• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Martin Landau et la part d’enfance des « babyboomers »

Martin Landau et la part d’enfance des « babyboomers »

Martin Landau est mort le 16 juillet à l'âge vénérable de 89 ans (voir à ce lien). Ainsi que pour de nombreux « babyboomers » c'est une part d'enfance qui s'en va avec lui. Nous le regardions dans « Mission : Impossible » où jouait aussi sa femme Barbara Bain. Elle était son élève dans son cours de comédie qu'il donnait à Hollywood. Avec eux la série gagnait en complexité et en noirceur avec un zeste de transgression.

Et il était sans doute le meilleur comédien du « show ». Quand ils arrêtèrent de jouer dedans c'était beaucoup moins intéressant.

Nous l'avions suivi dans « Cosmos 1999 » qui passait après l'école. Il s'était exilé avec sa femme en Grande Bretagne y cherchant des premiers rôles. Je m'étonne encore que les censeurs de programmes pour la jeunesse aient laissé certains épisodes légèrement horrifiques être montrés aux enfants qui n'en étaient pas traumatisés. Sans doute considéraient-ils que comme c'était de la Science Fiction, c'était sans grandes conséquences.

Je préfère et de loin « Cosmos 1999 » à « Star Trek » qui sous sa forme télévisuelle m'ennuyait prodigieusement...

C'était l'époque où les héros portaient des sous-pulls en acrylique marron ou orange sans que personne n'y trouve à redire. Les enfants goûtaient de chocolat « Poulain » et allaient jouer en bas de chez eux juste après avoir vu le commandant Koenig tenter vainement d'abattre avec son laser un zombie horriblement défiguré se nourrissant selon lui et le docteur Russel, Barbara Bain, de « l'énergie vitale » des êtres humains.

Moi je trouvais que le commandant Koenig ressemblait à un de mes oncles, grand mince, brun, portant des « pattes d'eph » et des pantalons taille basse en tergal. Il faut dire que les petits écrans des « communicateurs » de la base lunaire ressemblaient au téléviseur de cet oncle. Il avait aussi la même coiffure.

On peut avoir envie d'être bloqué dans la nostalgie des années 70, la nostalgie d'une période moins cynique...

Après les tribulations de la base lunaire Alpha on le retrouva très souvent en méchant cauteleux et redoutable dans de très nombreux épisodes des séries américaines populaires de l'époque, des plus avouables jusqu'au moins honorables. Il était par exemple un néo-nazi souhaitant créer une nouvelle humanité à l'image de Steve Austin dans « l'homme qui valait trois milliards ». Il est aussi un des assassins mondains sûr de lui dans un épisode de « Columbo » où il incarne des jumeaux. Et puis petit à petit on le voyait de moins en moins. De temps en temps à peine faisait-il un « caméo » à la télévision ou dans un film d'horreur « d'exploitation » dont le réjouissant « Terreur extraterrestre ».

Tout le monde semblait avoir oublié qu'il avait quand même tournée pour Hitchcock dans « North by northwest » (« la mort aux trousses ») et dans le « Cléopâtre » de Mankiewicz avec Elisabeth Taylor. Chez Hitchcock il faisait pourtant merveille en homme de main suave, cruel et sans pitié de James Mason. Il en avait fait un homosexuel dont il était suggéré qu'il était amoureux de son patron.

Grâce à Tim Burton qui connaissait bien son parcours, y compris celui que les cinéphiles distingués méprisent, le choisit pour incarner Bela Lugosi dans « Ed Wood » hymne au cinéma, à tous ces fous de vrai cinoche qui parfois ont moins de moyens que les autres. Il était aussi dans « Crimes et délits » de Woody Allen. Il commençait à retrouver la « carte »...

...On le rangea alors parmi les acteurs légendaires oubliant sa filmographie conséquente. Il est plus intéressant pourtant d'éviter aux films ou aux séries, quand elles sont bonnes, de prendre la poussière...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

illustration empruntée ici

 

Ci-dessous bande-annonce de Ed Wood, « La mort aux trousses » et le générique de « Cosmos 1999 »

 

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • sarcastelle sarcastelle 19 juillet 13:13

    C’est le frère de Lev ? 


    • laertes laertes 19 juillet 13:22

      C’était un acteur au physique fascinant. J’ai toujours été étonné qu’il n’aie pas eu de grands rôles.
      Quel regard ! Quel magnétisme ! C’est incompréhensible. A chacune de ses apparitions, j’étais scotché... Je savais que quelque chose de dangereux allait se passer. Comment un tel acteur n’a pas eu de grands rôles !
      Son meilleur rôle est paradoxalement celui d’un autre acteur à savoir Bela Lugosi..... On peut dire que les deux se ressemblaient avec leur magnétisme qui donne des frissons. Burton a eu un grand coup de génie... comme cela lui arrive très souvent.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 juillet 13:31

        @laertes
        Il a eu aussi un grand rôle dans « la mort aux trousses »


      • laertes laertes 20 juillet 15:19

        @Amaury Grandgil : c’était un petit rôle mais... Landau avait l’art de transformer un petit rôle en instants d’intensité sans pareil.
        Quelle prestance, quel physique, quel regard, quel sourire, quelle démarche , quelle élégance pour rendre la menace encore plus sourde et profonde !
        « Scotch ? Bourbon ? Martini ? » Duel d’élégance entre Grant et lui........
        Il arrivait même, exploit peu ordinaire, à eclipser par instants James Mason.


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 20 juillet 19:34

        @laertes
        un rôle secondaire ayant fait date


      • foufouille foufouille 19 juillet 13:39

        cosmos était pas trop mauvais pour l’époque mais vraiment peu réaliste. de nos jours, ce srait écolo avec la poubelle nucléaire sur la face caché.
        en plus, la série est trop courte.
        star trek a certains épisodes nuls également mais certaines saisons plus récentes sont bien meilleurs.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 juillet 13:43

          @foufouille
          Oui la nouvelle génération de Star Trek c’est beaucoup mieux


        • foufouille foufouille 19 juillet 16:14

          @Amaury Grandgil
          franchement les premiers était pas mal pour un accro de SF.
          le mieux est voyager et la saison enterprise, plus la partie borg de nouvelle génération.
          deep space nine est un peu nul dans beaucoup d’épisodes.


        • Surya Surya 19 juillet 17:42

          « mais vraiment peu réaliste. »


          Ca, c’est le moins que l’on puisse dire ! Il y a un épisode, je sais plus comment il s’appelle, où des sortes de robots extra terrestres atterrissent sur la lune (où les héros vivent) pour lui créer une atmosphère artificielle avec si je me souviens bien une sorte de gaz bleu (en fait leur but c’est de les empêcher de venir coloniser leur planète, puisqu’ils sont à la recherche d’un nouveau monde) et du coup tout le monde sur la base lunaire est super content et sort dehors pour respirer cet air nouveau, et tout à coup vous voyez le commandant Koenig (merci à l’auteur de m’avoir rappelé le nom du personnage de Landau) abaisser une fenêtre coulissante pour faire entrer l’air dans la station spatiale ha ha ha ! Avec en plus des poignées de fenêtre super grosses et bien visibles, qui apparaissent soudainement alors qu’avant il n’y en avait pas sur les fenêtres (forcément hermétiques sur une station lunaire...), et qui disparaissent miraculeusement lorsque l’atmosphère artificielle disparait (les robots changent d’avis ou je sais plus quoi, et quittent la lune) Je sais pas ce que les scénaristes avaient fumé, mais ça c’est un véritable moment d’anthologie des séries télévisées ! smiley A exploser de rire !


          Ceci étant dit, j’adore Cosmos 1999. 

          J’adorais Martin Landau. Son décès, lorsqu’il est survenu, m’a attristée. Je l’ai adoré, comme vous le mentionnez, dans Mission Impossible (c’était plus vraiment pareil quand Leonard Nimoy, alias Spock dans Star Treck, l’a remplacé, il était très bon aussi, mais c’était plus pareil. Cependant, les meilleurs épisodes de Mission Impossible resteront quand même les tous premiers, ceux avec Steven Hill avant que Peter Graves, que pourtant j’aime beaucoup aussi, ne le remplace, + Landau, Bain, et Greg Morris.)

          La fan d’Hitchcock que je suis a également adoré Landau dans North by Northwest. J’adore la scène, filmée du haut de la mezzanine de la maison, où il ramasse par terre la petite boîte d’allumettes que Cary Grant a lancée. 

          Martin Landau était un acteur génial.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 juillet 17:50

          @Surya
          Je suis d’accord sur « Misson Impossible »...
          L’épisode dont vous parlez est dans la deuxième saison de « Cosmos 1999 », elle était comment dire, psychédélique


        • foufouille foufouille 19 juillet 18:33

          @Surya
          le plus gros est la vitesse de déplacement de la lune, le reste fait pas mal année 30 ou 1800.
          mais c’est kitch et sur netflix.


        • Surya Surya 19 juillet 20:48

          https://ok.ru/video/29768288966


          Le temps de chargement est un peu long mais les autres vidéos que j’ai trouvées ne sont pas de bonne qualité.

          Regardez à partir de la minute 12.

          A mourir de rire !! smiley  smiley 

          Oui, psychédélique, c’est vraiment le mot qui convient, surtout certains épisodes. C’est pour ça que j’adore cette série, c’est tellement typique des années 70 ! smiley



        • pallas 19 juillet 14:44

          Bonjour,

          Les Babyboomers, la pire génération de l’histoire de France, lâche et traitre, dont le seul but est le pognon et le sexe.

          Ayant imposer l’idéologie du mensonge comme divinité.

          Franchement, face à l’avenir venant ils auraient mieux fait de bosser durement au lieu de vivre dans un monde artificiel.

          Leurs films, leurs pensées, leurs cultures, ne représentent absolument rien, juste du vent, de choses inutiles et dispensables.

          Ce monde part totalement en perdition, le reflet de leurs actes, et ils se complaisent encore dans l’artifice des films et autres joyeuses duperies, totalement déconnecté de la réalité.

          Salut


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 juillet 17:25

            @pallas
            C’est bô ce que vous dites
            C’est justement parce que c’est déconnecté du réel que la fiction est intéressante


          • pallas 19 juillet 17:33

            @Amaury Grandgil

            Ho bel rhétorique donc.

            Clap clap, un tonnerre d’applaudissement.

            Salut


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 juillet 17:48

            @pallas
            Votre discours sur le cinéma, la télé, la littérature est le même que ceux de tous les fanatiques, qu’ils soient idéologiques ou religieux. Ils détestent la fiction, elles encourageraient à réfléchir sur leurs certitudes absconses (absconses comme la lune)


          • pallas 19 juillet 18:22

            @Amaury Grandgil

            Sa brise mon petit cœurs vos mots, je suis blessé (rire).

            Je n’apprécie guere d’être pris un demeurer.

            Ce pays est celui de la tricherie, marcher sur la tronche des autres est sa règle et ça finalité.

            J’écraserai quiconque me faisant face, et de toutes les manieres possibles, de pitié n’existe pas, de compassion non plus.

            Il n’y a que moi et ma propre existence qui compte.

            Je n’est que faire de vos propos.

            Salut


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 19 juillet 18:29

            @pallas
            Et de l’orthographe smiley


          • pallas 19 juillet 18:56


            Vous ne saisissez pas.

            D’une part la totalité des jeunes générations ne savent n’y lire et écrire, heureusement totalement stériles (problèmes génétiques).

            Ils ne vivent que dans la violence, et devenir le roi de la montagne et détruire.

            Mieux encore, ils ne savent pas lire et pratiquement impossible d’écrire pour leurs ensembles.

            Voila la vérité en faite.

            Votre arrogance peut il répondre à pareil situation ?, j’en doute sincèrement.

            Je suis pour l’heure encore extrêmement gentils.

            Salut


          • capobianco 19 juillet 19:04

            @pallas
            Je devine chez vous plus de jalousie que de sérieux.

            «  ils auraient mieux fait de bosser durement au lieu de vivre dans un monde artificiel. » J’aimerai bien comparer avec vous, je pense que vous vouez une haine (c’est peut-être trop fort) à vos parents ou grands-parents qui vous empêche la moindre objectivité. Renseignez vous, perso, je n’ai jamais travaillé moins de 9 h par jour (par 5), les 35 heures connais pas.

            Quant au rêve, (l’artifice pour vous) il fait parti des avoirs de l’espèce humaine.... comme la révolte ou le dialogue.


          • capobianco 19 juillet 19:20

            @pallas
            « Voila la vérité en faite »

            Je vois que pour vous, même les jeunes seraient aussi nuls que les « baby-boomers ». Vous vous situez où ? Vous généralisez facilement en rendant notre génération responsable de tous VOS maux. Au lieu d’agresser renseignez-vous sur la réalité des années 60-70, au plan culturel (objet du texte) mais aussi social. Tout ce qui s’est fait de bien ou de mal n’est pas le fait de tout le monde. Beaucoup ont rêvé, ont combattu pour des droits, pour une vie meilleure ou contre la guerre (Algérie). Les générations suivantes ont du mal à préserver et améliorer encore, moi qui vais encore manifester pour mes enfants et mes petits enfants, je sais qui sont les responsables des situations que vous décrivez et je ne me trompe pas de cible. 


          • pallas 19 juillet 19:27

            @capobianco

            Vous avez raison.

            Maintenant place au monde réel.

            La France en devient le Radeau de la Méduse.
            Un bon spectacle !!!!!

            Salut


          • sarcastelle sarcastelle 19 juillet 22:48

            @pallas

            .
            [les babyboomers] auraient mieux fait de bosser durement au lieu de vivre dans un monde artificiel. 
            .
            Ils auraient mieux fait de bosser.
            Alors là vous m’épatatez, comme dirait Cabanel. 
            Donc les babyboomers on vécu de l’héritage de leurs parents.
            C’est possible, notez, mais alors comment le revenu par tête de pipe a-t-il diantre fait pour tripler entre leur jeunesse et leur retraite ? 

          • capobianco 20 juillet 07:11

            @pallas
            Je ne sais pas votre âge mais vous semblez être spectateur (un bon spectacle... comme vous le dites) de ce que devient notre pays. Accuser des générations ne fera pas avancer les choses (en plus d’être faux), vous pouvez plutôt vous engager, si ce n’est fait, aux cotés de ceux qui se battent pour tenter d’inverser le massacre social et culturel que nous imposent les « élites ».

            Se contenter d’un constat ne sert à rien, ne mène à rien. Quant à la « fiction », je ne crois pas qu’aimer le cinéma, le théâtre ou la musique vous éloigne des réalités du monde et vous rende imperméable à la réflexion, au contraire. La dégradation des programmes télé avec des émissions niveau zéro basées sur le voyeurisme, le rire « gras » et orchestré ne sont pas là de façon innocente. Croyez vous que c’est la faute des baby-boomers ?


          • pallas 20 juillet 20:49

            @capobianco

            Sérieusement, arrêtez d’écrire ainsi.

            Vous pouvez tout connaitre de moi, mon adresse IP est facilement identifiable, donc mon identité vous le savez déjà depuis longtemps si vous le souhaitiez.

            Vous êtes un militaire haut gradé de part vos mots, en cela je suis certain ( à la retraite).

            Mes commentaires ne sont que des interrogations à forme affirmative, et non des affirmations.

            Si vous savez une chose que je recherche profondément, dites le !, c’est la question me concernant.

            Salut


          • Plus robert que Redford 21 juillet 10:54

            @pallas
            Stupéfiant Pallas !

            Combien êtes vous dans ce corps ??

            Trois-quatre répliques et autant de styles différents !...

            J’ai cru tout d’abord avoir affaire à un élève type CM1

            Puis à un étrange étranger passé par le truchement du traducteur Bing..

            Enfin à un poëte doublé d’un sophiste subtil, génération Van Damme

            Le tout baignant dans une marmite de fiel assaisonnée de rancœur vindicative.

            Intéressant !


          • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 21 juillet 19:26

            @Plus robert que Redford
            il est comme Billy Milligan qui avait vingt quatre personnalités


          • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 10:15

            il a quitté le landau pour le cercueil .......


            • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 10:18

              Je m’étonne encore que les censeurs de programmes pour la jeunesse aient laissé certains épisodes légèrement horrifiques être montrés aux enfants qui n’en étaient pas traumatisés.


              C’était la grande période des curés pédophiles et c’est pas ces quelques images horrifiques qui risquaient de les faire paniquer ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès