• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Transformers, la blague

Transformers, la blague

Transformers, le film ou l’avènement d’une nouvelle ère...

Au commencement, il y a eu les adaptations de livres. Les profits abondèrent et Hollywood vu que c’était bon. Puis il y eu les adaptations de bande dessinée. Les comptes en banque se remplirent encore et Hollywood vit que c’était bon. Ensuite vint l’adaptation de jeu vidéo. Uwe Boll, prophète de la déchéance cinématographique post-an 2000 émergea, mais Hollywood vit que c’était bon quand même. Cet été, une nouvelle ère s’ouvre à nous (musique de 2001 A Space Odyssey qui commence en fond sonore). Une ère de progrès. Une ère de beauté. Voici venue l’adaptation de "jouets" ! (le « tintaaaaan » de 2001 résonne).

Hier soir (bon d’accord c’était la semaine dernière mais j’ai tardé a écrire...) je suis donc allé voir Transformers. Eh oui, j’habite New York, trop cool, je peux voir les films avant le reste de mes concitoyens sédentaires. J’entre dans la salle de cinéma, l’odeur douçâtre de beurre du pop corn et de fromage des nachos me saisit à la gorge. Aux US, le cinéma est sponsorisé par L’Union des cardiologues.

On s’habitue à l’odeur, comme on s’habitue à voir des parents emmener des bébés et autres gosses de 3 ans à n’importe quel film et n’importe quelle heure (y compris Hostel 2 a 22 h, ne cherchez pas a comprendre, c’est une autre culture...).

Voila l’ambiance : ça pue et c’est garantit qu’un môme va chialer. C’est ça d’aller au ciné dans les endroits pauvres des US comme Manhattan.

Pour finir mon préambule, j’étais conscient que c’est un film de Michael « J’écris mes scripts sur une nappe en papier dans un resto en soulignant les mots Special et Effects » Bay et que ce film est basé sur des jouets (qui n’arrivent pas à la cheville des mecanos d’ailleurs). Un clavier qwerty en valant deux, j’étais près à voir 144 minutes de combats entre robots à la sauce ILM en mettant mes fonctions cérébrales au niveau TF1.

Les lumières se tamisent, les bandes annonces arrivent. Les promesses de futures daubes se suivent comme celles des dons au Téléthon. Une seule belle surprise, la bande annonce du projet de J.J. Abrams qui est l’une des meilleures que j’ai pu voir depuis un moment.

Bref, les lumières s’éteignent finalement complètement. Le film commence. Une voix off raconte dans un ton qui se veut aussi sérieux qu’un prof de philo de prépa qu’un cube flottant dans le cosmos était la source de vie de la planète Cybertron (sic) et que... qu’importe au final. Le titre apparaît ensuite, ça y est on est parti, en voiture qui se transforme Simone.

Un plan sur un désert. Sous titre : Qatar, Middle East, Now. Donc c’est au Qatar. Et comme on suppose que vous êtes un crétin inculte, on vous rajoute Middle East. Mais oui tu sais Bob, le Moyen-Orient. Du sable, du pétrole, des civils habillés comme des pauvres qui parlent un langage inconnu et des chameaux !

On est dans une base militaire. Les militaires parlent, se racontent des inepties en one liners. Ils ont l’air super sympa et heureux, the US Marines want "you". Arrive le petit garçon local qui refile de l’eau aux soldats et parle un anglais parfait, sûrement appris au Wall Street Institute. Intrus détecté, explosions, one liners en pagaille, robots en CGI... La suite : état d’urgence, piratage informatique, robot action, secret d’Etat et blonde platine experte en informatique (super sic)... L’histoire finit par se focaliser sur un loser lycéen (l’acteur Shia LaBeouf, nominé pour l’oscar du nom de merde qui mérite un pseudo et qui va jouer le fils d’Indy dans « Indiana Jones et la quête des profits avant la retraite ») qui aimerait oublier l’onanisme en compagnie de la reine de promo, tout droit sortie de chez Hooter’s, grâce à sa nouvelle caisse. Mais là n’est pas l’important.

L’important c’est qu’on vous prend pour un con. Le studio anticipe clairement que vos fonctions cérébrales sont au niveau Entrevue. Et il vous balance un film qui n’a de film que le nom. C’est une grosse pub.

Wouha, ta Camaro c’est un robot trop cool. Alors on la filme comme un reportage de Turbo. Pareil pour ta GMC, ta XBox et autres produits de consommation. Un truc à faire apparaître des Tyler Darden partout dans le monde...

Les robots ont appris l’anglais « sur internet » donc parlent comme des no-life demeurés qui errent sur les forums et MySpace. Et ils nous enseignent même que sur Ebay on peut trouver des choses folles comme des cartes extraterrestres. Trop cool Ebay !

Le jeu d’acteur de sitcom ne permet pas de se concentrer sur autre chose que l’impression de se faire lobotomiser. Les clichés s’accumulent façon Michael Bay. Les blagues sont... pitoyables. On atteint un pic quand un robot pisse sur un agent du FBI. Sûrement un truc appris sur internet...

A la fin du film, la salle entière se poilait allégrement à chaque phrase (mention spéciale pour le super méchant qui émerge de 1 000 ans de coma version Cap’tain Iglo : « I am Megatron ! », ça va, il n’a pas perdu la mémoire au moins), preuve que tous les Etats-uniens ne sont pas des billes. Allez, une note positive : quelques effets spéciaux (oui, j’ai un faible pour les ralentis avec des explosions...)

Au final passez votre chemin, allez faire un barbecue, lisez Kafka, trouvez vous une copine moins chiante. Reprenez possession de vos vies.

PS : j’ai un clavier qwerty sans accent, je ne dois mon salut qu’au correcteur aurtohgrafyk. Ca n’excuse pas tout, je sais...


Moyenne des avis sur cet article :  4.23/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • kingofshifumi 23 juillet 2007 11:42

    « Un truc a faire apparaitre des Tyler Darden partout dans le monde... »

    Tyler Darden ? Ce n’est pas plutôt Tyler d’Ardennes, personnage interprété par cet acteur, là, celui qui joue dans Cévennes ?

    Toute blagues (minables) mises à part, il est tout de même difficile de réagir de façon pertinente à ton article vu qu’en France, nous n’avons pas vu le film. Merci tout de même de nous prévenir, et avec humour, de la médiocrité du prochain blockbuster. De toute façon, on commençait un peu à s’en douter, vu la qualité des derniers films à gros budget...


    • NPM 23 juillet 2007 11:52

      Est-ce que les ennemis sont toujorus de type arabe, ou ca a changer ?


      • Nobody knows me Nobody knows me 25 juillet 2007 10:06

        Ca te plairait hein ? pfff !!!


      • pywye 23 juillet 2007 12:19

        C’est bien écrit, et ça donne envie de ne pas aller le voir.

        Mais bon, c’est toujours le problème, même si j’ai aimé cet article, j’aurais préféré que vous me parliez d’un bon film à aller voir, parce que vu le temps, c’est pas les barbec’ qu’on va faire en été ...


        • NPM 23 juillet 2007 12:24

          Vas voir Persepolis !


        • Marc Bruxman 23 juillet 2007 12:38

          Il ne te serais pas venu a l’idée que ce genre de film est un divertissement basé sur des effets spéciaux, que les gens y vont pour voir des effets spéciaux et pas une histoire intelligente ? D’une certaine façon les gens payent pour voir des effets spéciaux et Hollywood leur donne ce pour quoi ils ont payés.

          Parce que aller voir Transformers en se disant qu’il va y avoir une histoire ou un scénar, il faut soit avoir le cerveau de Britney Spears soit être sadomaso. Il n’y en aura pas c’est preque marqué sur l’affiche ! Note que c’est pareil pour un porno, en général tu ne le regardes pas pour la profondeur du scénario ;)

          Alors il y a quelque chose de simple. Soit tu aimes ce genre de films, tu payes et eventuellement tu rales pour de bons motifs (genre les effets spéciaux sont pourris, rendent mal, etc, etc), soit tu n’aimes pas et tu gardes ton fric. Et comme cela, tu ne nous enmerdes pas avec ton article aux relents d’antiaméricanisme primaire.

          Car, je n’en doutes pas ton article plaira certainement a ceux qui se délectent de casser du ricain vu que son seul ’intérêt’ est certainement l’humour antiaméricain. (Pour peu que l’on aime ca). Car pour le reste, apprendre que Transformers et sans scénar et sans histoire, et bien excuse mois mais on le savait déja.

          Et si ton article avait été intitulé « je chie sur les américains » et bien AV ne l’aurait pas publié. Pourtant c’est visiblement son seul contenu informationnel.

          Enfin mention spéciale pour le « allez lire kafka » de la fin. Le jour ou tu écris un article sur le Mac Donald, pense a mettre a la fin « allez plutot manger à la tour d’argent ». Cette maxime de cloture est complétement ridicule tu t’en rends compte ?

          PS : Tu connais certainement le slogan « La France tu l’aimes ou tu la quitte ». Et bien si tu n’es pas content de la vie a New York plutot que de mépriser tes concitoyens, tu peux rentrer ici. Ca marche aussi comme cela.


          • Cédric 23 juillet 2007 13:25

            Pour la peine que devrait-il faitre ? Ecrire 100 fois « j’adore les Etats-Unis et les étatsuniens » ? Non mais, sans rire, on a du supporter sans pouvoir dire quoique ce soit les conneries de Jean-François Revel sur les USA, des trucs que même les américains les plus nationalistes trouvent simplement ridicules, il faudrait quand même que les pro-américains de ce pays ce calme. Entre être pro-américain et simplement hystérique, il doit bien y avoir un certain équilibre.


          • Marc Bruxman 23 juillet 2007 15:24

            « Pour la peine que devrait-il faitre ? Ecrire 100 fois »j’adore les Etats-Unis et les étatsuniens ?"

            Non, tout simplement ne pas aller voir ce film et ne pas s’en servir comme un pretexte pour deblaterer ses opinions politiques.

            « Non mais, sans rire, on a du supporter sans pouvoir dire quoique ce soit les conneries de Jean-François Revel sur les USA, des trucs que même les américains les plus nationalistes trouvent simplement ridicules »,

            Il n’y a pas a supporter Jean Francois Revel. Fais comme moi ne lis pas ses torchons. Il a le droit de s’exprimer, j’ai le droit de ne pas le lire.

            « il faudrait quand même que les pro-américains de ce pays ce calme. Entre être pro-américain et simplement hystérique, il doit bien y avoir un certain équilibre. »

            Je ne lui reproche pas d’etre anti américain, je lui reproche d’exprimer AUCUN argument. Si il y a besoin de passer par la sortie de Spiderman pour être anti ou pro américain il y a un probléme.

            Et si c’est pour nous resortir les clichés de l’américain ou sans cervelle et bien désolé mais c’est proche du racisme. D’ailleurs faites de l’humour du même genre sur les algériens et on vous traitera (a raison) de xénophobe.


          • Cédric 23 juillet 2007 19:23

            Mais en vertu de quoi faudrait-il déconnecter opinions politiques et cinéma, même mauvais ? A ce moment-là ne parlons pas de King-Kong version années 30 comme symbole de la crise de 29 ! Parce que vous ne partagez pas cette opinion ? Waow, ça doit être sympa de discuter avec vous mais encore faut-il être d’accord avec vous.

            Et en vertu de quoi n’aurais pas le droit de dire que J-F Revel a dit un maximum de conneries sur les USA ? Même le Washington Times qui est pourtant très conservateur a considéré son ouvrage « L’obsession anti-américaine » comme un monument d’idiotie. Parce qu’il ne faut pas toucher à la statue du commandeur ? Mais la capacité de critiquer c’est l’essence du débat en démocratie, il ne suffit pas de dire que j’ai la liberté de ne pas le lire. J’ai aussi la liberté comme les ultra-réacs d’outre-atlantique de dire que c’est de la merde que l’on nous a vendu comme s’il s’agissait d’une réflexion d’un immense sage.

            Quant à la xénophobie, ne vous inquiétez pas nous n’en sommes pas là et l’auteur de cet article y est certainement moins sujet que de nombreux commentateurs qui surgissent dès que l’on parle de l’Islam en ces lieux ou ailleurs.


          • TSD 23 juillet 2007 21:19

            Oula, mettons les choses au point. J’aime beaucoup certains Blockbusters. Simplement parce que, oui, de temps en temps, j’aime bien quand ca pete de partout, ca change du film d’auteur en noir et blanc Turkmene. Simplement quand on veut m’inciter a acheter une bagnole durant tout le film, ca a tendance a m’irriter. Rajouter les cliches pourris et le jeu d’acteur moins bon que dans votre policier du jeudi et vous comprenez ce que je veux dire.


          • Nobody knows me Nobody knows me 25 juillet 2007 10:04

            Le problème c’est que ces films « à effets spéciaux » qu’on va voir pour les effets spéciaux sont truffés de pubs, de clichés et de propagande. Et donc les gens, à force de les voir, deviennent con. Ca s’appelle le conditionnement. Juste pour retracer le passé glorieux du réalisateur : Bad Boys (I&II), Rock (du grand cinéma), Pearl Harbor (encore du grand cinéma), ... Cet article met au moins en évidence le grand n’importe quoi qu’est devenu le cinéma américain. Dans la même trempe niaise, pro-américaine, pro-iPod, pro-guerre et « anti-axe du mal », « Furtif » se défend pas mal.


          • Vincent 23 juillet 2007 13:41

            Je dirais simplement que le film à intérêt à être bien et surtout il faut que le gentil Transformer gagne à la fin, sinon c’est Citroën qui va être dans la merdre avec ses pubs pour la C4 à base de transformer.

            A mon avis ce film risque de faire un carton chez les Japonais, inventeurs des Transformers, il me semble.

            En France je ne sais pas si les trentenaires comme moi, baignés dans ces jouets quand ils étaient gamins accrocheront.

            J’irai le voir demain soir en avant première, j’ai un place de ciné en rab que je dois utiliser, oui c’est une mauvaise excuse, mais bon aller voir un film où il n’y a pas besoin de réfléchir en semaine, ça me convient.


            • Vilain petit canard Vilain petit canard 23 juillet 2007 13:49

              Eh ben moi j’ai vu aussi le film avant sa sortie, chez et grâce à un copain qui l’a téléchargé... chut, non, je ne vous dirais pas son nom. Du coup j’apprécie d’autant plus votre excellent article.

              Et oui, c’est une daube (ma fille préfère dire « une bouse »). Les scènes d’effet spéciaux sont spectaculaires, certes, mais les robots se métamorphosent tellement vite, et la caméra bouge sans cesse (vite, aussi), et résultat, on ne voit pas grand-chose. Entre les scènes d’effets spéciaux, il y a les pubs et la propagande pour e-bay, le site le plus générateur de spams de l’Union.

              Et, entre les pubs et les effets spéciaux, il y a les gags, un peu lourds, parfois éléphantesques (le robot qui pisse sur le flic, c’est trop).

              Et dans la place qui reste entre tout ça, miracle, il y a une intrigue. Oh c’est pas du Dumas, c’est l’intrigue light, qui risque pas de vous filer le cholesterol du cerveau. Il y en a même moins que dans le dessin animé qui réjouissait mes enfants il y a quelques années, et qui servait surtout à booster les ventes de jouets en plastique non biodégradables.

              Là où ça devient rigolo, c’est quand on sait que le dessin animé avait été réellement conçu (comme GI Joe) à partir d’une gamme de jouets, et non le contraire. Même chose pour les abominables Monstroplantes.

              Donc, la boucle est bouclée : à partir d’une merde en plastique, le système produit un dessin animé débile, et enfin une grosse bouse à effets spéciaux, dont on veut nous faire croire que c’est un film. Bientôt, un grand film sur les Scoubidous, avec des effets spéciaux, puis une grande saga avec effets spéciaux sur les porte-clés des années 60, et enfin, l’Oscar des Effets Spéciaux au film Les Pin’s d’Outre-Espace !

              Bienvenue dans le Monde de la Culture.


              • Vilain petit canard Vilain petit canard 23 juillet 2007 13:54

                Ah zut j’ai oublié :

                @ Max Bruxman le Vengeur

                Pas la peine de sortir l’anti-anti-américanisme, ni d el’inciter à quitter le pays où il vit, pour répondre à l’auteur, je ne vois pas bien à quoi ça avance, vos remarques.

                Et par anticipation : oui, moi je l’ai vu, le film, mais pire : j’ai même cherché à le voir, et j’étais prêt à payer pour y aller « en vrai », parce que j’adore les effets spéciaux. Mais franchement, on est en droit d’attendre un minimum d’intrigue quand on va voir film non-porno.


              • kingofshifumi 23 juillet 2007 15:55

                Parfaitement d’accord avec Vilain Petit Canard. Ce n’est pas parce qu’un film est à gros budget qu’il peut se permettre d’avoir un mauvais scénario. Moi j’ai adoré par exemple Pirates des Caraïbes (mais pas le 3, quelle horreur !!) car l’histoire était suffisamment développée, les personnages assez attachants pour qu’on se prenne au jeu. De toute façon, aujourd’hui, il est inutile de vanter les effets spéciaux d’un gros film : ils sont dorénavant toujours époustouflants. La moindre des choses, c’est que les réalisateurs s’attachent à écrire une bonne histoire, pour qu’on se passionne un peu pour l’action.


              • Marc Bruxman 23 juillet 2007 19:04

                @ Max Bruxman le Vengeur

                « Pas la peine de sortir l’anti-anti-américanisme, ni d el’inciter à quitter le pays où il vit, pour répondre à l’auteur, je ne vois pas bien à quoi ça avance, vos remarques. »

                Ce n’est pas moi qui ait commencé avec l’anti-américanisme. Les remarques diverses de l’auteur type "cinéma sponsorisé par le cardiologue’ ou ’ca pue’, etc, etc, m’ont fait réagir.

                « Et par anticipation : oui, moi je l’ai vu, le film, mais pire : j’ai même cherché à le voir, et j’étais prêt à payer pour y aller »en vrai« , parce que j’adore les effets spéciaux. Mais franchement, on est en droit d’attendre un minimum d’intrigue quand on va voir film non-porno. »

                Bien oui mais une adaptation de transformers forcément ca pouvait difficilement aller chercher loin. Surtout vu le réalisateur ;) Globalement on sait d’avance qu’on va voir des robots se fritter et se transformer. Et personellement je m’attends a une grosse « bouse » (je pense exactement la même chose que vous bizarrement), mais si des gens veulent payer pour cela et sont satisfait du film, que grand bien leur en fasse.


              • Ashura Ashura 24 juillet 2007 10:04

                « La moindre des choses, c’est que les réalisateurs s’attachent à écrire une bonne histoire, pour qu’on se passionne un peu pour l’action. »

                Sauf qu’un blockbuster US n’est pas écrit par son réalisateur, mais par un pool de scénaristes chapauté par le producteur. En l’occurence Michael Bay n’a été choisi pour réaliser ce film que parce qu’il est un « faiseur » spécialisé dans le gros film d’action qui tâche. Il peut faire des films corrects pour peu qu’on lui aie donné un script pas trop con à filmer (par exemple « the island », devant lequel j’ai passé un bon moment).


              • MagicBuster 23 juillet 2007 14:10

                Rassurez-vous .. ? Il y aura bientôt.

                Transformer 2 : Le retour de la vengeance de la mort qui tue.

                Ceux qui veulent bouffer la merde auront droit à du râble (moyennant les euros habituels).

                Le public de ce genre de film est déjà en France (53%). ça va faire un carton !!!

                Burk ...


                • Ashura Ashura 24 juillet 2007 10:06

                  pourquoi tout ramener à de la politique ? On peut aimer les films d’action décérébrés sans pour autant voter à droite, merci.


                • NPM 23 juillet 2007 15:30

                  C’est nul, donc 1000 fois mieux qu’un film français..


                  • slashbin 23 juillet 2007 15:59

                    Hors-sujet pour l’auteur : « PS : j’ai un clavier qwerty sans accent, je ne dois mon salut qu’au correcteur aurtohgrafyk. Ca n’excuse pas tout, je sais... »

                    Connaissez-vous la format US-international, prévu pour la gestion des accents avec un clavier QWERTY classique ? Deux lignes de config sous Linux et hop, mes problèmes ont disparu (et oui, je suis aussi sous qwerty). Sous Windows, me direz-vous ? Je ne connais pas de mémoire la procédure exacte, que j’ai déjà réalisée (mais bon, je préfère être autant que possible être sous un véritable O.S.) mais c’est tout-à-fait faisable en standard.

                    Bref, non, aucune excuse smiley

                    Sinon, deux mots sur le film. Hollywood peut produire ces « daubes » car elles ont un public prêt à payer, et d’ailleurs, malgré votre critique négative, vous avez signé le beau contrat de consommateur. C’est peut-être là où le bât blesse...


                    • patroc 23 juillet 2007 19:27

                      « Transformers », un film pour les enfants de 8 à 12 ans !...


                      • vincou922 23 juillet 2007 20:04

                        Ok,je suis a LA en ce moment et j’ai vu le film y a 15 jrs. plusieurs points :

                        Michael Bay fait ce qu’il sait faire de mieux, de l’action-comedy ( cf bad boys), avec, je suis desole, un certain brio. Certains gags sont vraiment tres droles( la scene de l’interrogatoire ou bernie mac est tt simplement gigantesque) et les scenes d’actions dans le downtown de LA sont reussis, les transformations sont tres spectaculaires( j aurais aime un truc un peu moins complexe et plus proche du cartoon, voire un peu manga, certains images de la scene finale montre que ca aurait pu donner, mais bon c’est le triomphe des CGI sophistiques...)

                        C’est clair que le scenario tient sur un timbre-poste. Les gentils et les mechants se battent pour le super-pouvoir qui peut aneantir la planete. On l’a vu 5000 fois et alors, on sait que les gentils vont gagner, On peut critiquer mais l’histoire est bien mene et vraiment on ne s’ennuye pas une seconde. En effet dela du scenario simple, le film est bien rythme et va droit a son but premier : divertir.

                        Ce film plaira d’autant plus a ceux qui ont vu le cartoon etant jeune ( qui n’a jamais rever d’avoir une voiture comme Bumblebee, je suis loin d’etre un fan de bagnole, et les scenes « a la turbo » sont d’une part tres courtes et en plus sont d’autant plus reussi qu’elles sont plus que necessaire a l’histoire, ah la scene du tunnel, perso j’adore, avec l’allusion a kill bill, simple et efficace comme tout le film d’ailleurs)

                        C’est drole parce que j’y allais avec un a priori negatif sur Michael Bay( armagedeon et Pearl harbor, ca c’est des vrais daubes). Et en plus je suis senti contraint par la pression sociale, parce qu’ici a burbank, tu passes pr un con si tu dis que t’as pas vu Transformers. J’y suis alle et j’ai presque envie d’y retourner ( une des raisons pr lequel ce film marche aux US : le « repeat factor » est enorme). Evidement le francais trouve ca nul parce que tu comprend, le cinema, c’est truffaud, godard et les freres lumieres.... Oui bien sur, sauf que ca n’a rien a voir : c’est comme comparer mozart et snoop dogg.

                        La critique systematique des films d’hollywood meriterait qu’on se departisse de cet anti-americanisme primaire( ah il savent meme pas ou est le quatar, d’ailleurs pointez-le sur une carte vierge et on en reparle...) Ne pensons pas que nous sommes superieurs, venez au etats-unis, vivez dans ce pays, et franchement, vous changerez de vision sur la france. Arretez de juger ce type de production depuis votre pied d’estale, surtout ce qui m’etonne de la part de l’auteur c’est d’avoir perdu 2h a aller voir le film et en plus d’avoir perdu son temps pour ecrire un article dessus...) Tu aurais pu lire 300 pages de proust, la tu n’aurais pas ete decu par le scenar’...

                        Desole pour les accents, j’ai le meme probleme que l’auteur et je vais pas passer sous linux pour si peu...


                        • TSD 23 juillet 2007 21:31

                          Le 1er commentaire etait pas pour toi mais pour super geek avec linux plus haut. Mais pour ce qui est de toi : je vis a NY et je suis anti-americain ? Non monsieur. Et je te pointe quand tu veux le Qatar sur une carte. Et puis... et pourquoi je me fatigue a te repondre ? Next !


                        • TSD 23 juillet 2007 21:25

                          De unz : j’ai une vie. Donc le linux truc bidule chose, je verrais ca... ah bein jamais en fait. De deuz : he oui, je supporte l’industrie cinematographique qui supporte le mpaa qui supporte ceux qui tuent les phoques a coups de matraque en antactique... Et que celui qui n’a jamais paye pour voir de la merde me jette le premier pop corn. Vous payez votre redevance teloche pour voir Ardisson non ?


                          • slashbin 23 juillet 2007 23:00

                            Euh, vous n’avez pas vu le smiley smiley On se détend, please... il y avait volontairement un côté ironique dans mon post, mais visiblement, tout le monde ne l’a pas perçu...

                            Allez je suis bon prince... une minute de recherche google et voici pour les window$iens smiley : http://support.microsoft.com/kb/306560

                            Après une semaine de stress au boulot, s’il y en a qui parviennent à se détendre en allant voir un film comme Transformers, pourquoi pas. Ca fait parfois du bien de mettre ses neurones au repos. Après, on peut discuter de la meilleure manière de le faire, mais la loi du marché parle aussi. Si un genre ne marche pas, Hollywood l’abandonnera. Money est la première motivation...


                          • Marc Bruxman 23 juillet 2007 23:14

                            Je ne sais pas pourquoi mais les deux dernieres réponses de l’auteur sont saisissantes de connerie...

                            Entre le : - Je sais placer le quatar sur une carte. Bravo vous avez bien appris votre lecon. Allez hop, un p’tit fond de carte a colorier les enfants. Mais a vous moquer des ces incultes qui sont des breles en géographie, posez vous la question de savoir pourquoi c’est la premiére puissance mondiale et pourquoi ils sont les premiers fournisseurs mondiaux de technologie. Peut être en fin de compte qu’ils ne sont pas si bêtes.

                            - Moi j’ai une vie : Parce que ce rédacteur utilise Linux il n’a forcément pas de vie. Intéressante vision des choses ! C’est au moins aussi primaire que la vision « Musulman == Terroriste ». Faites gaffe, les vils impérialistes chez qui vous vivez pourraient finir par vous recabler le cerveau... Mais il est parfois tellement plus confortable de s’imaginer que celui qui est plus intelligent que soi est un puceau socialement inepte. Mais tiens je me souviens d’un jeune prof a la fac qui était une grosse tête en Math bien passionné par son sujet et qui n’était pas du tout Brad Pitt dans son genre. Ce genre de blagues circulaient sur lui jusqu’au jour ou certains l’ont appercus avec sa copine (une bombe atomique)... Et bien bizarrement ce genre de blagues a cessé je ne sais pas pourquoi.

                            Oh mais dites moi ? Etes vous capables d’exister sans vous comparer à l’autre forcément minable par rapport a vous ?


                          • TSD 23 juillet 2007 23:26

                            Je sens que si jamais je repost ici, ce sera avec sur le theme : les forums ou comment faire le gentil moralisateur pour compenser... Vous devez etre un type genial. Next !


                          • TSD 23 juillet 2007 23:57

                            Et puis d’abord c’est « Qatar », pas « Quatar ». Voyons Mr Bruxman...


                          • slashbin 24 juillet 2007 03:23

                            Wouah, quelle richesse dans les réponses, j’en reste bouche bée (avec l’accent smiley).

                            Quand à Linux ou consorts, geek ou pas geek, quand on peut prendre 2 minutes sous son O.S. pour configurer son clavier et éviter de devoir sans cesse s’excuser pour son clavier (je suis passé par là), ben moi, je trouve que cela vaut la peine, et que cela permet de récupérer du temps pour faire autre chose justement. Si j’ai parlé de Linux, c’est que je tournais dessus (si je fais geek en disant que je suis plus efficace et plus rapide dessus que sous Windows, et bien, tant pis pour moi, mais cela m’importe peu...) et que rebooter pour Windows juste pour voir la config du clavier alors qu’une fois que l’on sait qu’il faut opter pour le layout U.S. international, la solution est facile à trouver. Donc, je le confesse, j’ai eu la flemme, et j’ai préféré consacrer mon temps à autre chose (ok, j’ai peut-être perdu ce gain de temps en répondant maintenant,... tant pis pour moi !). Mais bon il faut certes passer 2 minutes à chercher plutôt que de les passer à critiquer ceux qui ne font pas comme vous.

                            Et puis, écrire avec les accents en français, c’est aussi une question de courtoisie vis-à-vis de ses lecteurs me semble-t-il. Mais bon, chacun son opinion, n’est-ce pas ?

                            Et si avoir une vie, c’est s’enfermer dans une salle obscure pour passer ensuite des heures à critiquer le film avec des internautes anonymes, mais aussi juger négativement la salle où on va (mais pourquoi y allez-vous alors ?), bon, je vous la laisse smiley Si vous me cherchez, je serai plutôt dehors (de l’appart/maison ainsi que de la ville) pour prendre l’air et voir autre chose que des gratte-ciel et du béton. Je ne sais pas si vous saurez situer l’endroit précisément sur une carte, voire l’orthographier avec toute la justesse qui semble s’imposer,... et alors ?

                            N’empêche, comment à partir d’une petite remarque on a pu autant déraper... c’est stupéfiant l’effet « Transformers » smiley


                          • Marc Bruxman 24 juillet 2007 12:18

                            « Et puis d’abord c’est »Qatar« , pas »Quatar« . Voyons Mr Bruxman... »

                            Ohhh pardon maitre que vous devez être intelligent !

                            En tout cas, CQFD, merci pour avoir prouvé mes dires du post précédent par vos actes !


                          • TSD 24 juillet 2007 19:44

                            Cher Monsieur Bruxman, Le Qatar et moi-meme vous mettons un gros Doha. Cordialement, TSD


                          • Citoyen 25 juillet 2007 17:21

                            En lisant l’article, je me suis demandé d’ou pouvait bien venir l’anti américanisme primaire de cet journalisme. Pardon je dirais plutot un chroniqueur, ca serait insulté l’ensemble de la profession que de lui décerner le titre honorifique de journaliste.

                            Tout le long de son article, il fait une diatribe sur l’univers du Mc Donald et des grosses voitures... pitoyable

                            Le seul journaliste c’est peut être Marc Bruxman.

                            « Il ne te serais pas venu a l’idée que ce genre de film est un divertissement basé sur des effets spéciaux, que les gens y vont pour voir des effets spéciaux et pas une histoire intelligente ? D’une certaine façon les gens payent pour voir des effets spéciaux et Hollywood leur donne ce pour quoi ils ont payés. »

                            Cordialement


                          • kingofshifumi 23 juillet 2007 22:56

                            Bonne analyse de l’évolution du cinéma : adaptation de livres, puis de BD, puis enfin de jouets. Gageons que dans quelques années, Hollywood réussira à nous vendre l’adaptation cinématographique d’une pub pour de la lessive ou du dentifrice. Je vois ça d’ici, des images de synthèse à foison pour nous montrer comment le nouveau Colgate protège efficacement l’émail des dents, et lutte activement contre les méchantes caries, avec une intensité dramatique exacerbée par une musique héroïque et une mise en scène imparable.


                            • TSD 23 juillet 2007 23:27

                              Monsieur Propre, ze movie. Avec Vin Diesel...


                            • Vilain petit canard Vilain petit canard 24 juillet 2007 10:04

                              Ah ben celui-là, j’irai le voir !!!


                            • vincou922 24 juillet 2007 01:19

                              Merci pour vos reponses, tres eclairantes et tjs a propos :

                              « non mais attend je t’ecoute pas, de toute facon c’est pas interressant ce que tu dis »

                              En fait j’ai relu votre article et on voit clairement que vous pas saisi que le film tourne aussi en derision un certain nombre des cliches qu’il vehicule.

                              Desole aussi de vous decevoir, mais l’acteur principal est loin d’etre aussi mauvais que vous le decrivez, de plus c’est un peu la star montante d’hollywood(il est dans les petits papiers de spielberg...)

                              repondez pas c’est pas la peine, je le fais moi meme :

                              Next (ouah la reparti smiley


                              • Le nanaconda 24 juillet 2007 11:09

                                Ce qui est déstabilisant, c’est que j’écris des chroniques nanardes sous d’autres cieux et que mes chroniques ressemblent beaucoup à la vôtre (sauf que j’insulte un tantinet le lecteur tant que j’y suis). Ca fait bizarre de lire un article qu’on aurait presque pu écrire mais qu’on a pas écrit.


                                • TSD 24 juillet 2007 15:15

                                  Si tu cherches un redacteur à l’occasion (Renault). L’idée de m’attaquer tout de go (sport) aux lecteurs, pour qui j’ai un grand respect (Tronas.. ou de foufe pour les moins subtils) (passer 10 min à lire un article intitulé : Transformers, la blague, c’est quand même une marque d’affection. Ou d’ennui. On vous paye vraiment à rien foutre...) m’a traversé l’esprit. Je me doutais un peu que tout ce petit allait s’exciter comme une pucelle de 15ans... Oui, je passe un peu de temps à répondre. C’est une marque d’affection.


                                • jamesdu75 jamesdu75 24 juillet 2007 13:21

                                  @ l’auteur.

                                  Excellent article qui montre bien le style merdique qu’a Bay de filmer.

                                  Par contre vous avez oublié une chose importante dans le film. la pub omniprésente.

                                  Ebay, Burger King, Porsche ect......

                                  La phrase qui tue :

                                  "Le robot venus du fin fond interstellaire :

                                  Nous t’avons retrouver grace a l’annonce que tu as passé sur Ebay."

                                  "La pouf brune du film :

                                  Si c’est un robot, pourquoi il ne s’ait pas transformé en une belle voiture.

                                  L’image suivant le robot se transforme en la derniere voiture GMC et la surperbe brune replique :

                                  C’est vraie qu’elle est genial cette voiture."

                                  "- Vous avez quelques chose sur vous d’electronique ?
                                  - Oui moi j’ai un téléphone Nokia.
                                  - Ha, genial les Nokia sont les meilleurs"

                                  Que des trucs comme ca tout le long du film.

                                  Même les Fx ne sont pas top, de toutes façon pour peu qu’on est le budget des Fx sont forcement bien foutus.

                                  Si vous voulez un bon film pour cet été (peut etre les Simpsons) mais surtout allez voir Hot Fuzz qui est genialissime et parodie habillement Micheal Bay.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

TSD

Prototype.


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès