• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Big Apple » dans l’Au-delà du voyage à New-York

« Big Apple » dans l’Au-delà du voyage à New-York

A eux la Grosse Pomme, le temps d’une visite touristique souhaitée, imaginée et rêvée comme le point d’orgue de leur couple avant que ne tombe le couperet d’une injection létale pour en finir définitivement avec la maladie qui ronge Brod de l’intérieur.

JPEG - 26.2 ko
BIG APPLE
photo © Marthe Lemelle 

Syst est en accord tacite avec cette perspective mais est-ce à New York ou à Zurich qu’elle compte trouver l’accomplissement de ce projet à la fois fou et rationnel ?

Fou, car comment imaginer la réussite d’une visite dans les plus fameux spots de Big Apple avec un compagnon très diminué et forcément extrêmement fatigable ?

Cependant rationnel, car comment se diriger vers Zurich où devrait avoir lieu ce passage de l’autre côté de la vie sans avoir auparavant réaliser le souhait leur tenant tant à cœur, celui de découvrir pour de vrai la capitale du monde, là où se rencontrent en un même élan culturel, Broadway & Harlem et où Brod (Christophe Malavoy) & Syst (Marianne Basler) devraient venir sceller à jamais le bonheur de leur couple.

C’est donc l’histoire de la pièce écrite par Isabelle Le Nouvel mise en scène au Petit Théâtre de Paris par Niels Arestrup et dont le périple consistera précisément à se diriger vers New York mais avec l’objectif d’atteindre Zurich !

En tout cas, c’est l’intention qu’ils partagent avec les spectateurs en quittant leur appartement parisien pour rejoindre le taxi programmé.

Mais bien entendu, c’est plutôt dans les silences et les non-dits qu’il faut rechercher le sens profond de cette écriture scénographique qui, par ellipses et courtes séquences, obligent chacun à se raconter l’histoire qu’il voudra bien comprendre.

Ce qui est sûr, c’est que la maladie rôde et que Brod et Syst n’ont guère envie de s’y faire piéger. C’est donc par un acte de résistance voire de rébellion qu’ils jouent, cartes sur table, la destinée de leur union et c’est ainsi, grâce à la puissance de l’imaginaire le plus profitable, qu’ils sautent à pieds et à âmes jointes…. dans le taxi de leur amour… en danger vital mais c’est surtout avec la puissante conviction de vivre à fond l’instant présent.

photo © Marthe Lemelle 

BIG APPLE - ***. Theothea.com - de Isabelle Le Nouvel - mise en scène Niels Arestrup - avec Christophe Malavoy & Marianne Basler - Théâtre de Paris salle Réjane

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires