• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > La mélodie d’un mot : le rossignol...

La mélodie d’un mot : le rossignol...

JPEG

"Rouge-gorge, verdier, fauvette, tourterelle, 
Oiseaux, je vous entends, je vous connais. Sachez 
Que je ne suis pas dupe, ô doux ténors cachés, 
De votre mélodie et de votre langage. 
Celle que j'aime est loin et pense à moi ; je gage, 
O rossignol dont l'hymne, exquis et gracieux, 
Donne un frémissement à l'astre dans les cieux, 
Que ce que tu dis là, c'est le chant de son âme. "
 
Dans ce poème, extrait des Contemplations, intitulé En écoutant les oiseaux, Victor Hugo imagine que le chant du rossignol reproduit les paroles de sa bien aimée et symbolise son âme...
 
Le mot "rossignol" vient du nom latin "luscinia" qui désigne le rossignol, par l'intermédiaire d'un diminutif : "lusciniolus", le petit rossignol.
 
L'étymologie en est incertaine : certains font dériver le mot de deux verbes : "clueo", "être célèbre" et "cano", chanter... Le rossignol signifierait, donc, étymologiquement, "célèbre par son chant".
 
Mais, le premier élément pourrait évoquer, aussi, l'idée d'obscurité, le rossignol se mettant à chanter, surtout, dans les ténèbres de la nuit.
 
En tout cas, le mot latin "lusciniolus" et le terme français "rossignol" résonnent de sonorités pleines de charmes.
 
On aime la redondance de consonnes et de voyelles, dans le nom "lusciniolus", comme si le mot produisait des échos sonores.
 
On aime la douceur harmonieuse du vocable "rossignol" : gutturale initiale, sifflante dupliquée, voyelle "o" redoublée au début et à la fin du mot, comme dans un effet de rime.
 
Le son "ol" final est associé à une valeur de diminutif, avec une connotation affective...
 
Le mot peut, même, suggérer un envol.
 
Le chant du rossignol est particulièrement recherché, "exquis", comme l'écrit Victor Hugo... un chant mélodieux que l'on reconnaît entre tous, une envolée de trilles, des crescendos de flûtes, pleins de limpidité, un doux murmure qui éclaire les charmilles, les jardins, les pins...
 
Dans une comédie antique, intitulée Les Oiseaux, Aristophane célèbre le chant du rossignol et le présente comme une forme de poésie : c’est l’oiseau " aux doux chants, dont la voix égale celle des Muses [...] qui module sur sa flûte harmonieuse des accents printaniers."
 
Le mot grec qui désigne le rossignol, ἀηδών, aédon signifie "le chanteur"... Le rossignol est, pour les grecs, un aède. Il module des chants, comme pourrait le faire un poète.
 
Le mot français contient, anciennement, cette idée de chant mais les modifications phonétiques ont fait, quelque peu, disparaître cette notion.
 
L'étymologie nous permet de retrouver le sens initial et les sonorités mêmes du mot nous dévoilent un joli murmure qui fait songer à celui du rossignol...
 
Le rossignol associé à la poésie, au chant, à la musique apparaît bien comme un symbole de cette harmonie, liée à la création poétique.
 
 Les trilles du rossignol étaient censées calmer la douleur, accélérer les guérisons et adoucir la mort : on trouve ce thème dans un conte de Hans Christian Andersen, L'empereur de Chine et le rossignol. 
 
Le rossignol et son chant représentent, aussi, l'amour, comme le suggère le poème de Victor Hugo, extrait des Contemplations... On retrouve ce symbole dans un récit du Moyen âge : Le lai du laostic de Marie de France, belle histoire d'amour lié à l'evocation d'un rossignol...

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-la-melodie-d-un-mot-le-rossignol-124841827.html

Le lai du laostic :

http://jacques.prevost.free.fr/moyen_age/lailaustic_FR.htm

 

Vidéo :
 
 
 


Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • gaijin gaijin 15 novembre 2018 16:07

    en argot un rossignol c’est un instrument pour crocheter les serrures

    sans doute parce que c’est aussi un genre d’oiseau qui chante la nuit smiley


    • Xenozoid Xenozoid 15 novembre 2018 16:22

      @gaijin
      exactement,dût aux crissement du métal


    • Jean Keim Jean Keim 15 novembre 2018 20:33

      Merci pour ce sympathique article, j’aime particulièrement le gentil rouge-gorge pour son chant et surtout sa curiosité naturelle et bienveillante qui le pousse à suivre le promeneur.


      • rosemar rosemar 15 novembre 2018 20:53

        @Jean Keim

        Merci pour ce message...


      • aimable 15 novembre 2018 20:34

        avec la photo vous venez de répondre a une interrogation que j’avais sur un oiseau qui chantait en haut d’un poteau électrique qui même en l’observant a la jumelle, je n’avais pu lui mettre un nom , maintenant c’est fait .

        J’ai également observé la bestiole ( en écoutant la musique que j’ai beaucoup aimé) de la vidéo sur la lavande chez moi, elle m’interroge , comment l’appelez vous ?


        • rosemar rosemar 15 novembre 2018 20:54

          @aimable

          Eh bien, je ne sais pas... on lance un appel : qui peut identifier cette étrange bestiole ?


        • rosemar rosemar 15 novembre 2018 20:56

          @aimable

          Mais ce n’est pas de la lavande...


        • rosemar rosemar 15 novembre 2018 21:51

          @aimable

          En fait, la bestiole est un colibri...

          https://youtu.be/fELxx0XJDFU


        • aimable 15 novembre 2018 22:47

          @rosemar
          ce n’est pas un colibri cela ressemble plus a un papillon a trompe , en faite je viens de trouver , en recherchant papillon a trompe sur google , c’est un moro- sphinx .
          quant a la lavande c’est chez moi qu’elle est .


        • rosemar rosemar 15 novembre 2018 23:05

          @aimable

          Merci pour cette précision !


        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 15 novembre 2018 23:14

          @rosemar
          Mais ce n’est pas de la lavande...

          Peut être un buddleia https://fr.wikipedia.org/wiki/Buddleia_de_David


        • Shaw-Shaw #Shawford 15 novembre 2018 23:21

          @Cyrus

          Mec je vais déballer d’ici 1/4 d’heure toutes les identités que tu m’attribues et que tu m’as décliné par mail.

          Prépare toi pour le choc, petit d’homme !


        • Shaw-Shaw #Shawford 15 novembre 2018 23:23

          @#

          Hey la railla !! smiley

          smiley smiley

          (Là ayé, on va se marrade bébé ! smiley )


        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 15 novembre 2018 23:31

          @#Shawford
          Rien ne t’ y oblige smiley tu as pas le couteau sous la gorge non plus .


        • Shaw-Shaw #Shawford 15 novembre 2018 23:37

          @Six russes

          J’insiste : donc selon toi je serais :

          toner, nono , nono le simple , claire , tall , l’ ecuyer et d’ autre que j’ oublit.

          Cherchez l’erreur ! ^^^^^^


        • Shaw-Shaw #Shawford 15 novembre 2018 23:43

          @#

          No blème, je reprends R (S)T en live sans écouteurs !

          wowowowowowwowoww ! smiley smiley


        • Shaw-Shaw #Shawford 15 novembre 2018 23:44

          @#

          C’est quand même bien un enculé ce Zegut de pas vous mettre les titres de ces morceaux si peu connus, hein !? smiley


        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 15 novembre 2018 23:48

          @#Shawford

          C’ est comme avec rama , le passage de comète-ovni ouvre toute les spéculations ... A ce compte la tu pourrait être tout l’ agora a toi tout seul :) ...
          Mais si c’ était le cas ça ferais pas beaucoup de rentré pub , ni d’ abonement de sooutien ...

          Bonne nuit master of puppets 


        • Shaw-Shaw #Shawford 15 novembre 2018 23:50

          @Cyrus

          Isnt’it ?

          T’éloigne pas trop quand même ! ^^


        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 15 novembre 2018 23:55

          @#Shawford

          Mheu non mheu non ... tou tou dou tou


        • Shaw-Shaw #Shawford 15 novembre 2018 23:59

          @Cyrus

          Oh oh là, I know I know, mais là dans ma teté, t’es Keny Arkana, et nothing else.

          Ça te plaît ?


        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 16 novembre 2018 00:05

          @#Shawford
          pas vraiment ...


        • Shaw-Shaw #Shawford 16 novembre 2018 00:08

          @Cyrus

          Et bien la Vachette va t’éliminer de nos Univers respectifs, on pourra forniquer in peace.

          Allez dégage, E.L. et je suis très sérieux, autant que faire se peut entre deux entités dont l’une ne sait pas à qui elle a affaire !


        • bcallens 16 novembre 2018 10:06

          @rosemar C’est apparemment une grive : https://fr.wikipedia.org/wiki/Grive


        • kalachnikov kalachnikov 16 novembre 2018 10:35

          Pour le papillon, il s’agit de macroglossum stellatarum (c’est noté dans le titre de la vidéo) dit moro-sphinx ou oiseau-mouche.

          https://www.insectes-net.fr/moro%20sphinx/moro-sphinx2.htm

          Le rossignol est un jeune, je pense, qui n’a pas son plumage définitif. Il n’y a que les jeunes qui ont le poitrail tâcheté.


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 16 novembre 2018 11:07

          @Cyrus

          L’arbre est bien un buddleia ,dit aussi l’arbre à papillons, .. et justement le papillon est un macro sphinx :wiki.( avec une vidéo sur un buddleia )


          @+ P@py




          • rosemar rosemar 15 novembre 2018 23:05

            @QAmonBra

            Merci pour le lien... 


          • Jason Jason 16 novembre 2018 09:42
            Bonjour Rosemar,

            Il faudrait faire un reproche à notre cher Victor Hugo
            .
            Vous parlez du ramage de ces oiseux que vous aimez et de leur voix de ténor. Je me permets de vous rappeler que le ténor est une voix d’homme. Or, en une période où les femmes font entendre leur voix forte, il serait plus juste de parler de voix de soprano en parlant des oiseaux. Cela serait plus proche de la réalité, plus dans l’aigu. Le Père Hugo n’en avait cure.

            Que de chemin fait depuis les Contemplations..
            .
            Ne m’en veuillez pas, c’est juste une idée, comme ça.

            P.S. Merci de citer Marie de France, bien oubliée aujourd’hui.

            • rosemar rosemar 16 novembre 2018 21:25

              @Jason

              Hugo écrit des vers, avec un nombre de syllabes imposé... il a des excuses.

              Merci


            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 16 novembre 2018 10:45

              Ah !,... le rossignol, enfin les rossignols, tous les ans, avec lui, c’est le concours de chant enfin de sifflets,... ben sur qu’il me bat à plates coutures !


              Où je demeure, il y à un portail et une allée bordée d’arbres,quand je sorts, un rossignol est dans l’espace portail, en voiture sitôt que j’arrive pour l’ouvrir, il chante, et dans la végétation arbustive c’est impossible de le voir. Si ma sortie est à pied, ce dernier m’accompagne jusqu’au bout de l’allée soit environ 200 ms. Durant le parcours, entre nous deux c’est concours de chant, et comme d’hab, il est toujours victorieux.


              Il y a deux ans, il y en avait un qui chantait prés de la maison, et toujours très très difficile à voir. Un jour ,avec mon portable, j’ai enregistré son chant en vidéo, ..et je l’ai passé,... ben il s’est rappliqué d’are d’are, et j’ai bien vu qu’il était furax, il « chantait » de branches en branches bien visible, alors j’ai arrêté l’enregistrement , et depuis je ne lui fait plus « cette misère » !


              @+ P@py


              P.S. Dans la journée, je vais essayer de retrouver ma vidéo




              • rosemar rosemar 16 novembre 2018 21:22

                @Gilbert Spagnolo dit P@py

                Merci pour cette évocation.


              • cevennevive cevennevive 16 novembre 2018 11:16

                Bonjour à tous,

                Le rossignol commence toujours son chant avec les mêmes notes, comme s’il accordait son instrument :

                « Tu, tu, tu tu, turuit »

                Puis c’est une avalanche et une cascade de mélodies magnifiques, envoûtantes et diverses dans la composition.On l’entend avec bonheur, mais pour le voir, c’est presque impossible

                Le merle siffle de beaux airs lui aussi, mais son chant est moins cristallin, plus « humain » dirais-je. On le repère facilement et son rire est sardonique lorsqu’on le dérange.

                Mon rouge gorge est revenu sur mon érable. Il gazouille toute la journée. Mais il déteste ses congénères et surveille son territoire jalousement. Il ne supporte que les mésanges bleues.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès