• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Dessin du jour > Privatisation de GDF

Privatisation de GDF

Un long débat à l’Assemblée nationale et dans le pays s’entame.


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • FredSud37 (---.---.200.203) 14 septembre 2006 14:53

    A l’heure où le Gouvernement est en passe de brader Gaz de France, il devient urgent de diffuser le plus possible le document écrit par le Collectif Jean Marcel Moulin et de signer la pétition disponible ICI.


    • (---.---.59.170) 14 septembre 2006 14:58

      « l’heure où le Gouvernement est en passe de brader Gaz de France »

      C’est bradé combien ?


      • (---.---.57.42) 14 septembre 2006 16:12

        sufisemment bas pour que les petits copains des politiques dégagent de belles plus values ! et en nous siphonant encore plus de fric !


      • Stephane Klein (---.---.101.8) 15 septembre 2006 12:39

        Mais encore, c’est une court cher ami !


      • Cergy - Osny 2008 (---.---.234.70) 14 septembre 2006 17:03

        Le gouvernement français a un sens aigu de la prévision économique et son pouvoir de divination le fait ressembler à feu Madame Soleil ! La d ?sion de privatiser GDF ne peut que nous inqui ?r


        • FredSud37 (---.---.168.201) 16 septembre 2006 14:21

          « A partir du 1er juillet 2007, tout consommateur d’électricité et/ou de gaz qui aura choisi de s’engager auprès d’un fournisseur sur le marché où les prix sont libres ne pourra plus bénéficier du tarif régulé du gaz ou de l’électricité, sauf en cas de déménagement. (.....) Le Gouvernement entend enfermer le consommateur et en faire le cobaye de la réforme car il sait, comme les analystes du secteur, que le dérapage des prix est plus que probable à moyen terme. (.....) Dans les 5 ans à venir, ces marchés seront ouverts à la concurrence dans le texte de Loi, mais certainement pas dans la réalité. (.....) Les consommateurs ne veulent pas vivre l’amère expérience de certaines entreprises qui ont choisi de souscrire à une offre sur le marché non régulé et qui ont subi une hausse de leurs factures électriques de 73 % en moins de deux ans, sans pouvoir faire marche arrière. Le texte actuel va aussi et par voie de conséquence créer une inégalité de traitement inadmissible entre les consommateurs bénéficiant du tarif régulé et ceux définitivement enfermés dans des marchés (gaz et électricité) à haut risque inflationniste. Pour l’UFC-Que Choisir, tant que les conditions d’une vraie concurrence ne sont pas réunies, le Gouvernement doit permettre aux consommateurs de bénéficier du tarif régulé à tout moment ». Extrait du communiqué de l’association de consommateurs UFC-Que Choisir en date du 05 septembre 2006.

          Afin d’éviter cela aux usagers, vous pouvez signer la pétition disponible ICI.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires