• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Culture > Un grand guitariste nous a quitté !

Un grand guitariste nous a quitté !

Ce dimanche 6 février le guitariste Gary Moore nous a quitté. On l’a retrouvé mort d’une crise cardiaque dans son hôtel en Espagne.

Robert William Gary Moore est né le le 4 avril 1952 à Belfast, en Irlande. Issu d'un milieu musical, son père étant organisateur de concerts, gary va se mettre à la guitare à l'âge de 11 ans. A 16 ans, il fonde un premier groupe avec des potes de classe mais il sera vite remplacé par un groupe semi professionnel : Skid Row avec un certain Phil Lynott. A cette époque gary est influencé par des guitaristes comme John Mayall & Eric Clapton et le registre de son groupe est naturellement orienté blues rock. L'année suivante, Phil Lynott les quitte pour fonder son propre groupe, Thin Lizzy et Skid Row continue sous la forme d'un trio. Ils réussissent à percer à Belfast et décroche un contrat à Londres. Ils sortiront 2 albums, Skid Row & 34 hours en 1970 & 71 mais sans rencontrer le succès. Gary Moore dissous son groupe et part jouer avec un groupe de folk rock : Dr Strangely strange avant de refonder un autre groupe en 1973 : le Gary Moore Band. Il enregistrera un seul album qui ne rencontrera toujours pas le succès.

En 1974, son pote Phil Lynott lui propose de remplacer Eric Bell au sein de Thin Lizzy pour l'album "Night Life" :

Mais gary ne reste pas dans le groupe et fera des sessions de studio avant de rejoindre Colosseum II. En 1968, 3 anciens membres des John Mayall's bluebreakers fondent Colosseum, un groupe orienté rock progressif et qui reste une des infuences importantes de ce mouvement. Après plusieurs albums, le groupe se sépare et Jon Hiseman, un des fondateurs du groupe, monte Coloseum II en recrutant Gary Moore et Don Airey avec une orientation plus jazz-fusion très électrique. Ils sortiront 3 albums ensembles : Strange New Flesh, Electric Savage et Wardance

Gary Moore y démontre alors tout son talent de guitariste. En 1978, Gary revient de nouveau dans Thin Lizzy, suite au départ de Robertson pour l'album "Black Rose" :

Mais de nouveau, Gary est tenté de voler de ses propres ailes et en 1979 il sort "Back on the Streets" où on retrouve le hit "Parisienne Walkways" avec un certain Phil LYnott au chant :

un morceau de blues. On aurait pu croire que Gary Moore allait définitivement se consacrer à sa carrière solo mais en 1980, il fonde G-Force avec au chant Tony Newton, mais sans succès probant. Le groupe est vite arrêté.

En 1982, toujours aussi motivé, il fonde le groupe Gary Moore avec un certain Ian Paice, ex Deep Purple et sort "Corridors of Power" ;

cette fois ci l'orientation musicale est hard rock mais où reste présent des touches de blues. il enchaîne avec l'album "Victims of future" comprenant la ballade "Empty Rooms"

Gary commence à rencontrer le succès et malgré des changements de line-up, il poursuit sur sa route. Il écrit avec son ami Phil Lynott, alors que Thin Lizzy est à l'arrêt, le single "Out in the fields"

En 1985 il sort "Run for cover" avec Glen Hughes au chant et puis, en 1987, il enregistre l'ALBUM, son plus grand succès des années 80 : "Wild frontier" où il mêle à son hard rock des touches celtiques :

Il poursuivra sur sa lancée avec l'album "After de war".

Mais oh surprise, en cette année 1990, gary retourne à ses racines et sort un album de blues :"Still got the blues" et c'est le succès.

Les années 90 seront Blues pour gary avec les albums "After hours" où on retrouve B.B.King en personne, "blues alive", "Blues for greeny" en hommage à Peter Green et "ballads and blues". Il recréera le temps d'un album "Cream" avec Jack Bruce et Ginger Baker. Mais vers la fin des années 90, gary réoriente sa musique en intégrant des rhytmes jungle sur les albums "Dark days in paradise" et "a different beat" :

En 2001, il revient au blues avec "Back to the blues" :

suivi des "Power to the blues", "close as you get" et "Bad for you baby". La mort l'aura emporté avant qu'il ne poursuive sa carrière.

Adieu l'ami.


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • rocla (haddock) rocla (haddock) 10 février 2011 12:33

    Joli article auteur . 


    Une petite leçon d’ écriture et de présentation pour un certain ancien résistant de la dernière heure nommé Morice qui aurait tant aimé .....

    Vive la zic 

    • juluch 10 février 2011 13:53

      Tres bel article sur Gary Moore.


      Il nous a quitté tragiquement, j’espère qu’il a accédé au panthéon des guitars héros !!!

      Adieu l’artiste, il nous reste tes albums....

      • worf worf 10 février 2011 15:14

        merci, ce musicien a bercé mon adolescence dès l’album « corridor of power ».

        J’ai oublié de citer son dernier opus : Guitar mind trip.


        • juluch 10 février 2011 18:33

          Mes album sot en vinyles lol !!


          et K7.....

          Celui qui m’a marqué est Wild frontier....

        • 2102kcnarF 10 février 2011 15:16

          Vous trouvez pas suspect toutes ces célébrités qui meurent dans leur chambre d’Hotel. Certains d’une crise cardiaque, et d’autres retrouvés pendus dans leur placard... La vie d’artiste en somme.


          • Emmanuel Aguéra LeManu 10 février 2011 15:35

            « La mort l’aura emporté avant qu’il ne poursuive sa carrière »

            Merci pour la note d’humour finale : Excellente !


            • Tetsuko Yorimasa Tetsuko Yorimasa 10 février 2011 15:55

              Phil Lynott & Gary Moore...mais c’est génial leur musique !


              • Farniente 11 février 2011 01:42

                Essayez ça,sans Gary Moore mais avec Phil Lynot
                http://www.youtube.com/watch?v=XsIubn5Pp6s

                ou encore ça
                http://www.youtube.com/watch?v=gHA3EZHvSWg&feature=related

                On fait une fondue Samedi,êtes vous tentée ?


              • mélodie 10 février 2011 17:05

                Parisian walkaway en live of course  ! For ever in my mind.

                Quel guitare hero c’est un peu triste quand même tant de talent tant de bonheur

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires