• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Festival des bateaux-dragons

Festival des bateaux-dragons

Le festival des bateaux-dragons (duanwujie), qui a lieu le 5ème jour du cinquième mois lunaire, est estimé avoir vu le jour en Chine, il y a environ 2000 ans, et s’est plus tard répandu en Corée du sud et au Japon, ainsi que dans certains pays du sud-est asiatique.

Dragonboat1Cette fête commémore le destin de Qu Yuan () qui vécut de 340 à 278 avant J-C. Qu Yuan fut ministre du royaume de Chu ( ?) pendant la période des Printemps et Automnes (770-476 av. J.-C.). Il fut aussi un grand poète. En effet, face à la pression du royaume puissant de Qin (?), il proposa de faire prospérer le pays et de renforcer les forces militaires afin de résister à la menace de ce royaume. Mais sa proposition subit une forte opposition. Par conséquent, Qu Yuan fut destitué de ses fonctions et expulsé de la capitale par l’empereur. En exil, il composa plusieurs poèmes illustrant ses sentiments inquiets sur le sort de la nation et du peuple : entre autres Nostalgie()(Li Sao), Interrogation posée au Ciel ( ??) (Tian wen) et Jiu Ge (Chants aux sacrifiés). En 278 av. J.-C., l’armée du royaume de Qin s’empara de la capitale de Chu. Après avoir appris cette nouvelle, Qu Yan écrivit son dernier poème Huai Sha (Regretter Changsha) et se suicida le 5 du 5e mois lunaire en se jetant dans le fleuve Miluo.

DuanwujieD’après la légende, après que Qu Yuan se soit jeté dans la rivière, les habitants du lieu partirent à la recherche de son corps pour lui donner une sépulture. Ils cherchèrent en vain ; alors ils jetèrent dans la rivière des « zongzi » ( ??)(gâteaux de riz glutineux enveloppés dans une feuille de bambou) pour rassasier les poissons, et les empêcher de dévorer son corps . Cette histoire serait à l’origine de la coutume consistant à manger des « zongzi » et à faire des courses de bateaux-dragons ce jour-là. On accroche aussi sur la porte de la maison des branches d’herbes parfumées, soit de l’armoise, soit des branches de roseau, pour chasser les mauvais esprits et attirer la bonne fortune. Pendant la fête, les mères doivent confectionner pour leurs enfants des sachets à parfum dans lesquels elles remplissent des plantes aromatiques et médicinales. Les sachets sont enfilés par un fil de soie et portés au cou des enfants ou accrochés au vêtement. Ces gracieux ornements ont encore pour effet d’exorciser les démons et dissiper la maladie.

Bateau_dragon

Comment faire des « zongzi  » :

Zongzi


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

FSCA


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires