• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Une felouque sur les bords du Nil...

Une felouque sur les bords du Nil...

JPEG

Barque noire, voile blanche, une felouque sur les bords du Nil...Sur l'eau moirée, surface bleue de gris, la coque sombre se dessine avec netteté...

La voile, triangle de lumière, s'élance sur l'azur, elle s'arrondit sensiblement, sous la brise légère, aérienne, pleine de finesse.

La voile s'étire, s'envole, devient aile de mouette, elle envahit le paysage, le vert des arbres, les rives sableuses.

 

La voile semble, même, survoler le navire. Dans le lointain, les rives verdoyantes montrent des bouquets d'arbres, des étendues sableuses, des oasis touffues.

Le Nil déroule ses eaux lisses ou ridées de vagues, il emporte la felouque vers des horizons lumineux...

On croirait voir une felouque d'autrefois, au temps de l'Egypte ancienne, une embarcation si rustique, si simple, une scène venue du passé.

 

La barque paraît, à la fois, fragile et triomphante, avec sa coque de bois couleur d'ébène et sa voile effilée.

Des silhouettes lointaines s'agitent sur la barque...

 

Tout un passé revit sous nos yeux, celui de l'Egypte à l'histoire somptueuse, celui des Pharaons, des pyramides, des obélisques, des temples gravés de bas-reliefs mystérieux, aux arrondis de hiéroglyphes...

Séthi premier, le bras levé, impérieux, en toute majesté, portant le pschent, la double couronne, symbole de pouvoir dans l'Egypte antique, le visage paré de la barbe royale, Douaour.

Nefertiti, Ramsès, Toutankhamon, des noms aux consonances anciennes surgissent du passé.

 

La barque nous emmène vers ces mondes oubliés et lointains, elle nous transporte vers des rives mythiques et mystérieuses...

Abydos, et le temple de Séthi, en adoration devant des divinités, Dendera, le temple d'Hathor, la "dorée", déesse de l'amour, de la joie et de l'ivresse... Louxor, la ville éternelle, Louxor, l'ancienne Thèbes, le temple de Karnak, aux colonnes impérieuses et imposantes, les colosses de Memnon, figures d' Aménophis III, le pharaon du soleil idéalisé par l'architecte Amenhotep, fils de Hapou.

 

La vallée des Rois, et ses tombes royales, Toutankhamon, Hatchepsout, des trésors somptueux.

Des dieux de l'Egypte antique surgissent : Rê, créateur, Khépri, Atoum, les trois soleils égyptiens... Khépri renaissant, chaque jour, Rê triomphant à son zénith, Atoum, qui se couche dans des rayons d'or.

 

Anubis, le sombre, patron des embaumeurs, grand chien noir couché sur son socle, Aton, le disque solaire, Bastet, déesse de la joie, de la musique, tantôt chatte, tantôt lionne, Horus, le faucon, Isis, déesse maternelle, Khnoum, la fécondité, Mout, la déesse vautour, Osiris, dieu des morts, Sobek, le dieu crocodile, associé aux rives verdoyantes du Nil...

 

La felouque nous fait rêver à ce lointain passé, nous transporte vers des rives et des escales merveilleuses : Karnak, Philae, Abou Simbel, Edfou...

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/08/une-felouque-sur-les-bords-du-nil.html

 

 

Photos : rosemar
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 août 16:33

    La felouque n’a pas une origine égyptienne, mais grecque. Son nom vient de epholkion signifiant petit bateau. On en trouve toujours dans toutes les iltes qui faisaient partie du monde grec antique (Sicile, Sardaigne, Naples, mais aussi sur le Nil et en Mer Rouge. 

    Les barques égyptiennes de l’antiquité avaient des voiles en trapèzes et non en triangles. Si la felouque s’est imposée, c’est parce qu’elle est plus maniable, plus robuste et plus rapide à quantité égale de vent. Il ne faut pas oublier que les dernières dynasties de pharaons étaient grecques : les Ptolémée, la famille de Cléopatre.



    • rosemar rosemar 20 août 17:33

      @Séraphin Lampion

      Vous êtes sûr de cette étymologie ? elle est douteuse...

      https://fr.wiktionary.org/wiki/felouque


    • rosemar rosemar 20 août 17:35

      @Séraphin Lampion

      On est encore dans le doute...



    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 août 19:17

      @Séraphin Lampion

      le contact des langues, et donc des cultures, a provoqué des aller-retours parfois difficiles à dém^ler

      le jeu de boules français a donné le mot anglais bowling et le terrain de ce jeu, bowling-green qui a baptisé la place du Boulingrin à Rouen, ville « gérée » par les Anglais pendant un certain temps. Mais ça, c’est une autre histoire.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 août 19:55

      @Séraphin Lampion

      il serait intéressant d’avoir l’avis d’un spécialiste des bateaux, mais il semble que la plupart des représentations sur le voyage des âmes pour le transfert au royaume des morts en barque, les bateaux soient adaptés à une navigation fluviale, et que les voiles rudimentaires venaient en complément des rames quand le vent était favorable
      la felouque, au contraire, est un bateau adapté à la navigation maritime, or, les grecs étaient un peuple maritime, pas les fellahs de la vallée du Nil
      sur le plan de la philologie, même si les mots se ressemblent, « faluka » signifie la « pouliche » en arabe, ce qui n’a pas trop de rapport, mais les croyances concernent aussi bien l’origine des mots que celle de l’univers ;
      Contrairement à ce qu’on peut lire ici ou là, le docteur Adolphe Pinard n’a jamais légué son patronyme au ballon de rouge, il s’agit d’une déformation populaire de pineau ou pinot (dérivés du latin pinus, en raison de la ressemblance entre les grappes de raisin et le fruit du pin sylvestre). Pas plus que Pierre Poivre n’ a donné son nom, par antonomase, au poivre (sanskrit pippali, grec peperi, latin piper, ancien français peivere).


    • phan 21 août 14:01

      @Séraphin Lampion
      felouque vient de l’arabe foulk (navire) d’où l’expression en anglais « That’s all foulks ! »
      Thalès avec son théorème était fait à partir des voiles de felouque ...
      Napoléon, pour se souvenir de son pillage d’Egypte, a mis sur sa tête une felouque ...

      Le mot « pharaon » vient de la Bible et ce n’est rien à voir avec l’Egypte antique ...
      Quel est le nom du bateau sur lequel Ulysse a navigué au cours de l’Iliade et de l’Odyssée ? Le ferry


    • JC_Lavau JC_Lavau 20 août 17:23

      Je doute que depuis cela se soit beaucoup arrangé ; en 1951, le Nil était fait d’eau sale, septique.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 août 17:33

        @JC_Lavau

        « Je doute que depuis cela se soit beaucoup arrangé ; en 1951, le Nil était fait d’eau sale, septique.  »

        commentaire logique : quand on doute, c’est qu’on est soi-même sceptique, non ?


      • rosemar rosemar 20 août 17:34

        @Séraphin Lampion

        Excellent !


      • JC_Lavau JC_Lavau 20 août 17:57

        @Séraphin Lampion. Tu ne pourrais pas faire le jeu de mots en anglais ni dans aucune langue germanique.


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 août 19:22

        @JC_Lavau

        beaucoup de jeux de mots anglais sont aussi intraduisibles en français :

        « How do you cut the ocean in half ?

        - With a see-saw »


      • JC_Lavau JC_Lavau 20 août 19:32

        @Séraphin Lampion.
        — Do you like Kipling ?
        — I don’t know : I’ve never kipled.


      • @JC_Lavau
         Pour les jeux de mots intraduisibles , il existe le franglais .
         how do you (tu) yau de poêl ! ...arf !


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 août 22:19

        @Armand Griffard de la Sourdière

        hindou la mate là


      • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 20 août 22:20

        @Séraphin Lampion

        (and you, la matelas ?)


      • N’acceptez jamais une croisière en felouque ; si y’a pas de vent sur la mare aux harengs (la rougemar ) ,ça peut vite devenir une galère !

         Bref un truc de ouf ! sans zeph la felouque c’est loufoque , c’est toi qui rame au son du tam-tam...pas de quoi se gondoler smiley


        • ETTORE ETTORE 20 août 19:21

          Un rêve en amoureux !

          Si cela se passe mal, hop, aux crocos !


          • paco 20 août 22:44

             Bien que je sois myope, n’ai jamais voulu suivre en croisière mon pote Alain sur sa felouque alors qu’il m’en proposait deux pour le prix d’une.


            • Abou Antoun Abou Antoun 21 août 09:03

              Article loufoque.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité