• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Jean-Marie Perrier : une expo photo pour réveiller la mémoire des anciens (...)

Jean-Marie Perrier : une expo photo pour réveiller la mémoire des anciens dans les EHPAD

 

Jean-Marie Perrrier est un photographe peu connu du grand public. Et pourtant devant son objectif toutes les stars des années 60 ont à un moment ou l’autre posé. Son talent lui vaut d’être embauché dans le magazine incontournable de l’époque « Salut les copains » qu’il illustre abondamment de ses clichés. Aujourd’hui, Jean-Marie Perrier propose gracieusement aux EHPAD de France une exposition de 41 de ses photos. «  Que des photos collées sur les murs des adolescents il y a 60 ans se retrouvent sur ceux des EHPAD aujourd’hui, je trouve ça poétique » explique le photographe.

JPEG

A 81 ans, Jean-Marie Perrier a une pensée pour ses congénères en EPHAD et propose d’égayer un peu leur quotidien par des images leur rappelant les belles années de leur jeunesse. « Ce qu’il était convenu d’appeler des « maisons de repos » sont comme des pages blanches sur lesquelles les résidents ne peuvent plus rien écrire. On les a retirés de chez eux, l’environnement, les objets de leur vie, ils n’ont plus aucun repère et malgré la dévotion des infirmières (ce sont des saintes), il n’y a pas d’avenir, leur seul espoir de survie c’est leur mémoire, la dernière chance de faire travailler leur cerveau » précise celui qui deviendra dans les années 80 un réalisateur côté de films publicitaires avant de revenir à la photo.

L’exposition est proposée libre de droits, sans prix de location. Jean-Marie Perrier rappelle que ces photos étaient faites pour être accrochées sur les murs des chambres des adolescents dont les parents aujourd’hui, leurs parents, ont en moyenne entre 90 et 100 ans. Ce sont parfois ainsi trois générations qui se retrouvent autour de ces photos.

La première exposition de « Hier et aujourd’hui » a eu lieu dans l’EHPAD « Les Terrasses de Montviguier » à Figeac le 12 mai 2022. En 2001, une exposition des clichés de Jean-Marie Perrier à l’Hôtel de Ville de Paris avait attiré plus de 150 000 visiteurs.

Source : l’Oeil de la Photographie

Illustration : Sylvie Vartan © Jean-Marie Périer

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Piere CHALORY Piere CHALORY 15 juin 11:27

    Bonjour,

    Why not, les Epahdés pourront ainsi se remémorer leurs vertes années.

    Pour l’anecdote, Jean Marie Perier sera l’invité d’honneur des Nuits photographiques de Pierrevert au mois de juillet je crois -voir les dates sur leur site. Il faut savoir que JM Perier avant d’être le photographe des yéyés (j’étais trop jeune à la grande époque de ce genre musical qui m’a, me laisse et me laissera froid à moins d’un avc impromptu me reprogrammant les neurones...) était aussi photographe des désormais légendes du Jazz tel que Miles Davis Ella Fitzgerald & co dont je suis par contre friand. 

    à cette occasion je compte organiser une exposition sur le thème de la musique en général avec des toiles en rapport, et également une présentation-re-découverte du son inimitable du disque vinyl avec du matériel 100% Diy (do it yourself) à lampes. Aucune date n’est fixée encore, je suis en train de terminer un préampli dérivé du schéma du mythique Marantz Model 7, quand j’en saurai plus je communiquerai sur la question, pour ceux que ça intéresse. 

     smiley

    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 juin 20:38

      @Piere CHALORY
      Bonsoir. Suis intéressé ! Y compris le Marantz .


    • Piere CHALORY Piere CHALORY 16 juin 09:10

      Bonjour, pour l’instant je dois finaliser les appareils à présenter à cette expo, en plus des toiles à réaliser (mais ça, ça va beaucoup plus vite). Pierrevert n’étant qu’à 5 kilomètres d’où je réside c’est assez facile à réaliser mais vu que je me lance dans des projets ’extr^mes’ ; alim séparée, socle en marbre anti vibration, blindage du transfo découpé dans un plateau marocain en cuivre gravé etc, on est pas rendu... Il faudra aussi transporter le matos qui n’est pas léger et fragile ; platine poids total + de 50 kilos et enceintes environ 80 K pièce, visibles ici ;

      https://www.laprovence.com/article/edition-alpes/6478342/pierre-chalory-lhomme-aux-5-000-disques-vinyles.html

      Bon j’y retourne, il faut que je perce les plaques en marbre rouge du préamp pour faire passer les fils..

       smiley

      Bonne journée


    • Ruut Ruut 16 juin 14:22

      Beaucoup des promesses spatiales de cette époque ne se sont pas réalisées...

      Il y a eu visiblement une régression scientifique massive.


      • DACH 17 juin 10:49

        HM@=Bjour=Il y a aussi Jack Garofalo, membre des équipes de naissance de Paris Match, dont certains reportages comme celui du Bronx ou Harlem, ou en Nouvelle Calédonie ou chez le Shah aux commandes d’un char de défilé.... et pilier avec sa femme Françoise d’une certaine plage....Un épicurien lucide sur le monde....et ami de H Kissinger avec qui il échangeait.....


        • DACH 17 juin 10:52

          Belle démarche de JFP, qui est une démarche de culture bien plus plus que LUDIQUE.


          • DACH 17 juin 10:55

            @DACH=JFP c’est son père, comédien de haut vol, mais c’est de JMP dont il s’agit......


          • Décroissant 17 juin 21:12

            Tiens le troll macronien qui a récemment lâché (15 juin) - acte manqué ou éclair de lucidité - que Macron entube les gens, vient étaler céans son manque de connaissances : c’est en fait François Périer, très grand comédien et acteur génial qui a reconnu à sa naissance et donné son nom à Jean-Marie.

            Pour info : Villeneuve d’Aveyron lui a ouvert une demeure du XIVème siècle pour mettre en valeur ses photos, kaléidoscope des années 60/70. Village et expo qui valent le déplacement.



            • DACH 18 juin 09:55

              @Décroissant=Le troll clown de la décroissance s’essaie à la culture pour redire ce qui n’était même pas nécessaire de rappeler. Toujours dans les frustrations ! Mais tu ne peux affirmer avoir connu qui tu n’as jamais rencontré !!!!!


            • Décroissant 18 juin 19:47

              Au vu de la filmographie fleuve de François Périer, il n’est pas strictement nécessaire de l’avoir connu personnellement pour l’apprécier, et puis lui restituer son prénom c’est encore lui rendre hommage !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Henry Moreigne

Henry Moreigne
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité