• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Être ou Paraître » Telle est la question existentielle Pietragalla & (...)

« Être ou Paraître » Telle est la question existentielle Pietragalla & Derouault au Studio Hébertot

Titre emblématique tel le dilemme Shakespearien " to be or not be '' qui tiraille Hamlet, le danseur Julien Derouault, ici seul en scène, est en proie à un duel schizophrénique qui le met en transe pendant un peu plus d'une heure !

De cette problématique existentielle, de derrière le monde des apparences surgira le concept de l'Être magnifiquement incarné par l'alter ego de Marie-Claude Pietragalla.

 

JPEG - 47.8 ko
ÊTRE OU PARAÎTRE
© Pascal Elliott

  

Corps huilé telle une sculpture grecque qui se déploie dans l'espace, tendu comme l'arc, muscles saillants, visage acéré par la découpe des lumières, surmonté aujourd'hui d'une crinière oxygénée, il danse, joue, monologue, interprète la poésie d’Aragon comme une " libération des sens ", le tout sur la musique du pianiste Yannaël Quenel qui résonne et vibre au diapason de l’imaginaire du danseur.

Lequel apparaît sur scène, enchaîné par une corde, essayant vainement de saisir une couronne posée sur un fauteuil, seul objet dans un décor nu et dépouillé.

Il est un roi crépusculaire, appelant la nuit tel le mythique et illuminé Ludwig - le Louis II de Bavière de Visconti, roi illusoire d'un royaume de pacotille - roi de son propre monde peuplé de douleurs et de supplications.

Comme lui, plus amateur d'art et de poésie que de politique, ténébreux, exalté, solitaire, tourmenté et capable de détourner en dérision sa quête d'identité, il défie, à la manière d’Helmut Berger, un rêve d'absolu avec cette arrogance aristocratique qu'il tourne brusquement en ridicule, se moquant de lui-même dans un rire sarcastique.

 

JPEG - 38.9 ko
ÊTRE OU PARAÎTRE
© Pascal Elliott

  

Dans de longues envolées métaphoriques, Julien Derouault mime, se contorsionne, se disloque, se propulse, tombe et rebondit avec une étonnante agilité, rompant soudainement un mouvement d'une sensuelle élégance par une posture burlesque.

On y voit des gestes millimétrés qui servent de point d’impact pour dessiner à la craie, avec une vitesse fulgurante, des figures difformes sur un tableau géant.

Les mots dialoguent intimement avec le corps, lequel s’embrase et tente inlassablement de percer les mystères de l’inspiration, de l’acte poétique dans une prouesse vertigineuse.

La beauté du corps ainsi malaxé et interrogé sur le chemin à suivre finit par transcender l'éclatante apparence pour exprimer l'essence de l'Art.

 

JPEG - 27.2 ko
ÊTRE OU PARAÎTRE
© Pascal Elliott

  

Ce spectacle joué à Avignon en 2014 et 2015 est repris actuellement au Studio Hébertot jusque février 2018. Il a été conçu en binôme, pour la chorégraphie, avec Marie-Claude Pietragalla qui en a signé la mise en scène.

Se nourrissant mutuellement de leur complicité, de leur vision commune du monde, ils nous offrent une superbe réflexion poétique que la puissante énergie de Julien Derouault sacralise " pour révéler l’humanité à atteindre " dans une époustouflante performance jusqu'à épuisement.

  

photos 1, 2 & 3 © Pascal Elliott
photo 4 © Theothea.com  
  
ÊTRE OU PARAÎTRE - ***. 
Cat’s / Theothea.com - d'après Aragon & Shakespeare - mise en scène Pietragalla & Derouault - avec Julien Derouault - Studio Hébertot

 

 

JPEG - 47.7 ko
ÊTRE OU PARAÎTRE
© Theothea.com

   


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires