• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Fillon perd la mesure et l’étiquette diplomatique à Moscou

Fillon perd la mesure et l’étiquette diplomatique à Moscou


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Doume65 20 septembre 2013 16:20

    Il serait utile de savoir ce qu’a dit Fillon, car j’entends toutes sortes de commentaires, mais jamais le discours n’est cité (sauf quelques bouts de phrases sorties du contexte).
    Un lien ?


    • Christian Creseveur Christian Creseveur 20 septembre 2013 18:38

      En fait Doume j’ai quasiment repris mot pour mot le propos de Fillon : il souhaiterait que la France retrouve son indépendance (donc qu’elle sorte de l’Otan), et qu’elle trouve à sa tête un homme fort (comme s’il pouvait être celui-là !).



      • Furax Furax 20 septembre 2013 19:49

        "Rappel : les Pussy Riot croupissent toujours en prison !« 

        C’est bien triste ! Chez nous la patronne des »Femen« a été choisie par notre Président »Normal", comme modèle du visage de Marianne.
        Qui sont les FEMEN ?
        http://www.egaliteetreconciliation.fr/Qui-soutient-et-finance-les-Femen-20205.html
        http://www.lepoint.fr/monde/femen-amina-et-si-c-etait-israel-qui-financait-20-08-2013-1715568_24.php
        Nous en avons de la chance !
        Fillon a dit ce que pense la grande majorité des français. Il y a eu un homme d’Etat dans cette affaire : Poutine.
        Il a exprimé ce que glissait en riant un écrivain russe sur France 3 lorsqu’on lui demandait si c’était le retour de la guerre froide.
        -A l’époque, un certain De Gaulle présidait votre pays !



      • Claudec Claudec 20 septembre 2013 19:51

        Signé François Fillon - Cf. son blog

        « Mes propos tenus en Russie provoquent quelques remous. Il en faut davantage pour me faire tanguer et me faire taire.

        Qu’ai-je dit ? « Nous avons, vous et nous, Russes et Européens, une influence déterminante sur les deux camps qui s’opposent en Syrie. Je souhaite à cet égard que la France retrouve cette indépendance et cette liberté de jugement et d’action qui, seules, lui confèrent une autorité dans cette crise. »

        Mes propos sont mesurés, bien en deca des réserves et critiques que j’exprime depuis plusieurs semaines à l’égard de la stratégie du président de la République dans l’affaire syrienne. J’ajoute que mes paroles sont bien plus respectueuses que celles que François Hollande prononçait à Bruxelles en 2011, lorsqu’il affirmait que « c’est Mme Merkel qui décide et M. Sarkozy qui suit".

        La réaction brutale et faussement outrée de quelques socialistes est dérisoire. Elle montre que je suis devenu une cible pour la gauche dont je ne crains ni les coups ni les intimidations. Mais surtout, cette réaction prouve que j’ai touché juste. N’en déplaisent à ceux qui pensent que servir la France c’est platement taire les erreurs de son gouvernement, je persiste et je signe : face au drame syrien, le Chef de l’Etat a fait preuve de précipitation en négligeant le rôle de l’ONU, en se plaçant sans prudence dans le sillage de nos amis américains, en ignorant nos partenaires européens, en oubliant le rôle de la Russie, en sous-estimant surtout les conséquences d’une action militaire sans buts politiques clairs.

        En Russie, ma liberté de parole ne s’est d’ailleurs pas arrêtée à l’action de notre diplomatie. J’ai eu l’occasion de dire devant le Président Poutine qu’il fallait condamner les violences « à commencer par l’atroce utilisation des armes chimiques qui est maintenant avérée par l’ONU dont il est inutile et dangereux de mettre en doute les conclusions ». Et j’ai ajouté la nécessité de parvenir à une résolution de l’ONU à la fois « constructive et dissuasive », car le régime de Bachar el Assad doit savoir que la communauté internationale est prête à réagir en cas de non-respect des engagements.

        Il se dit que François Hollande n’a pas apprécié mes propos tenus en Russie. Je lui rétorque que je n’ai pas apprécié ses choix dans cette crise. C’est ma conviction et c’est mon droit le plus absolu de l’exprimer. Plus qu’un droit, je dirai même, mon devoir. 

        • cassandre4 cassandre4 21 septembre 2013 18:24


           Qu’ai-je dit ? « Nous avons, vous et nous, Russes et Européens, une influence déterminante sur les deux camps qui s’opposent en Syrie. Je souhaite à cet égard que la France retrouve cette indépendance et cette liberté de jugement et d’action qui, seules, lui confèrent une autorité dans cette crise. »
          ______________________________________________________________________ ______

            Que n’a t’il fait preuve d’autant de mesure lorsque Sarkö (je dit bien Sarkô , pas la France !) a fait assassiner son sponsor Kadafi !


        • cassandre4 cassandre4 21 septembre 2013 18:31

           Il se dit que François Hollande n’a pas apprécié mes propos tenus en Russie. Je lui rétorque que je n’ai pas apprécié ses choix dans cette crise. C’est ma conviction et c’est mon droit le plus absolu de l’exprimer. Plus qu’un droit, je dirai même, mon devoir.
          ______________________________________________________________________ _____

           Décidément, le Fion a ses raisons que la raison ne connais pas !.. et ses droits et ses devoirs sont à géométrie variables, dans le temps, et dans l’espace !


        • Crab2 21 septembre 2013 09:55

          Fillon n’a pas d’excuse, compte tenu que le président russe n’est rien de plus qu’un néo-stalinien


          • Crab2 21 septembre 2013 11:38

            Le ministre de l’Intérieur tunisien Lotfi ben Jeddou a confirmé, lors d’une audition devant les députés, que des Tunisiennes sont parties en Syrie pour faire « le jihad du sexe » et y assouvir les besoins sexuels des combattants

            «  Elles ont des relations sexuelles avec 20, 30, 100 jihadistes », a-t-il déclaré à la tribune de l’Assemblée nationale constituante ( ANC ), sans préciser si ces chiffres correspondaient à des actes quotidiens


            Suite :

            Le repos du guerrier



            • Crab2 3 octobre 2013 13:03

              La Russie de Depardieu et de Fillon

              Les amis de Poutine doivent se sentir comblé d’aise, leur idole et sa justice stalinienne a encore frappé : des militants de Greenpeace inculpés de « piraterie »

              Suites :

              http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/la-russie-de-depardieu-et-de-fillon.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès