• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Les réformes et le « gouvernement de coalition »

Les réformes et le « gouvernement de coalition »


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Eponymus Eponymus 22 mars 2007 11:37

    Excellent et lumineux !


    • MyHyene (---.---.214.63) 22 mars 2007 16:36

      les gouvernements PS UDF UMP seront tous des gouvernements de coalition

      PS : entre la branche la plus a gauche et les sociaux libéraux (comment faire la distinction sur le bulletin de vote)sans parler de la « gauche plurielle »qui risque de nous revenir dans les dents lors des législatives.

      UMP : entre les gauliste et le groupe de Madelin y’a comme un grand écart...


      • T.B. T.B. 23 mars 2007 09:58

        Ségolène et son appareil sont autant à « gauche » que Bayrou est honnête et Sarkozy une biche effarouchée.

        C’est le même programme de mafieux, ultra libéral et sans concertation citoyenne. Tous à dire OUI comme des malades au TCE.

        Sarkozy a annoncé la couleur, Bayrou fait semblant de rouler en tracteur et Ségolène est une usurpatrice (étonnée, flattée d’avoir été mise en route depuis 18 mois par une manipulation sondagière)


      • paul (---.---.206.134) 22 mars 2007 18:15

        bayrou président c’est sarko premier ministre


        • MyHyene (---.---.105.118) 22 mars 2007 18:53

          seulement si l’UMP l’emporte aux législatives... ce qui n’est pas obligatoire.


        • jack Mandon (---.---.122.239) 30 mars 2007 11:08

          Mon article peut sembler un peu décalé, mais je ne le crois pas quand au fond. Les sondages à la distribution savante, CSA, SOFRES etc...Ceux pratiqués en ligne par les internautes, sont tous intéressants, ils ont des intentions louables, mais demandent toujours un savant travail d’interprétation. Prévoir, prédire, envisager demain, c’est le grand rêve de tous. Dans ce cas précis on interroge un grand monstre, le monstre de tous les temps « le peuple » Ce grand monstre est doté d’une intelligence collective, à multiples têtes. C’est l’état crépusculaire schizophrénique dans lequel règne la confusion parfaite. L’adhésion sans mesure, la nuit inintelligible du chaos. Dans l’antiquité grecque, le berceau du savoir et de la connaissance, ce monstre se nommait la chimère. La chimère n’est pas une réalité matérielle, les êtres vivants monstrueux ne survivent pas. Cependant, la chimère existe psychologiquement et la nation en est une. La destinée d’une nation peut connaître au négatif des situations confuses et embrouillées, des espérances insensées. Au positif, l’adhésion, la foi à un courant social, la communion avec une force collective est une véritable révélation spirituelle. Les grands hommes politiques se coltinent avec deux types de chimères, le peuple et les partis politiques. Charles de gaule et François Mitterand ont bataillé toute leur vie avec ces deux chimères. Aujourd’hui, un des dilemmes important de la campagne électorale est entre autre chose, de choisir entre deux chimères. Le peuple ou les partis. Pour cette raison, 50% des personnes interrogées par les instituts de sondage ne se sont pas déterminées. Personnellement, je fais un choix idéaliste mais aussi réaliste, car je ne suis pas plus satisfait du bilan de la « gauche » que de la « droite ». Je choisis de voter pour un président de la république qui fait passer l’intelligence du peuple avant l’intelligence des partis. Pour cette raison, 50% des votants se demandent si l’intelligence du peuple est plus crédible que celle des partis politiques. Voici peut être le dilemme. François Bayrou pense que le peuple est plus crédible que les partis politiques. Voici une vision qui dérange beaucoup de monde, les politiciens qui vont perdre leur boulot s’ils ne composent pas, et tous les votants qui ont besoin d’être paternés et maternés. François Bayrou fait appel à la maturité des votants et des hommes politiques, je partage son opinion car j’ai envie de grandir et de m’affranchir des donneurs d’ordres et de conseil.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires