• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Une gamine sur une balançoire...

Une gamine sur une balançoire...

JPEG

Une photo d'enfance...

 

Je dois avoir 2 ou 3 ans, nous passons des vacances à Cotignac, dans une vieille maison louée par mes grands parents pour l'été.

Dans un cadre champêtre, près d'un olivier centenaire, au tronc noueux, je pose pour la photo, assise sur une balançoire, une poupée est installée sur mes genoux.

 

Tenue légère d'été, short, tricot bariolé à manches courtes, les cheveux bruns agrémentés d'un ruban de couleur claire, je souris timidement à l'objectif.

 

La poupée placée sur mes jambes est, aussi, en équilibre sur la balançoire.

 

Je regarde d'un oeil étonné celui ou celle qui prend la photo, le regard sombre mais souriant.

Tout autour, la campagne environnante déploie ses arbres, deux oliviers tortueux, des herbes hautes, quelques pins dans le lointain...

On entrevoit un paysage sauvage, on perçoit les odeurs de thym de la campagne provençale...

 

Cotignac, c'était le retour à la campagne, c'était le lavoir et ses remous d'eau qui me fascinaient et m'inquiétaient, à la fois.

Cotignac, c'était le calme, la ville oubliée, les nuits étoilées, le charme de la vie d'autrefois.

 

Un monde harmonieux, fait de sérénité, de temps retrouvé pendant les vacances...

C'était les sentiers des collines, des balades dans les environs, des falaises impressionnantes qui surplombent le village, des lieux mystérieux, une redécouverte de la nature. 

C'était toutes les senteurs de la nature provençale : les odeurs de thym, de romarin, la terre couverte d'aiguilles de pins, les oliviers et leurs troncs noueux...

 

C'était l'été, le temps des vacances.

 

La balançoire représentait, pour la petite fille que j'étais alors, une distraction exceptionnelle, d'autant plus exceptionnelle, qu'elle se trouvait dans un cadre champêtre, au milieu des pins, des oliviers, dans un paysage nouveau, sous le chant exacerbé des cigales...

 

Et, n'ayant pas l'habitude de l'objet, j'ai l'air de m'agripper aux cordes, de me tenir solidement des deux mains.

J'essaie de prendre confiance, de me rassurer, de maîtriser mes gestes...

 

Cette belle photo d'enfance, dans un paysage de campagne, fait ressurgir des souvenirs d'autrefois... un bonheur simple, sans artifice, des plaisirs au contact de la nature, des odeurs, des parfums du passé, des émotions, des découvertes... des vacances, sans fioritures, dans un cadre plein de charmes.

 

Le soleil, au fond de la photo, irradie le paysage, tandis que l'ombre des oliviers et des arbres environnants donne fraîcheur et apaisement à l'emplacement de la balançoire : mon sourire traduit un bonheur, une sérénité, une joie de la découverte...

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-une-gamine-sur-une-balan-oire-124382491.html

 

Vidéo :

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.25/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Schrek 7 décembre 2021 17:32

    A force de se balancer, elle avait des escarres, Paulette !


    • troletbuse troletbuse 7 décembre 2021 18:04

      Je regarde d’un oeil étonné celui ou celle qui prend la photo,

      Trop forte la Rosemar, elle arrive à regarder une personne qui prend une photo dans son dos. Et la description ne correspond pas du tout à la photo.


      • rosemar rosemar 7 décembre 2021 21:35

        @troletbuse

        Ce n’est pas la photo d’origine, bien sûr...


      • rosemar rosemar 7 décembre 2021 23:17

        @troletbuse

        C’est une photo privée... j’ai trouvé cette photo sur Pixabay...


      • chantecler chantecler 8 décembre 2021 07:15

        @rosemar
        Ah bon !
        Ton article tourne autour d’une photo publique prise au hasard ?
        Chez toi tout est prétexte pour aligner des phrases ...
        Ce qui est certain c’est que ça ne mange pas de pain !


      • nono le simplet nono le simplet 8 décembre 2021 08:44

        difficile de ne pas lire les commentaires avant d’en écrire un ... et, à part pour celui de 2 de pique, difficile de garder un peu de fraicheur candide ...

        je n’ai pratiquement aucune photo de ces temps anciens ... mon frère a tout emporté de l’autre côté de la planète où il repose ...

        mais j’ai encore des souvenirs de la balançoire de mon enfance ... à côté d’un cerisier près d’une terrasse ...

        merci Madeleine (de Proust pour les imbéciles)


        • rosemar rosemar 8 décembre 2021 11:53

          @nono le simplet

          Un article qui n’est pas politique : une respiration !


        • chantecler chantecler 8 décembre 2021 11:57

          @rosemar
          Autrement dit sur Agx on peut parler de ou écrire n’importe quoi ?
          Vous savez je ne compte pas sur vous pour respirer .
          Et puis pour la littérature il y a des livres, des émissions et des sites pour ça !
          Faut pas charrier .


        • Ben Schott 8 décembre 2021 12:01

          @nono le simplet
           

          Tu vois, tu peux pas t’en empêcher !...
           

          Un type relativement élégant écrit : « merci Madeleine ».
           
          Un plouc écrit : « merci Madeleine (de Proust) ».
           
          Et un plouc inculte et méchant comme une teigne écrit : « merci Madeleine (de Proust pour les imbéciles) ».
           

           
          Retourne dans ta brouette.
           


        • Ben Schott 8 décembre 2021 12:43

          @2 de pique
           
          Toi, c’est même pas que tes vannes sont pas drôles... c’est que c’est même pas des vannes.
           
           smiley
           

           

           
          Ou alors, tu dois être de l’école Roucas & Collaro...


        • rosemar rosemar 8 décembre 2021 12:58

          @chantecler

          Ne vous croyez pas obligé de lire mes articles...


        • nono le simplet nono le simplet 8 décembre 2021 14:05

          @rosemar
          une respiration salutaire quand on lit tous ceux qui sont en apnée juvénile


        • Ben Schott 8 décembre 2021 14:07

          @2 de pique
           
          « Et bien, arrête de me lire alors ... »
           
          Et pourquoi, je ferais ça ? Non, je t’explique, je fais comme ton copain troll : de la pédagogie !...  smiley
           


        • ZenZoe ZenZoe 8 décembre 2021 10:04

          A force de se pencher sur le passé, on finit par tomber dedans. Et quand on est tombé dans le passé, on est mort.


          • ZenZoe ZenZoe 8 décembre 2021 11:02

            @2 de pique
            N’est-ce pas ?


          • rosemar rosemar 8 décembre 2021 11:55

            @ZenZoe

            On quémande une approbation ?


          • ZenZoe ZenZoe 8 décembre 2021 12:14

            @rosemar
            Pas la vôtre en tout cas smiley


          • rosemar rosemar 8 décembre 2021 12:56

            @ZenZoe

            Vous n’avez pas de jolis souvenirs d’enfance ? C’est triste !


          • Ben Schott 8 décembre 2021 13:13

            @rosemar
             
            Tu te souviens de la petite Rosemar... mais comment la petite Rosemar s’imaginait-elle arrivée à ton âge ?... Serait-elle triste du bilan ?...
             


          • ZenZoe ZenZoe 8 décembre 2021 14:02

            @rosemar
            Ce qui est triste, c’est de n’avoir QUE de jolis souvenirs d’enfance pour avancer dans la vie. Comme vous.


          • ZenZoe ZenZoe 8 décembre 2021 14:05

            @Ben Schott
            Tu te souviens de la petite Rosemar... mais comment la petite Rosemar s’imaginait-elle arrivée à ton âge ?... Serait-elle triste du bilan ?...

            Purée, elle en serait carrément tombée de sa balançoire d’épouvante la pauvre !


          • Ben Schott 8 décembre 2021 14:17

            @ZenZoe
             
            D’épouvante ou de honte... mais il est possible aussi qu’elle fût une petite péronnelle précoce qui eût été fière de ce qu’elle allait devenir, en toute circonstances...
             

             smiley
             


          • Ben Schott 8 décembre 2021 16:44

            @2 de pique
             
            Mais savoure, tout le plaisir est pour moi. Et qu’est-ce que tu fous là, toi ?
             
             smiley
             


          • Ben Schott 8 décembre 2021 17:08

            @2 de pique
             
            Pourquoi tu t’entêtes ? Je t’ai déjà dit que tes vannes sont merdiques, essaie de faire un effort, ça pourra justifier un peu ta présence à toi sur Avox.
             
            Et n’oublie pas que je t’emmerde.
             
             smiley
             


          • Ben Schott 8 décembre 2021 17:19

            @2 de pique
             
            Ah le têtu bourricot. Non je ne mens pas je t’emmerde, et d’une force !...
             
             smiley
             


          • rosemar rosemar 8 décembre 2021 18:00

            @ZenZoe

            Je suis issue d’une famille très modeste : j’ai compris très tôt les difficultés et les obstacles de la vie...


          • Françoise BAYLE 8 décembre 2021 16:08

            Il est frais ce texte, je l’ai lu parce que pour moi aussi la simple balançoire me mettait en joie. Et les commentaires nous ramènent inexorablement à la noirceur du monde... Est-il donc impossible de se relier, même un tout petit peu, le temps d’une lecture, à la beauté et la simplicité ?


            • rosemar rosemar 8 décembre 2021 17:58

              @Françoise BAYLE

              Est-ce impossible, en effet ? MERCI pour ce commentaire qui fait du bien...


            • Hidalgo dans son programme présidentiel a promis que tous les jardins publics et les espace de jeu seront rebaptisés , « Square Eptsein » .

              En solidarité envers le Mossad .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité