• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > François Bayrou, sa marionnette et Yann Barthès

François Bayrou, sa marionnette et Yann Barthès

Le MODEM Colombes se plaint sur son blog que Yann Barthès égratigne continuellement le Mouvement Démocrate à travers son Monde parallèle. Il se fait ainsi l’écho de son Chef qui dénonçait les attaques du journaliste-humoriste sur Europe 1, la semaine dernière.

A tous les Modemistes qui me lisent, ça vous donne un petit goût de ce que supporte le gouvernement et Nicolas Sarkozy depuis 2 ans.

Pour celles et ceux qui douteraient que nous sommes encore dans une démocratie, je ne me souviens pas, pour ma part, qu’un précédent gouvernement ait été l’objet d’attaques aussi violentes par le passé.

Cela fait 25 ans que j’observe la vie politique de ce pays et je n’ai jamais observé pareils dézingages.

Le Chef de l’État aura beau choisir le Président de France Télévision, avoir pour ami Lagardère, mettre les pressions psychologiques nécessaires sur quelques directeurs zélés qui se sentiront obliger de virer sur le champ tout humoriste pratiquant son métier d’humoriste, rien n’y fera. Le pouvoir est fragilisé. Le pouvoir est aux aboies.

Les médias se sont multipliés à l’infini et le pouvoir politique n’est plus en mesure de maitriser tout ce qui se lit, s’enregistre et s’écrit. De plus, les politiques ne comprennent rien à la Toile.

Rachida Dati, doit être, derrière le Chef de l’État, celle qui arrive au deuxième rang des plus emmerdées. Elle l’a peut-être cherché aussi.

J’observe en second lieu que les hommes politiques les plus attaqués sont ceux qui s’exposent le plus sur des plateaux, dans des magazines people, ou ceux qui se singularisent le plus. François Bayrou ferait partie de cette dernière espèce.

En fait, tout fonctionne comme si le 5ème pouvoir faisait payer aux politiques une mise en scène de leur personnage et un goût immodéré pour les paillettes ou pour une certain besoin d’être victimisé.

Comment se fait-il que Martin Hirsch n’intéresse pas les humoristes et ne soit moqué par personne  ?

Bayrou est égratigné deux fois sur Canal : aux Guignols de l’Info où sa marionnette renvoie à un personnage demeuré, infantile et crédule, et chez Yann Barthès où le MODEM est montrée comme une secte "ratée" qui évoluerait dans "un monde parallèle" où il pourrait en toute quiétude prendre ses désirs pour des réalités.

Je pense que la personnalité médiatique de François Bayrou est la seule responsable de cet état de fait.

Il aura beau vous expliquer sur Europe 1 qu’il y a derrière tout cela (au moins, le concernant) des forces obscures qui n’acceptent pas la troisième voie politique qu’il incarnerait, parce que celle-ci dénonce les puissants,.. les militants MODEM pourront toujours se faire écho de la bonne parole prêchée (les militants sont fait pour cela) et dénoncer le manichéisme de certain format d’émission Gand Publique, cela ne convaincra pas grand monde.

Le message politique de François Bayrou n’est pas compris de 90% des Français et il n’y pas de raison pour que cela change.

En répondant ainsi à la question du journaliste d’Europe 1, François Bayrou montre par l’exemple, qu’il se positionne définitivement dans une phraséologie de troisième type, celle d’un monde parallèle à la politique, dans une rhétorique de défense (et non pas d’attaque) ; où il serait la principale victime de poursuivants imaginaires, entre paranoïa et théorie du complot.

Hors en politique, lorsqu’on prétend vouloir incarner la France, le pouvoir exécutif, lorsqu’on souhaite devenir Chef de l’État, c’est un mode combattif assez curieux !

Surtout quand on affirme dans une interview sans sourciller, que Borloo Premier Ministre ? " Il n’est pas assez solide pour la fonction", on s’étonne. Certains même en rient.

Il est urgent que François Bayrou comprenne lui-même et qu’il n’apparaît pas non plus aux yeux des observateurs et des français comme un homme politique solide.

Canal+ caricature un défaut, appuie là où ça fait mal. Lorsque c’est gros "comme le nez au milieu du visage".

En substance la chaîne raconte que Bayrou a peur des médias, a peur de ses adversaires ; que François Bayrou est un peureux sociologique compulsif.

Dans la réalité qu’en est-il ?

Bayrou est un tribun hors pair lorsqu’il s’adresse aux siens, à une foule conquise d’avance

Bayrou n’est pas mauvais en plateau lorsqu’il répond à un seul journaliste.

Bayrou s’efface lorsque plusieurs invités prennent la parole avec un temps de réponse limité.

Bayrou est pitoyable chez Arlette Chabot dès lors qu’il doit donner réplique à ses pairs.

A l’instar du Mitterand des années 60, il réécrit "le coup d’Etat permanent", pensant que la seule écriture de ce livre, sera suffisante pour exorciser ses démons. Mais ce n’est plus suffisant.

Son attitude défensive, perçue par les observateurs comme paranoïaque, est unique dans la classe politique.

Je ne vois personne d’autre, même le Chef de parti le plus groupusculaire qui soit, avancer les arguments du Président du MODEM pour se défendre de la position marginale qui lui serait laissée.

Cela lui vaut donc, en boomerang, l’image d’un petit personnage peureux, naïf, le "ravi de la crèche" qui serait le souffre douleur de sa "classe".

Quant à sa famille, véritable maison de Oui-Oui, elle serait reléguée à une famille un peu curieuse, un peu farfelue, qui vivrait à l’écart des autres, en autarcie dans son monde.

Mais l’évoquer reste tabou et va à l’encontre de toutes celles et ceux qui pensent que seul François Bayrou peut incarner le Centre et revêtir seul, un habit de présidentiable en 2012.


Moyenne des avis sur cet article :  2.2/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • morice morice 3 novembre 2010 11:03

    Bayrou est un homme politique ? Ça s’entend vachement depuis un an. Pas une seule phrase pour dénoncer ce qui se passe dans le pays après avoir sauté sur le cas Sarko et avoir fait machine arrière depuis : on l« a tenu à distance avec la promesse d’un ministère ?


    Celle de la surveillance des citoyens, avec les »grandes oreilles " ? 

    • Taverne Taverne 3 novembre 2010 11:39

      Bonjour,

      Vous êtes journaliste citoyen, donc attaché à la vérité des faits. Alors permettez-moi de vous demander d’étayer certaines affirmations comme :

      « Le message politique de François Bayrou n’est pas compris de 90% des Français » : y a-t-il eu un référendum, une étude, un sondage ? Merci de nous citer vos sources.

      « Son attitude défensive, perçue par les observateurs comme paranoïaque » : Merci de nous indiquer quels observateurs. De toute façon, ce n’est pas la majorité des observateurs et n’essayez pas de tromper les lecteurs d’ici qui les lisent régulièrement.

      Je suis d’accord avec l’opinion de Bayrou : Borloo n’est pas assez solide pour la fonction de Premier Ministre. Et, franchement, croyez-vous que nous sommes les seuls à le penser ?

      Quant aux chochottes du MoDem Colombes, qu’ils prennent un peu de recul ! La dérision est une arme efficace pour faire rire. Moi-même, je m’amuse à peu près tout le temps des moqueries du Petit Journal et des Guignols.

      Le Shadow cabinet fait un peu rire mais c’est le début. Avec le temps, les gens comprendront que leurs propositions sont utiles. D’ailleurs, moi qui consulte chaque jour le site des démocrates l’officiel et le non officiel, « participatif »), je vois de plus en plus d’articles et de propositions très sensées.


      • Hijack Hijack 3 novembre 2010 23:59

        Lol ! Tout à fait d’accord !!!

        Je suis tjrs sidéré de savoir que des gens prennent Bayrou au sérieux ! Son guignol l’est nettement plus que lui !

        Faut vraiment être désespéré politiquement pour penser à Bayrou, c’est pourtant «  le Radeau de la Méduse » ...

        C’est quoi Bayrou, le centre, Le Modem (56 k ... pour ceux qui ont connu ce modem très lent) après avoir voulu s’appeler le PD ... il est à enfermer plutôt qu’autre chose.
        Sa politique ... c’est du Sarkolight ...


      • Taverne Taverne 3 novembre 2010 11:55

        « Le message politique de François Bayrou n’est pas compris de 90% des Français et il n’y pas de raison pour que cela change. » Curieux, ils étaient 19 % en 2007 à avoir compris le message.

        Mais si l’on parlait maintenant du message des centristes inféodés à Sarkozy. Quelqu’un ici est-il à même de m’éclairer sur leur message (bonne chance ! ) ?


        • meuzky 3 novembre 2010 15:11

          Il n’étaient pas 19% à l’avoir compris en 2007 !

          Voter pour un candidat ne veut pas forcément dire embrasser ses idées. Surtout pour un premier tour de présidentielle.
          Lors de cette présidentielle il a récolté le vote des indécis/insatisfaits ayant ainsi un bulletin de vote leur permettant de s’exprimer tout en évitant la catastrophe de 2002.
          Le soufflé est vite retombé, a peine quelques semaines après lors des législatives.

        • LOKERINO LOKERINO 3 novembre 2010 12:26

          d’ailleurs que serait Mr Bayrou sans les médias ?

           sans les unes de l’express , le point ou autre lorsque le statut ( très fugace) de troisième homme lui a donné une quelconque importance ?

          Sans les invitation permanentes grand jury Rtl Lci par ci , europe un par là  ! etc etc sans aucune mesure avec le « poid » politique de sa formation ? Omnipresent sur les ondes et sur l’ecran donnant son avis surtout , sa morale en permanence et ses leçons en evidence même si en bientot 40 ans de carriere publique le bilan est proche du neant !
          Bayrou qui lui même n’hésite pas a utiliser l’image que véhicule les médias , posant à son initiative près du tracteur, devant son bureau et ses livres !
           et oui , une "légende cela se fabrique ! merci les medias même si dérriere tout cela il n’ya pas grand chose voir le néant ....


          • Jean Lerroux 3 novembre 2010 13:23

            Le problème de Bayrou, au-delà des caricatures, c’est qu’il reste dans la mémoire politique collective comme une personne ringarde et sans envergure doublé d’un traître (Giscard, Balladur, ses électeurs entre les 2 tours de la présidentielle de 2007,...)

            Il joue maintenant le Père La Morale pour essayer d’effacer cette image de retourneur de veste (vestes hors de prix qu’il aurait bien aimé se faire rembourser en 2002...)
            Mais rien n’y fait.

            Il faut surtout avoir une pensée pour certains pauvres militants qui continuent à se mettre à genoux devant un personnage avec de tels états de service.


            • asterix asterix 3 novembre 2010 13:47

              Bayrou ne commettra pas l’erreur de se présenter en 2012 pour éviter l’émiettement des voix anti-Sarko. N’en déplaise à Morice, il préférera accorder son soutien à Eva Joly. 


              • Marianne Marianne 3 novembre 2010 14:55

                C’est fou comme certains pseudo-centristes ex-Modem prennent plaisir à casser du sucre sur François Bayrou, avec ces petites méchancetés, ces petites phrases à l’emporte-pièce, et même des insultes qui font mentir le caractère humaniste dont ils se prévalent ! Et ce sont ceux-là qui prônent un rassemblement des centristes !

                Tout cela est bien désolant ... En attendant je trouve que François Bayrou est encore celui dont le discours est le plus crédible. Il a une bonne analyse des problèmes et ses propositions sont claires, argumentées. Sur le fond il tient la route. Quant à son comportement, je le trouve courageux et assez exemplaire. Qu’il fasse l’objet de moqueries, c’est normal et je ne m’en offusque pas. J’ai bien ri de ce sketch sur le shadow cabinet, de même que je ris des Guignols, même si parfois ça dérape (leur dernier sketch sur les pots de départ de France Télécom, désormais « pots de suicide » faits avant le départ, est limite ...). C’est vrai que les humoriste TV ont un fort pouvoir sur l’opinion, inscrivant une image sur la personnalité politique moquée.


                • goc goc 3 novembre 2010 15:12

                  je ne me souviens pas, pour ma part, qu’un précédent gouvernement ait été l’objet d’attaques aussi violentes par le passé.

                  et moi je ne me souviens pas qu’un gouvernement ait été aussi arrogant et méprisant pour nos pauvres, à l’heure ou le pays et une grande partie du monde traverse une des crises majeure de son histoire
                  je ne me souviens pas qu’un président ait autant trahi son pays (si tant est que ce soit son pays) à un tel point, vendant l’indépendance nationale à ses maitres, bafouant le scrutin universel, censurant les contestataires, et refusant de reconnaitre le droit à son peuple de ne pas être d’accord. Et je ne parle pas de la distribution des deniers publics aux copains et aux coquins
                  je ne me souviens pas d’avoir vu un tel quarteron de ministres prêts à tout pour garder leurs privilèges, au point de bafouer la démocratie, de contrôler la justice, de distribuer les lettres de cachets et autres destitutions pour la première peccadille venue, et selon le bon vouloir du prince, ou suite au désagrément d’un membre de sa cour
                  Je ne me souviens pas d’un chef d’état français obligé à ce point de recruter des militants aux ordres du parti, pour faire croire à une foule en liesse à chaque déplacement du roi-nain

                  alors le respect, c’est comme le salaire, ça se mérite, et franchement dans le cas de notre gouvernement actuel, je ne vois aucun motif qui forcerait le respect !


                  • claude66 claude66 3 novembre 2010 15:47

                    et pourquoi je n’en ai pas entendu parler ?

                     

                    je ne vois rien ou je deviens sourd ?

                     

                    quesque vous dites ?

                    claude 66


                    • TOUTCAPOURCA 3 novembre 2010 16:56

                      j aime ou j aime pas franchement on s en contre fiche, juste on permet aux gens d oublier la triste réalité qui nous entoure. L’ humoriste est une délégation de pouvoir du spectateur/électeur impuissant. Je ne suis pas bayroulatre mais modem, mais j ai eu l occasion de rencontrer cette frange de trouillards électoraux repartis au triple galop pour se faire elire avec lUMP. Cher ami, c’est comme dans l amour quand on ne s aime plus, on ne s aime plus, faut passer à autre chose.Maintenant si la perception que tu as de son futur est juste, alors il n y a pas de danger pour la france, et je ne doute pas que de brillants candidats emporteront ton suffrage et ton envie de contribuer à un meilleur pour la france, ce qui nous en conviendrons est le plus important


                      • gf.delhomme 3 novembre 2010 19:04

                        les gens ont besoin de boucs emmissaires, c’est plus fort qu’eux, mais, ils se trompent souvent d’ennemis.

                        Comme sarkosy est soutenu par la mafia mondiale pour quelle arrive a ses fins, qu’il y a derrière de puissant manipulateurs, et que le peuple ne comprend pas comment se débarrasser du problème, le peuple se fanatise, comme avec petain, et rejette sa haine sur d’autre, innocents de préférence

                        c’est pas génant, votre acharnement contre un personnage qui n’est plus vraiment sur la scène politique pour l’instant prouve qu’il y a quelque chose qui vous dérange, mais vous ne savez pas quoi

                        Plus vous mettrez à mort bayrou, plus vous le grandirez, 

                        Ce que vous ne savez pas, c’est que c’est un ancien amis de lanza del vasto, un non violent français célèbre qui avait rapporter en france l’idée la non violence parce qu’il l’avait pratiqué au coté du mahatma gandi en inde

                        ce qui veut dire qu’encaisser les coups il sait faire.

                        un jour, quand vous ouvrirez les yeux, quant vous aurez a choisir librement vos dirigeants, parceque d’autre que vous vous aurons libérer de la dictature, 

                        et de la dictature mentale qui vous prive de votre honneteté de penser

                        vous serez obligés de faire revenir à la tribune, 
                        les tribuns que vous avez méprisé hier. 



                        • LOKERINO LOKERINO 3 novembre 2010 23:50

                          alors vous , delhomme , vous nous apporter une preuve supplémentaire des méthodes de la secte « modem » , vous êtes en plein endoctrinement !!

                          d’un coté on a la mafia et la manipulation et de l’autre votre saint homme , le sauveur de la france, l’homme du recours !!

                          vous devriez voir les choses d’une façon moins basique moins manichéenne !

                          et votre homme , il en a croqué des années avec la droite !
                          c’est même grâce a cela qu’il a pu être ministre , hériter d’une circonscription , être élu du département , hériter d’une formation transformée à sa guise depuis plus de dix ans en écurie présidentielle !
                          grâce à cela qu’il vit depuis plus de trente ans sur le dos des français a travers des financements politiques et des indemnités d’elu... 

                          «  »Ce que vous ne savez pas, c’est que c’est un ancien amis de lanza del vasto, un non violent français célèbre qui avait rapporter en france l’idée la non violence parce qu’il l’avait pratiqué au coté du mahatma gandi en inde«  »

                          , c’est un peu l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’homme et qui a vu l’ours...ça vous fait un brevet et une dimension à la gandhi ?

                          « ce qui veut dire qu’encaisser les coups il sait faire ».
                          <parce que des coups , il en donne pas lui ? c’etait même le champion dans les deux premieres années du quinquenat sarko , avant qu’il ne s’apercoive qu’au niveau election, ce n’etait pas vraiment productif....

                          « et de la dictature mentale qui vous prive de votre honneteté de penser »
                          mention unique , vote stalinien, pas de debat d’investiture , non respect des statuts , decition autoritaire , regime autocratique , sur qu’au modem , vous vous y connaissez en dictature mentale de toute sorte.... 

                        • MoDem_Colombes 3 novembre 2010 20:57

                          Il est faux de dire que le MoDem de Colombes se plaint du Petit Journal.

                          Nous sommes évidemment comme beaucoup des adeptes des Guignols et autres émissions et l’humour n’est pas absent de notre blog.
                          Comme le dit Bayrou tous les politiques y sont égratignés.
                          L’article cité ( http://modem-colombes.over-blog.com/article-le-monde-parallele-du-modem-60064144.html) a pour seul but de retranscrire la question posée par un journaliste et la réponse apportée par François Bayrou - que nous avons jugée intéressante à publier - ; l’intitulé de l’article « Le MoDem est-il un monde parallèle ? » ayant pour but de faire réagir et en aucun cas de manifester une quelconque plainte.
                          De plus « régulièrement » est devenu « continuellement », ce qui amplifie encore notre soi-disant « plainte ».



                          • LE CHAT LE CHAT 3 novembre 2010 21:35

                            Bayrou est tellement devenu inexistant que même le chevalier orange ne rêve plus de lui  !
                            Bayrou a de la chance que sa marionnette des guignols nous rappelle qu’il vit encore !
                            c’est un has been total !


                            • Hijack Hijack 4 novembre 2010 00:01

                              C’est Chirac qui avait dit de Bayrou ... « un jour ce type explosera de prétention ! »


                              • Hijack Hijack 4 novembre 2010 17:44

                                LOL !!!! et archi lol ! Les fans de Bayrou sont tjrs vexés qu’on le prenne pour un con ... mais qu’y peut-on ???

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires