• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Pourquoi Le Louvre Lens est-il irregardable ?

Pourquoi Le Louvre Lens est-il irregardable ?

Une antenne du musée du Louvre vient de s'ouvrir à Lens et son architecture ressemble à une architecture de zone commerciale. Isabelle Coste et David Orbach veulent aller plus loin en expliquant le but de cette architecture dont la répulsion est partagée par tous.

JPEG - 73.4 ko
le Louvre à Lens

JPEG

Source : http://www.comfortcleaning.be/img/images/IMG_7283.jpg

http://youtu.be/65baKVWe0k8

Une antenne du musée du Louvre vient de s'ouvrir à Lens et son architecture ressemble à une architecture de zone commerciale. Isabelle Coste et David Orbach veulent aller plus loin en expliquant le but de cette architecture dont la répulsion est partagée par tous.

L'ARCHITECTURE CONTEMPORAINE ET LA PHILOSOPHIE DE SA LAIDEUR
 
Lors de cette conférence, nous voudrions que l'on puisse arriver à dire
- non pas : "l'architecture contemporaine est moche parce que je la trouve moche", parce qu'alors on nous rétorquera : "c'est votre avis mais moi j'aime bien. Tous les gouts sont dans la nature. Chacun doit pouvoir s'exprimer, si vous n'aimez pas, n'en dégoutez pas les autres," etc.
- mais par contre que l'on dise plutôt : "l'architecture contemporaine est moche parce que les idées qu'elles véhiculent sont moches." Et là, nos arguments sortent du cadre subjectif pour devenir infiniment plus puissants.
 
Afin de lutter contre elle, nous allons donner à la pensée contemporaine et son architecture sa pleine dimension, la présenter à l'altitude philosophique qui est la sienne afin que nous ne l'assimilions pas à une mode qui passera, mais au contraire en comprenions la puissance. 
 
SÉMINAIRE D'ARCHITECTURE 2012-2013 à l'Université Populaire de Caen, par David Orbach et Isabelle Coste, architectes urbanistes ingénieur.
 
 
Thèmes traités cette année :
- L'architecture contemporaine est l'architecture de l'ultra-libéralisme.
- L'architecture contemporaine et le sentiment de la laideur. 
- L'urbanisme contemporain et la mal-ville. 
- Qu'est-ce que la beauté en architecture et pourquoi a-t-elle disparu ? 
- Qu'est-ce que l'architecture française aujourd'hui : l'ordre français ?
 
Les conférences d'architecture à l'Université Populaire de Caen, de Michel Onfray : 
http://upc.michelonfray.fr/intervenants/architecture-2/
 
Les conférences passées : 
http://banquetonfray.over-blog.com/article-up-caen-architecture-audio-97192808.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.48/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • voxagora voxagora 12 décembre 2012 14:44

    Cette antenne n’a pas été ouverte pour être regardée par des architectes.




    • astus astus 12 décembre 2012 16:34

      Il n’est pas exact que l’architecture du Louvre Lens entraîne une « répulsion partagée par tous ». C’est même le contraire pour les personnes que je connais qui vivent dans cette région. Votre opinion qui ressemble à un argument d’autorité compte tenu de votre profession ressemble plus à une projection personnelle de votre part qui n’engage que vous, qu’à un avis fondé d’autant que vous n’ignorez pas que le travail architectural qui doit se poursuivre à l’extérieur avec les jardins n’est pas terminé, ce donne à votre point de vue un côté partial.

      Enfin ce travail architectural est conçu pour mettre en relation des œuvres de différentes époques et cultures, sans le cloisonnement habituel des musées, afin qu’elles puissent dialoguer entre elles et que les visiteurs en parlent entre eux, ce qui me semble plutôt une bonne idée que les autres musées ne favorisent justement pas. Enfin la structure d’ensemble ouverte fait de ce lieu un endroit ouvert sur le monde à la place des coquilles vides et fermées sur elles-mêmes que l’on voit trop souvent, parfois belles au dehors, comme à Bilbao, mais hélas souvent vides dedans.

       Or à Lens la qualité des œuvres présentées est exceptionnelle, surtout pour une région gravement déshéritée qui n’a pas été habituée à servir d’exemple et à rendre leur fierté aux habitants. Ce projet est non seulement une réussite artistique, mais c’est aussi un projet social. Quant à la privation qui en résulterait pour le Louvre, c’est un argument spécieux quand on sait que les réserves débordent de chef d’œuvres jamais montrés au public, qui pourront ainsi en prendre connaissance pour la première fois, et que des rotations sont prévues entre les différents musées ce qui n’obligera plus les personnes à se rendre systématiquement à Paris. D’ailleurs des expositions itinérantes d’art moderne qui existent déjà rencontrent partout un vif succès. Mais il est qu’elles vont chez les cutéreux...


      • La mouche du coche La mouche du coche 12 décembre 2012 17:02

         smiley Wouaouh ! Astus s’y croit à mort. C’est sûr qu’on rencontre tous les jours des gens qui a-do-rent les boites de verre grises tristes à pleurer. Dans la réalité Astus serait bien en peine de nous montrer ces « personnes que je connais qui vivent dans cette région. » et qui a-do-rent les boites de verre grise. smiley


      • La mouche du coche La mouche du coche 12 décembre 2012 17:04

        Astus "D’ailleurs des expositions itinérantes d’art moderne qui existent déjà rencontrent partout un vif succès."

        Mais bien sûr. On y croit. On y croit. smiley Astus aime le bois et la langue de bois.


      • BlackMatter 12 décembre 2012 21:43

        « C’est sûr qu’on rencontre tous les jours des gens qui a-do-rent les boites de verre grises tristes à pleurer »


        Je ne voudrais pas être critique mais votre avatar n’est pas très ragoutant non plus.
        Etes vous si bien placer pour donner des leçons de bon gout ?

      • La mouche du coche La mouche du coche 12 décembre 2012 22:59

        C’est vrai que je ne suis pas très beau smiley
        Mais mes commentaires sont beaux smiley


      • astus astus 12 décembre 2012 16:38

        ...mais il vrai qu’elles vont chez les cutéreux...


        • La mouche du coche La mouche du coche 12 décembre 2012 17:06

          Après le mensonge, voici le mépris de la province. Vous avez raison d’avoir un avatar sinistrement noir, il vous va bien.


        • Bobland59 Bobland59 12 décembre 2012 17:43

          Que ceux qui n’aiment pas les photos qu’ils ont pu voir à droite, à gauche. Avant de médire ainsi, venez donc dans notre Nord - Pas de Calais. Vous donnerez vos impressions après. C’est que lorsque le centre Pompidou - Beaubourg nous avons aussi entendu des âneries du même cru, néanmoins il a un certain succès. 

          Et si vous avez un peu le temps venez donc voir le musée de la Piscine à Roubaix, il n’a pas à rougir que son jumeaux à Orsay. Et si vous êtes boucher pour ne voir de musées que dans des écrins d’anciens palais, dans le Nord - Pas de Calais vous avez les choix avec une bonne quinzaine de beaux endroits. 
          Je suis fier d’être un artésien et bien sur chti, c’est le pays où je suis né et j’y habite toujours. 


          • dixneuf 12 décembre 2012 19:05

            Qu’est-ce que tu as contre les bouchers ???


          • ZEN ZEN 12 décembre 2012 19:33

            Artésien d’adoption moi aussi, j’invite à aller voir la Piscine à Roubaix...(sans maillot !)


          • La mouche du coche La mouche du coche 12 décembre 2012 20:22

            Que tous les artésiens véritables nous invitent à voir la piscine de Roubaix, alors qu’on vient de construire chez eux rien moins que le Louvre, est bien la meilleure preuve de la nullité totale de ce nouvel édifice. N’en déplaisent aux Astus menteurs.

            Bravo aux vrais chtis qui ont gardé le sens du beau. smiley


          • astus astus 12 décembre 2012 17:50

            Absence totale d’argumentation, interprétation fausse de ce qui est écrit (où avez vous lu que je méprise la province quand c’est exactement le contraire qui est suggéré), déni de réalité face aux personnes que je connais réellement dans ce pays, jugement méprisant au sujet d’un avatar qui vaut bien le vôtre car au moins celui là symbolise la résistance à la violence, c’est à dire à la bêtise, 1909 commentaires et 0 article de votre part comme preuve de votre immense talent, ton délibérément agressif et polémique...bref je suis rempli d’admiration par une telle con-centration ! 


            • ZEN ZEN 12 décembre 2012 19:41

              Bonjour astus

              Pas grave ! La mouche trolle comme à son habitude...
              Insignifiant


            • lejules lejules 12 décembre 2012 18:58

              bonjour
              comment ne pas être d’accord avec cette article qui essaie de définir le mal être que l’on peut ressentir devant ces cages a lapins vitrifiées qui nous environnent. ou est une architecture humaine ou l’on se sente bien, ou l’on est envie de flâner, comme a Venise (ou ailleurs) .
              les valeurs sont inversées ; l’homme doit s’adapter a son environnement.et non pas l’environnement qui doit être au service de l’humain. il en est de même pour de nombreux problèmes sociétales ; l’ économie devient alors aux service des banques, les états au service des marchés , les citoyens aux service des politiques, les super marché au service des tiroirs caisse et non pas de celui du client etc....
              nous sommes bien dans une pré- dictature qui ne dit pas son nom.
              la mondialisation ultra libérale débouche sur une architecture de style militaire ,ligne droite matériaux lisse ou rien ne dépasse jardin disciplinés et aseptisés... et l’on fait la meme maison a pékin ou a marseille. la beauté de l’uniforme sans doute.

              pour changer a peine de sujet :
              http://www.u-p-r.fr/videos/conferences-en-ligne/europe-dictature


              • paul 12 décembre 2012 20:45

                Parfaitement d’accord avec l’article et ce commentaire sur les valeurs inversées : l’architecture voulue par Ceauescu , un précurseur !
                Bon, le style, ça se discute, mais ce n’est rien par rapport au contexte de l’opération « Le Louvre-Lens » .
                OK, quand on aime, on ne compte pas, et la région Nord-Pas-de Calais mérite bien d’être estimée et valorisée .De plus, la Culture ne doit pas être réservée à la région parisienne .
                OK . On ne parlera pas non plus du contexte politique pour décider cette opération .

                Mais 150 millions d’euros d’investissement, et 15 millions de fonctionnement annuel, ça se discute un peu sur le long terme, non ?
                Quand les commentaires enthousiastes - même des médias - seront calmés, on en reparlera peut être dans un article ...


                • paco 13 décembre 2012 00:10

                   Sans etre suffisament calé dans ce domaine ou la techetecnique devient art, pour abriter de l’art sans doute tres techetecnique, plusieurs remarques cependant.
                   - Dans cet article les auteurs semblent causer entre pros, sans divulguer au profane un semblant de début d’explication simple quelconque. Pas didactique, pas attractif, les gars. En gros c’est un fly pour un séminaire. Meme pas envie de voir les vidéos.
                   - Un article sur l’architecture cette semaine sur Ago niant les cubes commerciaux et pas un mot sur Oscar Niemeyer qui vient de disparaitre à un age canonique, le Pape de la courbe ? Vous n’etes pas gentils. A part que vous ne l’ayez pas su, tellement charrettes... Je vous aurais bien vu papoter sur l’esthétique des tramways deux jours aprés la mort de Gaudi.
                   - qu’en pense votre confrérie de la descision cette semaine de Calatrava ? A vous saviez pas ? je vous l’apprends ? Ben j’vous raconte. Aprés avoir parsemé l’hispanie et surtout Valence (en beauté) de ses courbes, pour des couts de folie, il a annoncé qu’il installe sa boite en Suisse. Parlez en un peu....
                   Sortez de votre cocon et causez pour de vrai. Merci.


                  • chmoll chmoll 13 décembre 2012 08:03

                    j’voudrais savoir si vas y avoir un musée de la pèche, de la boule de pétanque de la chasse du foot , du jeu de billon,fin tout se qui interesse les ch’tis , à l’interieur du bidule

                    et si in peut rintrer habillé in salopette, avec sin sac a commissions

                    merchi d’avinche pou ché réponches


                    • symbiosis symbiosis 13 décembre 2012 13:43

                      Le parallèle entre Louvre et Citröen me semble aussi très pertinent, dito Citroën, Picasso. Cette analogie venant d’un auteur architecte ne me semble pas anodine. Ces deux bâtiments sont bien des contenants, rien de plus. Et comme tous contenants, ils sont voués tous deux à disparaître un jour ou l’autre. L’architecture contenant est ainsi faite, comme les sacs plastiques, vouée à partir en déchèterie. les architectes savent bien cela. Nous construisons aujourd’hui pour 30 ans. Et dans 30 ans ces deux bâtiments seront démantelés. Citroên construira un autre bâtiment dans l’ère du temps et ainsi de suite pour le Louvre.
                      Il existe pourtant des architectures contenus conçues pour durer. Il est incompréhensible que le prestige dont jouit le Louvre n’ait pas profiter d’une telle réalisation.


                    • symbiosis symbiosis 13 décembre 2012 13:56

                      Ou plutôt, ce bâtiment est le fruit du cynisme du système capitaliste qui répond à l’universalisation du consumérisme par cette fabrication éphémère, à la dérive également éphémère et consumériste de l’art. Ce bâtiment ne serait donc plus un contenant mais bien un contenu dans la logique de la vulgate et du mantra capitaliste.
                      La boucle est bouclée et le mépris de ses concepteurs total... parfaits petits soldats serviles du système.


                    • Traroth Traroth 13 décembre 2012 17:06

                      Enfin quelqu’un partage mon avis sur les cubes blancs et les surfaces vitrées à foison. Si c’est ça la beauté, une cuisine industrielle est le comble de l’élégance !


                      • Jean Levain Jean Levain 24 décembre 2012 16:04

                        Bonjour,
                        En tant qu’ancien maire et responsable de communauté d’agglomération je ne peux que constater qu’en matière d’urbanisme et d’architecture, la démocratie que nous chérissons tous a aussi des inconvénients : le principe des concours et des appels d’offres joint à la distribution de mandats politiques sur des bases souvent éloignées de la compétence, aboutit trop souvent à des réalisations très discutables et pas toujours moins chères pour le contribuable pour autant. Quant au développement durable, il souffre terriblement sous les coups des juristes et des budgétaires, obsédés par des considérations certes légitimes mais éloignées de toute vision à moyen terme.
                        Autant le principe de déconcentrer les lieux de culture nationalement et internationalement est intéressant et il faut se féliciter de la création de ce musée, autant faudrait-il sans doute profiter de ce type d’initiatives pour déconcentrer la réalisation du contenant de ces lieux et y privilégier l’esprit d’un pays, d’une région, d’une communauté culturelle.
                        Ce n’est de toute évidence pas le cas de ce Musée dont l’architecture pourrait clairement se situer n’importe où et ne me paraît pas un écrin digne du bijou. Le Nord-Pas de Calais dispose d’assez de réalisations architecturales remarquables, anciennes ou plus récentes, pour qu’on lui fasse confiance pour créer des lieux en harmonie avec la géographie : la brique, mais aussi la pierre, les couleurs des cultures locales, les formes élancées des beffrois, la possibilité des jeux de couleurs avec de vastes horizons et les ciels changeants, autant de possibilité de saisir une telle opportunité pour éviter la froideur et une forme de monotypie et faire du beau et pourquoi pas du gai.
                        On peut certainement faire mieux dans cet esprit, espérons que la prochaine fois sera la bonne !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès