pea

        rose ne rentre pas dedans.

        et un peu de bide.


      • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 11 décembre 2020 21:13

        Le professeur Fourtillan interné en hôpital psychiatrique contre son gré

        https://www.youtube.com/watch?v=BRMdM4klOo4&feature=emb_logo



        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 décembre 2020 13:32

          Le nazisme a duré cinq ans. Ce qui nous fait aux alentours de 2026. Le temps que les yeux se dessillent.... 


          • rosemar rosemar 12 décembre 2020 17:53

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Quel rapport avec la chanson ???


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 13 décembre 2020 12:25

            @rosemar pourtant, il est clair. OUI, gardons espoir. Mais pour le moment, nous ne sommes qu’au début de la descente dans le ravin.....et la route vers des jours nouveau est très éloigné...Et le vaccin ne va rien résoudre,.....enfin, aujourd’hui, il y a du soleil. C’est déjà cela,...


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 12 décembre 2020 17:55

            Rosemar, vous devriez vous mettre à l’hébreu. Exemple le mot « passé ». Ce qui est passé est derrière nous. Alors qu’en hébreux, le mot passé a un tout autre sens. il passe toujours, il est en train de passer, Avar signifie , le transfert. Le passé est ce qui est en train de se faire pour naître, à l’instar de l’embryon, oubar (même radical) qui passe. ? Il n’est pas accompli pour toujours, ce qui signifierait que le monde est déjà réalisé. Donc, rien n’est définitif. Atid, le futur, est ce qui du passé , est invité à advenir. A quoi, Au présent de la présence, qui est au delà du futur. Ce qui nous détache de la logique : naissance, vie, mort (d(un point de vue biologique et médical). Il y a justement dans la grammaire hébraïque biblique, une possibilité (la règle du vav renversif. d’exprimer le futur au moyen d’un passé, et le passé au moyen du futur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité