• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > « Fin de L’Histoire » Gombrowicz révisé Christophe Honoré

« Fin de L’Histoire » Gombrowicz révisé Christophe Honoré

JPEG - 90.2 ko
FIN DE L’HISTOIRE
photo © Jean-Louis Fernandez

Cette « Fin de l’Histoire » se présente comme une « carte blanche » que s’autoriserait l’Artiste metteur en scène, décidé à s’appuyer sur une œuvre déjà existante mais de fait inachevée, de façon à l’interpréter, la modifier, la tronçonner, l’augmenter et la réduire tout à la fois, bref la réécrire à sa main, qui plus est, directement sur le plateau d’un Théâtre et en fonction des comédiens se distribuant au mieux les multiples rôles, en l’occurrence, ici, ceux d’une saga universelle concernant le siècle précédent.

Si l’histoire du XXème siècle est, de fait, bel et bien close, il est néanmoins manifeste qu’elle continuerait ainsi de hanter ses héritiers…

Dans toutes les familles, il y a toujours un empêcheur de tourner en rond ; dans celle des Gombrowicz, c’était Witold qui faisait office de « vilain petit canard », bien décidé à s’expatrier en Argentine en prenant le train en gare de Varsovie ; c’est ainsi que sa famille au grand complet l’y accompagne pour un dernier au revoir qui va durer toute une nuit en salle d’attente.

Quoi, alors, de plus réconfortant, qu’un jeu de rôles pour passer ce temps nocturne en appelant à un vaste débat dialectique quelques éminents penseurs modernes à savoir Hegel, Marx, Kojeve, Derrida, Fukuyama lui-même auteur d’une fin de l’histoire ?

Et ensuite, tant qu’à faire, pourquoi précisément ne pas réécrire l’histoire avec un grand « H » en lui déniant l’évènement fondamental à l’origine de ses cauchemardesques malheurs, tel que fut celui de l’envahissement de la Pologne ?

En convoquant ainsi au banc de l’Histoire Hitler, Mussolini, Staline, Daladier, Chamberlain… de façon à imaginer de substitutifs accords de Munich s’arrogeant symboliquement la place de ceux de Yalta, la révision de l’histoire prend une forme de nature tellement transgressive que sur scène la farce, la dérision, la satire, le sarcasme s’épanouissent a volo dans des envolées incessantes de plus en plus grandiloquentes !

Et pourquoi pas, se dira-t-on ?

En effet, la création artistique a raison de s’offrir tous les droits de repenser le réel à sa manière théâtrale, d’autant plus qu’ici l’ensemble des comédiens se révèlent extrêmement brillants voire très drôles.

A ce jeu du superlatif en action, Marlène Saladana fait figure performante de chef de bande azimutée ; Annie Mercier est tout à fait à la hauteur d’une Mama exaltée régnant sur sa tribu !

Quant à Erwan Ha Kyoon Larcher incarnant Witold, c’est en idéaliste radical qu’il s’oppose frontalement à toute sa famille de « pieds nickelés ».

Bref, quand la Tragédie de l’Histoire fait place à la Comédie des Familles, pourquoi ne pas se laisser à rire avec tous, façon « Guignols de l’infos », par un pied de nez généralisé à tout ce qui devrait nous rendre sérieux et grave ?

Une seule objection pourrait se faire aussi influente et persuasive que cette création signée et assumée Christophe Honoré :

En brassant et en mettant tous les éléments fictionnels et documentaires de sa pièce au même niveau, est-il vraiment possible de penser de manière critique cette expérience ?

Et en corollaire à cette question, les rires incessants suscités au premier degré, en fonction des pitreries des protagonistes ainsi que de leurs provocations gratuites, ne sont-ils pas le signe manifeste, à rebours, que tout se vaudrait et que, par conséquent, rien n’aurait de valeur, même pas la pensée réflexive ?

photos © Jean-Louis Fernandez 

FIN DE L'HISTOIRE - **.. Theothea.com - d'après Witold Gombrowicz - mise en scène Christophe Honoré - avec Jean-Charles Clichet, Sébastien Éveno, Julien Honoré, Erwan Ha Kyoon Larcher, Élise Lhomeau, Annie Mercier, Mathieu Saccucci & Marlène Saldana - Théâtre de la Colline

JPEG - 94.8 ko
FIN DE L’HISTOIRE
photo © Jean-Louis Fernandez

Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires