• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Un acteur si sympathique : Jean-Pierre Kalfon...

Un acteur si sympathique : Jean-Pierre Kalfon...

JPEG

Jean-Pierre Kalfon vient de faire paraître sa biographie : Tout va bien m'man... Avec un certain humour, il évoque de nombreux épisodes de sa vie.

 

Il a fugué de chez ses parents alors qu'il avait 15 ans : il a très tôt été attiré par le métier de musicien, puis il a pris des cours de théâtre, de danse.

 

Il s'est vite intéressé plus particulièrement au théâtre, puis il a été acteur de cinéma, de télévision.

 

Né en 1938, Jean-Pierre Kalfon restitue toute une ambiance : celle de la guerre, et de l'après guerre, des moments difficiles, sans doute, mais il sait les raconter avec beaucoup de tendresse et d'humour.

 

"Mes parents d'origine modeste étaient des gens formidables, ils m'aimaient, faisaient tout pour me donner ce qu'ils pouvaient, mais comme beaucoup de gens, à cette époque, ils ne savaient pas trop communiquer avec les enfants. La transmission n'avait pas l'importance qu'elle a de nos jours."

 

Venu présenter son livre au Festival de la biographie, à Nîmes, l'acteur a lu de nombreux extraits de son ouvrage, avec bonhomie.

 

Il raconte qu'il aurait pu mal tourner quand il a fui le domicile de ses parents, mais il n'était "pas très doué comme voyou..." Il a préféré faire le voyou à l'écran.

Sa carrière a été très éclectique : musique, danse, théâtre, cinéma, télévision, une carrière éparpillée.

 

L'acteur évoque aussi les tickets de rationnement : "Mes parents et leurs amis ne parlaient que de ces fameux coupons, et plus généralement de ravitaillement, ainsi que des différents moyens de se nourrir, après ces temps de privation, cette obsession se comprenait... A l'époque, les parents ne savaient pas trop communiquer avec les enfants, ils les élevaient, c'était déjà assez difficile...

Mes parents étaient des gens adorables, efficaces pour le quotidien, mais qui n'avaient pas la moindre idée de ce que peut être la transmission, tellement fashion de nos jours..."

 

Le récit est émaillé d'anecdotes amusantes : "On m'habillait façon Tintin, pantalon de golf et chemisette à manches courtes... Arriva aussi la vogue des cols roulés, un de mes amis en avait un du plus beau vert... Je voulais le même. Maman m'a dit alors : "Je vais t'en tricoter un, mon chéri, elle en a parfaitement maillé un à l'endroit et à l'envers, pendant 6 mois. Le pull terminé, l'été était là et la mode passait."

On retrouve là l'ambiance d'une famille modeste de l'après guerre : on n'achetait pas les vêtements, on les confectionnait soi-même...

 

Autre anecdote : la rencontre avec les femmes, l'éveil de la sexualité, toujours racontés avec beaucoup d'humour.

 

Jean-Pierre Kalfon évoque enfin les films qui ont jalonné sa carrière : Une étrange affaire de Pierre Granier-Deferre, Les uns et les autres de Claude Lelouch, Mille milliards de Dollars, Saint-Cyr, Canicule...

 

Voilà un beau moment qui nous a fait découvrir un acteur sympathique, émouvant, un être humain proche de nous...

Et en l'écoutant, de nombreux spectateurs pouvaient s'identifier à cet acteur issu d'un milieu modeste...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/un-acteur-si-sympathique-jean-pierre-kalfon.html

 

Vidéos :

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Chantecler Pink Marilyn 28 février 08:46

    Il était merveilleux dans  « La drogue du vice » de José Bénazéraf

    Quel homme !

    Poupoupidou Jean-Pierre


    • Chantecler Pink Marilyn 28 février 08:50

      @Pink Marilyn

      lien


    • rosemar rosemar 28 février 12:15

      @Pink Marilyn

      Je n’ai pas vu ce film : il est vrai que JP Kalfon a une carrière impressionnante, cinéma, théâtre, téléfilms, chansons...


    • Chantecler Pink Marilyn 28 février 09:33
      Pourriez-vous faire un article sur Pauline Carton ? J’aime trop quand elle chante « Sous les palétuviers » Merci d’avance

      • rosemar rosemar 28 février 12:16

        @Pink Marilyn

        Ah, ce n’est pas encore prévu au programme...


      • rosemar rosemar 28 février 12:33

        Mais bientôt, un article sur Commode, l’empereur gladiateur...


      • Chantecler Pink Marilyn 28 février 17:54

        @rosemar

        ah, c’est trop drôle, moi je croyais que Commode était chiffonnier... 


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 28 février 18:35

        @Pink Marilyn
        c’ est peut come les gens qui croit que le porphyrisme est lié a l’ albinisme alors qu’ il ont la pourpre sous les yeux .


      • rosemar rosemar 28 février 18:43

        @Pink Marilyn

        Je vois qu’on aime les jeux de mots...


      • Clocel Clocel 28 février 18:58

        @Pink Marilyn

        Ah... Le culte de Commode ! smiley


      • Clocel Clocel 28 février 19:01

        @rosemar

        Commode ? C’est pas celui qui étranglait les oies ?

        Bon, cela dit les Empereurs romains ne sont pas inutiles pour décrypter notre époque...


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 28 février 19:03

        @Clocel

        il n’ etranglais pas ...il trifouillait les oies <oups>


      • rosemar rosemar 28 février 21:15

        @Clocel

        Mais le sujet du jour, c’est Jean-Pierre Kalfon : j’aime bien quand il évoque la façon dont il était habillé dans son adolescence... on a tous eu, ainsi, des complexes avec certains vêtements qui ne nous allaient pas... non ?


      • rosemar rosemar 28 février 21:17

        @Clocel

        C’est la vidéo n° 4


      • Clocel Clocel 28 février 09:37

        Pas la classe d’un Berléand, quand même !!!

        OK... Je sors...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès