• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Plus personne ne lit en France

Plus personne ne lit en France

...ou presque.

On peut très bien vivre sans la moindre espèce de culture littéraire, c'est un fait. Elle est totalement inutile pour travailler, boire, manger, respirer. Pourquoi d'ailleurs apprendre la langue et les manières de l'utiliser alors que des gestes et des grognements suffiraient amplement ? Pourquoi se fatiguer à étudier la grammaire et la syntaxe pour se hâter de l'oublier sur les réseaux sociaux et dans les SMS ? Cela prend du temps et cela gêne les autres activités maintenant indispensables en 2017. Pourquoi poser son gadget électronique et l'éteindre, ô scandale, pour prendre un livre et le lire en prenant son temps ?

Et pourtant, curieusement ou pas, dans notre société où plus personne ou presque ne lit vraiment ou se soucie de littérature, à l'exception de quelques milieux favorisés, cette carence culturelle engendre des complexes d'infériorité énorme. Rien de plus puissant. C'est comme une petite bille noire brillante nichée au cœur des esprits parfois embrumés des citoyens consommateurs.

On semble découvrir cette année que non seulement les petits français sont bons derniers dans l'apprentissage de la lecture, déchiffrant les textes avec peine, en comprenant difficilement le sens secondaire. On semble découvrir que la plupart des grandes personnes dont leurs géniteurs, ne lisent plus ou se contentent d'acheter les ouvrages des « bons clients » médiatiques, ceux que l'on voit tout le temps à la télévision depuis des décennies. Bien entendu, ainsi qu'à chaque fois, les observateurs et les parents accusent l'Éducation Nationale et les enseignants. Il est d'usage d'ailleurs pour quelqu'un ayant raté ses études ou n'en ayant pas faites d'expliquer son échec par le désamour supposé des profs à son égard et non par sa paresse ou son inappétence au savoir. Et les institutions de décider encore cette fois des mesures volontaristes qui ne résorberont qu'une partie du problème et profiteront surtout aux familles déjà privilégiés par la formation intellectuelle du père, et, ou, de la mère.

Ce n'est certes pas la nouvelle lubie de l'écriture inclusive qui changera les donnés du problème...

Les professeurs ont cependant le dos large. Comment pourraient-ils s'opposer et aller contre des problématiques essentiellement sociétales ? Et aussi à une idée bien particulière de l'Éducation née du travail de Pierre Bourdieu et de ses constatations sur les « héritiers » ? Il avait raison, il existait, il existe toujours, des milieux où les parents possédaient déjà des réseaux mais aussi les clés de la réussite sociale, celle-ci passant à une époque par l'acquisition d'une culture dite « bourgeoise », des « humanités » maintenant largement méprisées. Selon lui et ceux qui le suivent, l'inné n'existe pas, le goût de l'art et de la littérature s'apprendraient par la pédagogie. Ce qui est faux.

Si chez une personne n'existe pas déjà une certaine sensibilité on aura beau lui inculquer diverses notions, ce sera un peu comme essayer de faire rentrer une cheville de bois ronde dans un trou carré. Il y a une cruelle injustice dans la répartition de cette sensibilité aux Lettres ou à toute création. D'aucuns en sont totalement dépourvus...

Pire encore, et selon la vieille conception héritée des bourgeois positivistes du XIXème siècle il a été décidé que pour l'enseigner les Lettres devaient avoir une utilité sociale, morale et politique, voire citoyenne pour employer ce vocable mis à toutes les sauces. On tolère qu'elle soit aussi une sorte de catharsis mais seulement ça, une sorte de psy à ciel ouvert devant tous les passants. Les livres sempiternellement proposés aux élèves traitent de tel ou tel racisme, n'en finissent plus de ressasser des évènements douloureux de l'histoire de France, en insistant bien sur le masochisme mémoriel, en ravivant toujours un peu plus la culpabilité et les blessures. Bien entendu, cette littérature de bons sentiments et de bonnes intentions, dont le style est plat, dont les personnages ne sont que des archétypes grossiers servant une démonstration idéologique et, ou politique est totalement inintéressante.

C'est le serpent qui se mord la queue, c'est aussi de la paresse intellectuelle de la part d'éducateurs qui eux non plus de toutes façons ne lisent plus. C'est aussi cela que je trouve ahurissant dans la formation des enseignants de Lettres en particulier. A plusieurs d'entre eux, j'ai souvent demandé :

« Et toi, qu'as-tu lu dernièrement pour toi ? ».

Toujours on me répond en citant tel ou tel auteur que l'on pense travailler pour le programme en cours, mais jamais de livres lus par plaisir de le lire. Que ce livre soit considéré comme « classique », « moderne » ou de la littérature dite de genre encore particulièrement méprisée actuellement à moins qu'elle ne soit « citoyenne » importe peu. Mais ces enseignants paraissent ignorer le plaisir de la Lecture. Comment sauraient-ils la transmettre s'ils n'en ont pas la passion chevillée au corps ?

Quant à votre serviteur qui écrit régulièrement des articles et autres billets, il est d'autant plus suspect car non seulement il lit, ce qui est pour moi ainsi que pour quelques uns trop rares de l'ordre de la respiration, mais en plus il rédige ces textes que tu es en train de lire peut-être en loucedé dans ton « open space » ami lecteur ? Ce qui me réjouit. J'adore que la lecture ait ce petit côté transgressif. Quand même je me borne à aligner quinze lignes pour un site officiel, on me demande comment je fais. Cela semble tellement anormal de savoir utiliser les mots, ce n'est même plus moral.

Et comme le second degré devient incompréhensible pour la majorité, on a l'impression que lorsqu'il est utilisé l'auteur est un prétentieux qui se fiche du monde, vaniteux car manifestant son désir de sortir des rangs du troupeau béat...

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.59/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

180 réactions à cet article    


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 15 décembre 2017 10:51

    « ...ou presque. »

    Ouf !

    Oui, je suis un grand lecteur.. de livres, précisons ^^


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 11:30

      @bouffon(s) du roi
      Félicitations, un oiseau rare


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 15 décembre 2017 12:31

      @Amaury Grandgil

      Vous savez, je lis pour toutes sortes de raisons et d’envies, pourtant je lisais très peu étant enfant, le goût m’est venu bien plus tard, comme quoi, rien n’est figé et immuable. 


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 12:42

      @bouffon(s) du roi
      Bien entendu, mais dans notre société on ne lit plus tellement


    • HELIOS HELIOS 15 décembre 2017 20:52

      @Amaury Grandgil

      Je connais beaucoup de gens qui lisent.
      Mais effectivement ils se font plus vieux... comme moi !

      Il faut reconnaitre que l’offre littéraire courante n’est pas très engageante...

    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 21:02

      @HELIOS
      Il y a de jeunes auteurs dont on parle moins dans les médias qui sont très bien

      comme Céline Minard

      entre autres exemples

    • HELIOS HELIOS 16 décembre 2017 05:14

      @Amaury Grandgil

      Je n’ai lu qu’un de ses livres, « Le dernier monde » et je me suis dit que cette brave fille s’était embarquée dans une aventure un peu trop compliquée pour elle. Dommage, le style, hors de ces tentatives descriptives, est encourageant.
      Parmi les choix possibles, je n’y suis pas revenu. 

      L’’imagination n’a pas de limite, surtout dans la SF et pourtant elle a repris une histoire transposée dans l’espace, d’un autre auteur, Nevil Shute... 

    • Garibaldi2 16 décembre 2017 05:40

      @Amaury Grandgil

      91 % des Français lisent des livres

      Article du Figaro : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/03/21/01016-20170321ARTFIG00044-91-des-francais-lisent-des-livres.php

      Les Français lisent plus, que ce soit des livres papiers ou numériques

      Article sur France-Inter :

      https://www.franceinter.fr/culture/lecture-francais-etude-exclusivite-livres-librairies

      Les Français lisent de plus en plus, 20 livres en moyenne par an

      Article sur France Soir : http://www.francesoir.fr/lifestyle-vie-quotidienne/les-francais-lisent-de-plus-en-plus-20-livres-en-moyenne-par-an-lecture-enquete-loisirs-sondage-cnl



    • Garibaldi2 16 décembre 2017 08:35

      @Amaury Grandgil

      Le titre de votre article, c’est : Plus personne ne lit en France.


    • L'Astronome L’Astronome 16 décembre 2017 08:50

       
      @HELIOS
       
      Lego, ergo sum (Je lis, donc je suis).
       


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 16 décembre 2017 10:12

      @Garibaldi2

      il y a aussi autre chose, ces enquêtes prennent en compte les lectures sur écran (lire un site quand on achète un truc...) je le sais, je suis un professionnel de la question, je les reçois...
      Elles sont biaisées à la base.
      Elles ne s’intéressent pas au côté qualitatif de cette lecture, en gros un manuel ou un tuto et Balzac c’est pareil

    • astus astus 16 décembre 2017 15:37

      @bouffon(s) du roi


      Vous aimez lire et voyager, au moins dans votre tête, alors vous trouverez votre bonheur ici  :


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 décembre 2017 19:41

      @Amaury Grandgil
      Bonsoir,
      Très bon article, merci, mais vous semblez limiter les livres aux romans ? Les romans m’ennuient, je n’en lis plus depuis longtemps, j’ai l’impression de lire trop souvent des autobiographies, pour faire pleurer dans les chaumières, afin de financer leur psychanalyste...

      Ils n’ont qu’à créer une association : « Pauvres écrivains sur le divan qui ont besoin de sous ». Leurs histoires de famille ne m’intéressent pas.

      Mais je lis d’autres choses, en ce moment : « Les plantes de sorcières », depuis l’Égypte et les Grecs...


    • Choucas Choucas 15 décembre 2017 11:11

       
       
       
      MOINS D’UNE LIBRAIRIE PAR MILLION D’ALGÉRIENS
       
      (15000 en ex-France, 25000 pt de vente)
       
      Vive Boobaland !

       
      « Les Marseillais » multiethniqués pour tous !

       
      Le nombre de librairies en Algérie « ne dépasserait pas les 40 » à l’échelle nationale.
      C’est ce qu’a affirmé Hassan Bendif, directeur général du Centre national du livre (CNL)
       
      http://www.algerie-focus.com/2017/05/livre-nombre-de-librairies-algerie-ne-depasse-40/
       


      • SEDORRHOIDE 15 décembre 2017 11:46

        Boff...
        Je connais quelques personnes dans mon entourage qui dévorent un livre par semaine ; il y en a même qui lisent deux ou trois livres en parallèle...
        Au début j’étais assez admiratif et plutôt intimidé : que ces gens sont cultivés !

        Au fil du temps, je me suis rendu compte que la grande majorité consommait du texte plutôt que des idées, des histoires comme celles que l’on regarde dans une série télévisée et que l’on oublie vite, le poste éteint.
        Est-ce ça , la littérature ?

        Je ne lis pas...ou très peu : un livre par an peut-être, mais j’écoute de la musique ; classique, opéra, contemporain.
        Curieux, je me documente qui, quoi : contrepoint, musique sérielle, dodéca... Ckoi ?

        Il est bien évident que dans un repas, parler bouquin place son bonhomme ou sa nana, c’est un sujet de conversation bateau et la culture, c’est ça !!!

        La musique... personne ne connais ou presque.

        Quelle est la meilleure culture ?

        Un oxymore dans cette dernière phrase ?


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 12:26

          @SEDORRHOIDE
          Il n’y a pas de meilleure culture, il y a juste qu’on ne lit plus de littérature en France. Consommer du texte c’est quand même déjà lire...


        • Gollum Gollum 15 décembre 2017 12:46

          @SEDORRHOIDE

           il y en a même qui lisent deux ou trois livres en parallèle

          Sans blague ? J’en ai une cinquantaine d’ouverts en ce moment… smiley

          Et je ne me considère pas comme cultivé. Et en plus là où je suis j’essaye de passer inaperçu…

          Les gens n’aiment pas trop les têtes qui dépassent, donc…

          J’essaye de surcroît d’être éclectique. Parmi mes 50 ouverts : de la philosophie, du jardinage, de la poésie, de la littérature (bien que je ne sois pas très fan… je me force), du bouddhisme, du christianisme, du taoïsme, du Qi Gong, de l’histoire, un bouquin de science (Roger Penrose), et même des livres de cuisine..

          J’écoute de la musique aussi. Et m’intéresse à la peinture.


          Je trouve d’ailleurs l’apologie de la littérature par notre ami AW assez malheureuse quelque part. Il n’y a pas que la littérature. La philosophie me semble bien plus fondamentale ainsi que de ne pas être totalement à la ramasse en matière scientifique (ce que je suis assez)..

        • SEDORRHOIDE 15 décembre 2017 13:04

          @Gollum
           smiley Ce n’était pas une critique.
          Si vous élargissez l’idée de lecture, alors je lis aussi beaucoup !

          Ma critique se portait plutôt sur l’idée que donnent certains, qui usent de la lecture comme de la pluie qui coule sur l’imperméable et n’atteint jamais le bonhomme.

          Il me semble que ça n’apporte pas grand chose si ce n’est une victoire sur l’ennui... Bon, c’est déjà pas mal...

          Même l’orthographe n’y trouve pas son compte, à mon avis, car ces gens survolent le texte.

          Finalement, mon post était plutôt une réaction à certaines dorures que l’on a trop tendance à poser sur la littérature, en oubliant bien d’autres façons de s’ouvrir au monde et à la réflexion.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 13:38

          @Gollum
          comparer deux cultures ensemble est débile, et là je parle de LECTURE de la LITTERATURE, car on ne lit plus de littérature


        • Gollum Gollum 15 décembre 2017 13:42

          @SEDORRHOIDE

          Ce n’était pas une critique.

          Mais je ne l’ai pas pris comme tel. smiley Juste une précision...

          alors je lis aussi beaucoup !

          Tant mieux. smiley

          Sinon oui il y en a qui lisent pour se donner de la contenance, pas pour de vrais besoins… Parmi ceux-ci ceux qui se précipitent sur le dernier Goncourt ou Renaudot pour pouvoir en parler dans la haute société. Bien évidemment ils en récoltent le salaire véritable c’est-à-dire rien. Le pur plaisir de la frime.

          certaines dorures que l’on a trop tendance à poser sur la littérature, en oubliant bien d’autres façons de s’ouvrir au monde et à la réflexion.

          Bien d’accord. La littérature est pour moi un genre mineur par rapport à d’autres écrits autrement plus fondamentaux..

          Je n’ai jamais lu d’Ormesson notamment, l’ayant suffisamment vu à la téloche pour en déduire que ses bouquins ne valaient sans doute pas la peine… D’ailleurs s’il fut porté au pinacle c’était que probablement c’était du futile.

          Quand je lis de la littérature c’est en général parce que l’auteur a un côté métaphysicien ou philosophe sinon ça ne m’intéresse guère.

        • Gollum Gollum 15 décembre 2017 13:43

          @Amaury Grandgil


          Bravo pour les moinssages. Vous révélez là encore votre brillante ouverture d’esprit. Légendaire ouverture d’esprit.

        • Gollum Gollum 15 décembre 2017 13:45

          @Amaury Grandgil


           car on ne lit plus de littérature

          Et moi je parle de philosophie car on ne lit plus de philosophie. Ça vous dérange ? Mais peut-être en faites vous partie. Au fond cela ne m’étonnerait guère.

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 13:50

          @Gollum
          oui la Littérature genre mineur beaucoup de cuistres me l’ont déjà faite celle là, c’est souvent une manière de justifier leur ignorance en la matière.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 13:52

          @Gollum
          le sujet de l’article c’est la LITTERATURE. Comme d’habitude vous répondez à côté. Un peu comme le gosse qui contredit pour contredire les grandes personnes sans plus de raison


        • Gollum Gollum 15 décembre 2017 13:59

          @Amaury Grandgil

          Non. Le titre de l’article est : Plus personne ne lit en France


          Donc il s’agit bien de la lecture en général. Mais peut-être cherchez vous à amalgamer lecture et lecture de la littérature ? Parce que vous ne connaissez que ça au fond ?

          contredire les grandes personnes

          Je crois que s’il y en a un qui est immature ici… smiley Bon, bref...

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 13:59

          @Gollum
          Il tutoie les hautes sphères mais se soucie du moinsage de ces coms. il ne voit pas le grotesque là dedans, il vaut mieux en rire.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 14:02

          @Gollum
          Vous me faites penser à cet imbécile pontifiant croisé un jour dans un salon du livre. Il ne connaissait ni Chateaubriand, ou Racine, ni Flaubert, ni Barbey d’Aurevilly ou Maupassant, ou des modernes. Il était juste inculte, prétendant lire des « livres sérieux » ce qui le consolait d’une scolarité médiocre. « Je ne lis pas de romans je ne lis que des livres sérieux » avait-il dit comme si par exemple Dostoïevski entre autres était un auteur de gauloiseries...


        • Fergus Fergus 15 décembre 2017 14:03

          Bonjour, SEDORRHOIDE

          « je me suis rendu compte que la grande majorité consommait du texte plutôt que des idées, des histoires comme celles que l’on regarde dans une série télévisée et que l’on oublie vite, le poste éteint. »

          En fait, l’un n’empêche pas l’autre. Ainsi, mon épouse et moi sommes des amateurs de polars (Mankel, Sylvain, Lackberg, pour ne citer que ces auteurs) mais cela ne nous dissuade pas de lire (ou relire) des bouquins de littérature, avec une prédilection pour Aymé, Camus, Maupassant et Merle, sans compter des auteurs étrangers comme Durrenmatt ou Steinbeck.

          Au total, une cinquantaine de livre par an, principalement empruntés à la bibliothèque.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 14:06

          @Fergus
          Marcel Aymé  ! Maupassant ! Oui ! Merci de les rappeler


        • Gollum Gollum 15 décembre 2017 14:13

          @Amaury Grandgil

          Il tutoie les hautes sphères mais se soucie du moinsage de ces coms. il ne voit pas le grotesque là dedans, il vaut mieux en rire.


          Et toi t’arrêtes pas l’auto-plussage depuis un bon moment. Vaut mieux en rire en effet… smiley

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 14:14

          @Gollum
          Là le GRAND philosophe est dans la cour de récré voire le bac à sable.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 14:15

          @Gollum
          Cet infantilisme montre en passant que la pseudo culture philosophique est surtout de la pose, une affectation, sans doute pour compenser un complexe.


        • Gollum Gollum 15 décembre 2017 14:20

          @Amaury Grandgil

          Vous me faites penser à cet imbécile pontifiant croisé un jour sur AgoraVox. Il ne connaissait que Chateaubriand, Racine, Flaubert, Barbey d’Aurevilly et Maupassant

          Il était juste inculte, prétendant lire de la littératuuuure ce qui le consolait d’une scolarité médiocre. « Je ne lis que des romans je ne lis pas des livres sérieux » avait-il dit avouant ainsi son incapacité à réfléchir. smiley

        • Gollum Gollum 15 décembre 2017 14:21

          @Amaury Grandgil

          Cet infantilisme montre en passant que la pseudo culture philosophique est surtout de la pose, une affectation, sans doute pour compenser un complexe.


          Je me mets à votre niveau AW… Je peux pas monter plus haut avec vous, désolé...

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 14:36

          @Gollum
          Bon je me demande pourquoi je vous supporte au fond.
          La façon dont vous écrivez littérature montre que je touche dans le mille.
          De la psychologie très simple, on étudie ça cliniquement, quand on est indifférent on ne répond pas, quand ça touche, on devient agressif (oui je sais « c’est çui qui dit qui y est » smiley )....


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 14:39

          @Gollum
          Non, vous étes un des ces « érudits » du net, quelqu’un qui a découvert peut-être la culture sur le tard, ce qui est positif, tout en manifestant un complexe d’infériorité/supériorité.

          Ils ont généralement beaucoup de rancœur, et de par leur petite érudition souvent un assemblage de lieux communs ineptes vaguement libres penseurs croient pouvoir alors en remonter à ceux qu’ils jalousaient avant.

          Dostoïevski qui n’écrivait que des romans, on voit que vous ne l’avez pas lu car il est très sérieux dans son propos, tout comme Stendahl ou Flaubert, ou Oscar Wilde qui développe dans ses romans ses réflexions sur l’Art.


        • Gollum Gollum 15 décembre 2017 14:40

          @Amaury Grandgil


          oui je sais « c’est çui qui dit qui y est » smiley )….

          Ben voilà il a tout compris le grand garçon avec sa psychologie très simple. Bravo.

        • Gollum Gollum 15 décembre 2017 14:41

          @Amaury Grandgil


          Dostoïevski qui n’écrivait que des romans, on voit que vous ne l’avez pas lu 

          Je n’ai pas parlé de Dostoïevski.. smiley

        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 décembre 2017 14:42

          @Gollum
          Bon, la cour de récré ça n’a qu’un temps mais c’est lassant
          Vous n’avez lu aucun des auteurs dont je parle ?
          Soit vous vous en tenez là ce qui me semblerait moins infantile de votre part, soit je suis plus radical.
          Ce n’est pas de ma faute si vous avez développé tant de rancœur, de complexes et de frustrations, votre petite érudition aurait dû vous encourager à plus d’humilité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires