• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

#97 des Tendances

Nuages

 

Une journée les yeux aux cieux

 

JPEG

Il se peut que quelques têtes s'y lovent confortablement, fuyant ainsi un ciel totalement bleu et comme toujours, zébré d'hideuses marques d'une civilisation honteuse. Il est probable que de gentilles bergères s'y promènent pour mettre à la raison des moutons qui n'en font qu'à leur bon plaisir. Il n'est pas impossible que de talentueux artistes s'ingénient chaque jour à sculpter un nouveau décor pour ceux qui savent encore lever le regard vers eux.

Ils sont surtout nos compagnons de chaque jour, ceux que nous épions, admirons, craignons, redoutons, maudissons, fuyons, recherchons au gré de nos activités et des circonstances. Ils se plaisent à nous indiquer bien des choses pour qui prend la peine de les consulter plutôt que d'attendre des bulletins météorologiques qui perdent souvent la boule.

S'ils ont parfois de noirs desseins, c'est qu'ils sont chargés de reproches à notre encontre. Ils entendent déclencher la tempête, faire résonner le tonnerre, illuminer le ciel de leurs éclairs pour que les humains n'oublient jamais que personne, si ce n'est eux, ne pourra imposer sa volonté aux forces de la nature.

Ils repoussent d'une chiquenaude les canons à grêles, s'interrogent sur les canons à neige qui viennent les suppléer sans comprendre qu'ils expriment alors un mécontentement de fond. Ils déversent de temps à autre des flots de larmes sur les têtes de tous ces imbéciles qui se plaignent d'une petite pluie bénéfique. C'est alors que l'eau ruisselle et emporte tout sous leur colère, précipitant les habitants dans le chaos.

Ils se firent les complices jadis d'un déluge qui n'est pas parvenu à faire entendre raison aux occupants irrespectueux de la Planète. Ils entendaient noyer tous nos travers et ne firent que les pousser à croire à un grand météorologue, être suprême qui commande aux éléments déchaînés. Les prières et les processions ne seront jamais d'aucune utilité pour influencer leurs réactions.

Ils sont d'abord là pour se faire les humbles acteurs d'un cycle naturel qui associe le soleil, le vent, les mers et océans, toutes les étendues d'eau et le relief. Ils participent au cycle de l'eau, à la régénération de la nature, à la beauté de la vie sur terre. Ils font offrande de la pluie bienfaitrice, rappellent à l'ordre par quelques giboulées violentes, envoient des grêlons pour montrer leur puissance destructrice, tonitruent quand l'atmosphère est chargée d'électricité et disparaissent pour faire place nette à un soleil ardent.

Ils sont pourtant prévisibles pour qui aime à les identifier, les classer, regarder d'où ils viennent, apprécier leurs teintes et leurs formes. Ils aiment au petit matin et au soir à se colorer de mille et une teintes pour donner d'autres indications sur leurs intentions tout en offrant le plus beau des spectacles. Ils fusionnent alors avec un paysage qui n'attend qu'eux pour se faire chef-d’œuvre de la nature.

Alors quand ils entendent que des nuages s'amoncellent sur nos têtes, que la tempête risque de fondre sur le pays, qu'il y a de l'orage et de l'électricité dans l'air, ils s'indignent d'être ainsi montrés du doigt alors que la responsabilité incombe exclusivement à la morgue éternelle des humains. Ils s'amusaient autrefois quand les gaulois les observaient avec inquiétude craignant qu'ils ne fassent tomber le ciel sur eux. Depuis, ils redoutent que des furieux se permettent de les transformer en un terrifiant champignon mortel.

Les nuages ont besoin de votre affection, de votre admiration et de votre considération. Vendredi 29 mars, des poètes et des rêveurs ont souhaité que ce soit leur journée pendant que les cloches en profiteront pour s'offrir un voyage à Rome. Levez donc un peu les yeux au ciel, cela vous fera quitter un temps ces maudits écrans qui ne se plaisent qu’à évoquer la laideur des actions humaines.

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  3.59/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Brutus Brutus 29 mars 14:20

    Quand les petis nuages font pluie-pluie, ça mouille justeun peu les escargots qui ne s’en plaignent pas.



    • juluch juluch 29 mars 18:50

      Un beau ciel d’orage avec ces cumulonimbus gris....

      Ou un couché de soleil.....

      Ici les nuages, vu leurs tètes, annoncent la flotte !!!


      • C'est Nabum C’est Nabum 30 mars 00:18

        @juluch

        Un ciel sans nuage n’a rien de folichon


      • sylviadandrieux 29 mars 21:46

        J’aimerais beaucoup voyager confortablement installé sur un beau grand et si moelleux nuage. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité