• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Musique de groupes célèbres et jeux vidéos

Musique de groupes célèbres et jeux vidéos

Suite de la partie I, de l’imbrication croissante des deux univers...
Désormais, les jeux les plus populaires sont rythmés par la musique de groupes célèbres, comme Rage Against the Machine dans la série de jeux de skateboard Tony Hawk. Mark Mac Donald[1] prend Def jam Vendetta, le jeu de catch vedette d’Electronic Arts, comme un exemple de la capacité croissante du jeu vidéo à croiser les univers : le jeu contient la musique des rappeurs du label Def Jam, et va jusqu’à les mettre en scène. D’autres best-sellers suivent cette logique, comme True Crime : Street of LA, où figure la star du rap Snoop Dogg[2]. La star de rap Xzibit, quant à elle, est l’un des personnages de NFL Street 2. Ce « pouvoir de croisement » dont parle Mark Mac Donald représente bien l’adaptation aux nouvelles ramifications de l’univers expérientiel du jeu vidéo.

Selon John Hayase, chef de projet de Tiger Woods 2004 chez EA Games, l’industrie de la musique a compris que le joueur est complètement immergé dans l’univers du jeu auquel il joue. Ainsi, le fait d’écouter les mêmes morceaux durant chaque heure de jeu aura un impact marketing considérable pour les maisons de disque. Certaines compilations regroupant les morceaux présents dans des jeux à succès ont même été commercialisées, se transformant parfois en hit. Dans des jeux récents comme SSX3 sur Xbox, le titre du morceau et le nom de l’artiste apparaissent même dans un coin de l’écran pendant le jeu, comme dans une émission de MTV. L’environnement sonore de ce jeu est constitué de morceaux à succès de Placebo, N.E.R.D, Fatboy Slim ou encore Chemical Brothers. Dans la série des Grand Theft Auto, le joueur peut choisir entre plusieurs « styles de radios »[3] pendant le jeu. John Hayase a même confié qu’un département complet d’Electronic Arts travaillait à temps plein à acquérir des licences de groupes de musique, de compétitions sportives ou de films de cinéma[4].

En novembre 2004, Electronic Arts a passé un cap supplémentaire dans la fertilisation mutuelle des secteurs musicaux et ludiques : le géant américain a fondé « Next Music Level », en partenariat avec Cherry Lane Music. Ce dernier apporte à EA son catalogue d’artistes comptant les Black Eyed Peas, Elvis Presley, ou John Denver. Next Music Level remplit même le rôle de découvreur de talents en signant de nouveaux artistes[5].


[1] rédacteur en chef d’Electronic Games Monthly,

[2] Source : Suneel Ratan, What Gamers Want : Year in Review, Wired magazine, http://www.wired.com/news/games/0,2101,61682,00.html, 23 Décembre 2003

[3] RnB, Rock, reggae, rap...

[4] Source : John Hayase, Directeur du développement de Tiger Woods PGA TOUR 2004 chez Electronic Arts, pendant une conférence pour l’Université du Michigan, 1 Octobre 2003

[5] Source : L’expansion.com le 17/11/04


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (1 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires