• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Les mots grecs...

Les mots grecs...

JPEG

Certains mots venus du Grec ancien ont des échos particuliers par leurs sonorités et leur sens : ainsi le mot "chrysos" χρυσός, qui désigne l'or et par extension la couleur dorée évoque des images lumineuses...Le chrysanthème, la fleur d'or, la chrysalide ou l'enveloppe brillante et translucide des insectes, une statue chryséléphantine, faite à la fois d'or et d'ivoire, la chrysolithe, pierre précieuse, couleur de miel...

 

Ce vocable a traversé les siècles et nous est parvenu dans d'autres mots aux significations diverses, où l'on retrouve l'idée d'une couleur éclatante ou lumineuse.

 

Cette continuité est troublante et, en même temps, il est curieux de constater que le mot "or" vient d'un autre radical latin : "aurum"...

 

Le mot grec "chrysos" aux sonorités à la fois douces et dures est plein, en lui-même, de poésie et de charme : il a des airs lointains et exotiques par sa graphie et renvoie à un alphabet très ancien.

 

Le terme "or" venu du latin paraît, lui, plus banal, plus ordinaire.

 

La langue grecque nous fournit ainsi de nombreux radicaux aux sonorités éclatantes : "chronos", le temps et ainsi défilent la chronologie, la chronique, le chronomètre, la synchronie, la diachronie...

 

"Cosmos", le monde et on voit apparaître le cosmonaute, le cosmopolitisme, le macrocosme et le microcosme.

 

"Didasko", j'enseigne, j'apprends et l'on admire l'autodidacte, la didactique, l'art de la didascalie...

 

"Dromos", la course et on perçoit l'hippodrome, le vélodrome, le boulodrome, le palindrome et le dromadaire.

 

"Drys", le chêne est peuplé de nymphes, dryades et hamadryades aux noms éblouisssants.

 

"Pan" le Tout nous fait voir le panorama, goûter la panacée et nous fait même éprouver parfois une peur panique...

 

"Biblion", le livre et on entrevoit la bible, le livre par excellence, la bibliothèque, la bibliographie, le bibliophile.

 

Que de mots éclatants et riches de sens ! Le grec nous renvoie à des temps anciens, à nos origines, aux genres littéraires les plus prestigieux : le théâtre, la poésie, l'épopée, la tragédie, la comédie, autant de mots grecs qui suggèrent un monde de culture et d'échanges.

 

Le grec survit à travers notre langue dans de nombreux termes aux charmes infinis... Le grec nous offre une multitude de notions et de mots qui se répondent dans un ensemble riche de sens...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-les-mots-grecs-118500539.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Rantanplan Arschloch 17 décembre 2020 16:24

    Et que dire de « logos », être semi-divin, esprit raisonnable qui a donné à la fois le la logique mais aussi le langage qui, lui n’est pas toujours raisonnable et peut se dissoudre en logorrhée, cet écoulement de parole qui peut être dû à la consommation d’alcool ou de certains psychotropes, auquel cas le phénomène reste relativement gérable alors qu’il est incontrôlé quand il est dû à la simple sottise...


    • rosemar rosemar 17 décembre 2020 17:44

      @Arschloch

      MERCI pour le « logos » et ses dérivés : il y a aussi le prologue, l’astrologue, le dialogue, l’épilogue, etc.



    • xana 17 décembre 2020 17:53

      @rosemar
      Et en ce qui vous concerne, la logorrhée ! (diarrhée verbale)


    • rosemar rosemar 17 décembre 2020 18:01

      @xana

      Moi, de longs discours ??! Jamais...


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 17 décembre 2020 16:38

      Les anciens Grecs aimaient les mots, mais ils aimaient aussi les blagues :

      Σχολαστικὸς εὐτράπελος ἀπορῶν δαπανημάτων τὰ βιβλία αὐτοῦ ἐπίπρασκε· καὶ γράφων πρὸς τὸν πατέρα ἔλεγε· Σύγχαιρε ἡμῖν, πάτερ, ἤδη γὰρ ἡμᾶς τὰ βιβλία τρέφει.
      (Philogelos 55)

       

      C’est un intellectuel qui est à court d’argent et vend sa bibliothèque. Il écrit alors à son père : “J’ai une bonne nouvelle : je commence à vivre de mes livres”


      • rosemar rosemar 17 décembre 2020 17:46

        @Séraphin Lampion

        MERCI pour la blague ! Je ne la connaissais pas...


      • xana 17 décembre 2020 17:54

        @rosemar
        Ni le grec non plus, j’imagine ?



      • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 17 décembre 2020 18:23

        @rosemarguerite de la pointe Duras

        Le mot « or » vient du latin aurum

        mais alors.. pas du tout ! erratum de votre part ; ça vient du gaulois Babaorum , petit village des côtes d’Armor rebaptisé Pleumeur Bodou par les autochtones après la mort de César ... nonmeuho !


      • babelouest babelouest 19 décembre 2020 15:56

        @Armand Griffard de la Sourdière quant au village (sans nom, il faut le remarquer) d’Astérix, ne serait-ce pas ce qui est aujourd’hui Brignogan-Plage ? Ce coin-là fut habité dès l’Aurignacien (à la grande louche, il y a environ 40 000 ans), selon les traces trouvées. Les menhirs n’y manquent pas (tiens donc !). En revanche, aux dernières nouvelles on n’a pas encore retrouvé la serpe de Panoramix.


      • Jeekes Jeekes 17 décembre 2020 19:06

        @ ’’l’auteur’’

         

        Y’avaient aussi ’’les mots bleus’’

         

        A quand une p’tite explication de texte ?

        J’en trépigne d’impatience... 

         



        • Jeekes Jeekes 18 décembre 2020 11:02

          @rosemar
           
          Parce que tu espères que je vais aller me faire chier sur ton blog ?
           
          Faut pas rêver.
          C’est déjà bien suffisent de te subir ici ! 
           

           


        • Abou Antoun Abou Antoun 17 décembre 2020 19:52

          Sans oublier le préfixe ’macro’ qui donne ’Macron’ (le grand).


          • babelouest babelouest 19 décembre 2020 16:11

            @Abou Antoun aux vingt blancs ?

            Ah les petits vingt blancs
            Qui jouent sous les tonnelles
            A saute-mouton, vlan vlan,
            Sous les yeux du Très Grand
            Qui leur tient la chandelle...
            Allez, petits enfants,
            Cachez bien vos prunelles,
            Ces jeux ont trop de glands...


          • mursili mursili 17 décembre 2020 19:55

            Labyrinthe, mystère, énigme...


            • Decouz 17 décembre 2020 21:36

              Pourquoi s’arrêter au grec ? Les anciens grecs ont tout emprunté ou presque, linguistiquement à d’autres langues antérieures et intellectuellement aux Egyptiens.


              • Decouz 17 décembre 2020 21:39

                @Decouz
                De plus les racines ne sont qu’un élément parmi d’autres et qui peuvent subir bien des altérations sonores.
                La structure grammaticale du français n’a plus rien des déclinaisons du grec et du latin, déclinaisons qui existent encore en russe assez fidèlement à partir d’une même origine lointaine.


              • phan 17 décembre 2020 23:21

                Certains maux grecs sont guéris grâce à la chloroquine.




                • babelouest babelouest 19 décembre 2020 16:12

                  @phan mais pas les mots laids !


                • il faudrait il faudrait 18 décembre 2020 08:21

                  et n’oubliez pas Jean Chrysostome, la « bouche d’or », sans doute parce que ses paroles étaient précieuses ! 


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 décembre 2020 09:58

                    @il faudrait

                    Et la chrysalide, la nymphe dorée des lépidoptères qui fait suite au stade de chenille et précède celui de papillon.


                  • phan 18 décembre 2020 10:55

                    @Séraphin Lampion
                    Le papillon est un coléoptère (venant du grec κολεός « fourreau » et πτερόν « aile »)

                    et le morpion est un collé au ...


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 18 décembre 2020 11:00

                    @phan

                    et l’escargot volant, une des divinités importantes du panthéon pastafariste, est un hélicoptère


                  • Tesseract Tesseract 18 décembre 2020 13:21

                    @Séraphin Lampion
                    Vil imposteur, comment pouvez-vous prêcher pour ce démon ? Ne savez-vous pas que la seule divinité est la Licorne Rose Invisible ?
                    Repentez-vous tant qu’il est temps !!!


                  • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 20 décembre 2020 08:24

                    Bonjour Rosemar,

                    Merci pour cet article très intéressant.

                    Cdt.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité