• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Allez les gars, il faut cogner plus fort !

Allez les gars, il faut cogner plus fort !

Puisque de toutes les manières, rien ne bougera ni dans ce pays ni dans un autre, alors autant y aller un bon coup, et ne pas se priver : frappez encore s’il vous plaît, nous n’en avons pas assez.

Regardez, vous voyez bien que cela ne suffit pas. Avec tout ce que vous nous avez retiré en si peu de temps, avec votre soi-disant crise, votre soi-disant pollution, votre soi-disant terrorisme et votre soi-disant problème démographique, nous sommes encore là, prêts à travailler plus et plus longtemps, à accepter le fichage et le contrôle, à donner encore plus d’argent à nos banques, et même à stopper l’eau quand nous nous lavons les dents… vous voulez qu’on se fâche, qu’on se révolte, qu’on se batte ? Mais ne rêvez pas, il nous en faut plus que ça ! Que nous importent vos tricheries, vos mensonges, vos réformes… nous sommes prêts à tout supporter, nous sommes résistants. Pas résistants comme pendant la guerre, non, ça c’était quand il y avait encore des hommes, quand nous luttions pour des idées, pour une certaine conception de l’homme et de sa véritable valeur…

Mais aujourd’hui, nous ne sommes déjà plus des hommes. Après nous avoir vendu tous vos produits, vos médicaments, nous avons bu votre propagande, digéré votre éducation, accepté votre puissance, adoré votre pouvoir, désiré votre argent. Nous pouvons désormais presque tout supporter sans nous rebeller : nous sommes devenus ce que vous avez fait de nous… des esclaves consentants, pas difficiles à convaincre, pas difficiles à embrigader.

Et vous voudriez que l’on se mette à chanter l’internationale, à retrouver des rêves, des espoirs, des colères et des valeurs ? Mais nous allons dans la rue chaque fois qu’on nous le dit ! Nous rêvons d’être comme vous, d’être vous : de l’argent, des femmes, des belles voitures, du cynisme à n’en plus savoir que faire, et plus aucune sensibilité, ni humanité, et encore moins de honte…

C’est qu’aussi vous n’êtes jamais contents ! après nous avoir inculqué, injecté, inoculé votre capitalisme jusque dans nos âmes, vous vous apercevez aujourd’hui que cela ne vous suffit plus, car d’autres, aussi malins que vous, en ont compris le fonctionnement…et vous font de l’ombre. La mondialisation finit par vous faire peur, et vous avez raison. Regardez les autres pays, ceux qui grimpent, les modèles de développement actuels : des dictatures à peine déguisées, la torture autorisée, la protection sociale inexistante, les émeutes de la faim, ils vont jusqu’au bout des choses, eux au moins.

A votre décharge, c’est vrai que le passé historique de nos démocraties ne nous a pas habitué à autant de franchise : nous, nous préférons nous laisser spolier sans un mot, dignement, en bons français. c’est ça le vrai chic.

Alors pour faire aussi bien qu’eux, vous essayez d’aller aussi loin que possible, mais rien n’y fait ; le bon peuple servile (nous) ne bouge pas, ne bronche pas. Qu’on aide les banques, qu’on stigmatise les étrangers, qu’on retire nos droits, qu’on insulte nos valeurs, qu’on vole notre temps et notre énergie ni fait rien ou si peu : toujours pas de révolution en vue…

Car c’est bien cela que vous voulez, non ? Qu’on se révolte, qu’on se batte, qu’on s’étripe les uns les autres, et puis qu’on vous appelle au secours ensuite, pour que vous veniez remettre de l’ordre, de la discipline, tout en étendant votre domination sur nos vies… les émeutes de la faim, c’est sans doute cela qu’il vous faut, ou qu’il nous faut pour enfin nous décider à agir… car en fait de domination, il semble que votre victoire soit déjà si totale que nous sommes incapables de la remettre en cause… chacun tenant trop à son petit privilège misérable, à son petit « régime spécial », à ses congés payés, ses tickets resto ou son APL, il voit déjà l’autre comme son ennemi, mais jamais son maître comme le responsable de sa situation…

Alors allez-y, frappez plus fort, n’hésitez pas, car c’est votre seule chance de parvenir à vos fins : expulsez, torturez, stigmatisez, baissez les salaires, les droits, les libertés, une à une, et continuez à espérer. Si votre salut ne vient pas de votre propre peuple, peut-être viendra-t-il de celui des autres dirigeants, avec une bonne petite guerre de religion, ou un bel attentat bien réussi, avec des morts innocents et beaucoup de blessés… continuez à croire en votre combat, mais cessez de croire en notre volonté, car visiblement elle a déjà disparue depuis longtemps, et grâce à vous. Vous pensez bien que sinon, cela fait longtemps qu’on vous aurait déjà mis à la porte !

 

Caleb Irri

http://calebirri.unblog.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • liberta 20 septembre 2010 10:44


    @ Caleb
    Votre excellent article dénonce la « Servitude Moderne »

    lire ici : http://www.delaservitudemoderne.org/

    Les pays Occidentaux sont en phase de déclin mais, l’Asie, certains pays d’Amérique du Sud, l’Australie (avec ses matières premières) sont en pleine expansion et c’est là que les maitres du Monde continueront de se gaver après avoir colonisé notre puissance de travail, nos finances et nos droits avec le concours de ceux que nous avons élus puisque la Démocratie le veut ainsi

    Il faut mettre à bas le système dit « démocratique » en refusant le vote

    Allez voter en 2012 c’est se compromettre puisque les 2 partis institutionnels fonctionneront dans le même système

    On comprend mieux aujourd’hui pourquoi Besancennot refuse de participer à la Gauche dans le système



    • Kalki Kalki 20 septembre 2010 18:48

      I’m nobody ! Who are you ?
      Are you nobody, too ?
      Then there’s a pair of us–don’t tell !
      They’d banish us, you know.

      How dreary to be somebody !
      How public, like a frog
      To tell your name the livelong day
      To an admiring bog !

      Emily dikinson



    • noem.midipy 21 septembre 2010 09:18

      @ liberta

      Vous situez très exactement où se trouve le problème : La démocratie REPRESENTATIVE.

      Nous élisons des représentants qui une fois élus font ce qu’ils veulent et c’est bien ça le problème.
      A mon avis il n’existe que deux solutions :
      1 - Un mécanisme de contrôle continu des élus par les électeurs.
      2 - La démocratie Directe.

      Solution 1 : on pourrait imaginer que chaque élu (du conseiller municipal au président) pourrait être remis en cause à tout moment sur initiative populaire ce qui donnerait lieu à un référendum des électeurs concernés.
      Il faudrait prévoir des peines spécifiques (amende, prison) en plus de la possibilité de retirer son mandat à l’élu concerné.

      Solution 2 : on pourrait s’inspirer de ce qui existe déjà ailleurs (suisse par exemple) et aller plus loin. L’idéal serait que toute décision importante soit prise par l’ensemble des électeurs et pas par des représentants qui peuvent avoir partie liée où une incompétence intrinsèque (on a vu dernièrement le vote à l’unanimité du parlement et du sénat d’une loi contraire à l’article 1 de notre constitution : s’agit il de cynisme et/ou d’incompétence ? )

      On pourrait imaginer un mélange des deux : Les grandes décisions seraient prises par les électeurs et les petites seraient laissées aux élus avec le contrôle décrit en 1.


    • Yvance77 20 septembre 2010 10:56

      Salut,

      Entièrement d’accord sur le fait d’y aller fort et dur !

      Mais pour cela, et afin que l’autre tanche de prsédient comprenne, il faut une grève générale et paralysante. A savoir les étudiants et les canioneurs doivent rentrer dans la danse.

      Tout le reste n’a aucune importance aux yeux de la pédale qui nous gouverne. Il continuera à rouler des mécaniques bien protégé par ses escouades policières.

      C’est une lopette qui ne se sent fort qu’ainsi.

      A peluche


      • liberta 20 septembre 2010 11:15

        @ Yvance

        Avez vous lu l’article ? —« cogner fort et dur » — il ne s’agit pas du peuple, mais de ceux qui nous gouvernent et notre liberté ne passe passe que par l’éviction d’un Sarkozy, c’est un peu plus compliqué ce qui n’empêche que la France pourrait retrouver sa dignité et son esprit révolutionnaire en montrant la voie et pas nécessairement en « cognant »

        Il y a d’autres moyens !!!!!!!!! LA DESOBEISSANCE CIVILE et l’éducation politique citoyenne des jeunes


        • Yvance77 21 septembre 2010 00:29

          Bonsoir liberta :

          « Il y a d’autres moyens !!!!!!!!! LA DESOBEISSANCE CIVILE et l’éducation politique citoyenne des jeunes »

          Et qui détiennent les rênes de l’Education, qui lobotomisent les cerveaux, qui empêchent tout forme de désobéissance par un asservissement sournois etc ... les amis et Pipole 1er.

          Non non et re non donc ... il faut y aller fort ... pas de cadeaux ... il faut tout bloquer quitte à ce que j’en crève ... je veux que nos enfants soient sauvés de ces malades ...

          A peluche


        • cmoy patou 20 septembre 2010 11:20
          L’individu s’oppose à la collectivité, mais il s’en nourrit.
          Malraux (André)

          Tu es l’employé fidèle, le serviteur dévoué, l’ouvrier résigné de ton propre esclavage. Tu es le geôlier et le mouchard. Tu es le bon soldat, le locataire bénévole. De quoi te plains-tu ?".
          LIBERTAD
          (Le culte de la charogne) à lire et a relire......-

          • slipenfer 20 septembre 2010 11:33

            @Liberta
            a propos de la servitude moderne (un peu juste le jean françois Brien)
            sont film et son livre sont un résumé de moindre qualité.
            A le croire il boirait autant que guy Debord,arff... on verra s’il fini de la même manière.

            Je préfère l’original à la copie
            guy Debord  le film  la sociéte du spectacle le livre en pdf
             
            Réfutation de tous les jugements, tant élogieux qu’hostiles, qui ont été jusqu’ici portés sur le film « La Société du spectacle », 1975.

            In girum imus nocte et consumimur igni, 1978. vraiment excellent 


            • liberta 20 septembre 2010 11:54

              @ slipenfer

              Je reconnais que le film de Jean françois Brient est accrocheur mais il utilise les moyens d’aujourd’hui pour sensibiliser ( depuis 78 la façon de s’introduire dans « les cerveaux disponibles » a changé)

              J’ai visionné un peu de« In girum » et je le visionnerai en totalité (35mn) ce soir - je pense que Brient s’en est inspiré


            • slipenfer 20 septembre 2010 12:06

              ce n’ est pas de l’inspiration,c’est une conterfaçon
              de : la sociéte du spectacle

              In girum imus nocte et consumimur igni, 1978 doit faire + de 2heures il me semble
              je vérifix


            • slipenfer 20 septembre 2010 11:51

              Je propose cette vidéo d’isabelle Stengers
              sorcellerie capitalise.
              une critique très intéressante
              elle fait aussi une analyse des réussites et échec des mouvement alternatif (sel etc)

              eT un Lien sur le site très complet et génial
              INTERCESSIONS-tissages dans l’étoffe des choses

               entre autre
              * Gilles Deleuze/Felix Guattari (60)
               * Jan Svankmajer (8)
               * I.Stengers et amis (35)
               * Nietzsche (17)
               * Heidegger (7)
               * A.Badiou et S.Zizek (19)
               * B.Stiegler (et Ars Industrialis) (62)
               * Spinoza (4)
               * Michel Foucault (15)
               * Agamben (9)
               * Jacques Derrida (6)
               * Grand Souffle (15)
               * Jacques Lacan (5)
               * Antonin Artaud (8)
               * Fragments (49)
               * Pasolini (5)
               * Bergson (8)
               * Paul Virilio (3)
               * Michel Serres (7)
               * Edgar Morin (8)
               * Whitehead (2)
               * Samuel Beckett (6)
               * Céline (4)
               * Sigmund freud (2)
               * Catherine Malabou (1)
               * Guy Debord (13)
               * Peter Sloterdijk (6)
               * Slavoj Zizek (15)
               * Noam Chomsky (1)
               * Alain Brossat (2)
               * Judith Butler (2)
               * Baudrillard (3)
               * René Scherer (8)
               * Georges Bataille (2)
               * Castoriadis (1)
               * Sartre (2)
               * Levi-Strauss (2)
               * René Girard (1)
               * Bukowsky (3)
               * Jean-Luc Godard (11)
               * Cioran (2)
               * G.Bachelard (2)
               * courts-métrages (138)
               * J. Rancière (4)
               * H.Marcuse (3)
               * Poésie (21)
               * Entretiens (143)
               * Otto Karl (56)
               * Doc Mango (13)
               * Documentaires (78)


              • fred 20 septembre 2010 20:59

                Arrêtez de me gonfler mes roubignoles avec ce Chomsky !!!


              • slipenfer 20 septembre 2010 12:49

                @Liberta
                In girum imus nocte et consumimur igni, 1978 : 1h 35
                 il doit être complet + d’autre film de Debord.
                il sur Emule aussi en bonne qualité ces autres films aussi.


                • jymb 20 septembre 2010 13:18

                  Il est malheureusement certain que nous n’aurons le choix au finale qu’entre Alcaraz et Tapioca, que l’absence complète de proportionelle et autres tripatouillage interdira de représentation plus de 50 % des votants, que les députés futurs continueront à voter ce qu’en haut on leur demande de voter, et que notre avis direct ne sera jamais sollicité

                  Ce qui est désastreux car signifie que les lois et règlements pondus perdent toute valeur et ne sont plus que des obstacles a contourner discrètement pour survivre tant bien que mal.


                  • fred 6 novembre 2010 19:08

                    « Il est malheureusement certain que nous n’aurons le choix au finale qu’entre Alcaraz et Tapioca » LOL !!!! 


                  • cimonie raoul 20 septembre 2010 14:23

                    Bonjour Caleb !

                    Je vous rejoins totalement dans cette reflexion. Par le passé, on retiendra que la majorité des révolutions ont été déclenchées par la famine. Doit on pour autant, attendre que l’on se mette tous en grève de la faim afin de sur-motiver nos envies de rébellion ?

                    PS : Que diriez-vous de la création d’un véritable parti des abstentionnistes ?


                    • Laurent T 20 septembre 2010 15:43

                      Je crois que les choses iraient beaucoup mieux si Sarkozy ,« le président de la France »,s’occupait beaucoup plus de nos problèmes nous français (chômage,crise,clivage entre communautés et j’en passe),et beaucoup moins de ceux d’Israel. qu’il pense d’abord français et ensuite juif.Qu’il s’inspire de la devise Israelienne : Israël d’abord ,les autres ensuite.


                      • HELIOS HELIOS 20 septembre 2010 16:29

                        ... et pour que notre revolte fasse bien mal, les gendarmes tireront sur vous, même si vous etes sans armes, menottés et entravés !

                        (avez vous lu mon court billet Qu’es-tu devenu, ma France ? de vendredi dernier...)

                        Mais rassurez vous tous, surtout ceux qui sont d’accord et qui avez dit oui au referendum et continue a soutenir le traité de Lisbonne, celui-ci legitime le droit de tirer et donc de tuer : lisez l’article 2 de wikipedia, et vous comprendrez mieux...

                        Un article est deja paru sur agoravox, ici...
                        Lamentable !


                        • Yannick Rossignol Yannick Rossignol 20 septembre 2010 17:12

                          Un exercice de style intéressant et plutôt bien rédigé. Quant à son propos, l’adhésion ou la soumission inconsciente de la plupart des individus au système d’organisation et d’exercice du pouvoir est une réalité tangible... Voilà une petite vidéo qui devrait élargir le débat : http://video.google.com/videoplay?docid=-4155421612152274150#


                          • asterix asterix 20 septembre 2010 19:36

                            Le passé nous apprend également qu’à toute révolution succède une dictature.
                            De la démesure, cela fait toujours plaisir. En vous lisant, la dangerosité devient aléatoire.


                            • olivier cabanel olivier cabanel 20 septembre 2010 19:38

                              @l’auteur,
                              merci de cet article,
                              il est temps pour nous tous de pratiquer la désobéissance citoyenne.
                               smiley


                              • Chris83 20 septembre 2010 22:28

                                Merci Caleb pour cet article. Pour illustrer mon ressenti de citoyenne trahie : (Citation http://www.syti.net/Topics2.html )  :

                                "...Une suspension proclamée de la démocratie n’aurait pas manqué de provoquer une révolution. C’est pourquoi il a été décidé de maintenir une démocratie de façade, et de déplacer le pouvoir réel vers de nouveaux centres.

                                Les citoyens continuent à voter, mais leur vote a été vidé de tout contenu. Ils votent pour des responsables qui n’ont plus de pouvoir réel.

                                Et c’est bien parce qu’il n’y a plus rien à décider que les programmes politiques de « droite » et de « gauche » en sont venus à tant se ressembler dans tous les pays occidentaux.

                                Pour résumer, nous n’avons pas le choix du plat mais nous avons le choix de la sauce. Le plat s’appelle "nouvel esclavage", avec sauce de droite pimentée ou sauce de gauche aigre-douce...« 

                                Présidentielle, législative, municipale, cantonale... je ne vote plus, mon mari ne vote plus, mes enfants inscrits sur les listes électorales dès 18 ans ne votent plus non plus... Très mal perçu dans notre entourage, nous sommes taxés d’inconscience ou de »je m’en foutiste« . Les explications de texte ne suffisent pas, mais à force d’arguments lorsque j’entends, enfin, de ces bons citoyens obéissants (que j’étais...), cette phrase récurrente : » faut bien voter pour quelqu’un...", je me dis que tout n’est pas perdu. Elle me fait espérer une prise de conscience individuelle qui viendra grossir des bataillons de citoyens désobéissants... dans un futur proche peut-être ?


                                • jaja jaja 20 septembre 2010 22:41

                                  Perso je vote (NPA) mais je me suis souvent abstenu dans le passé. Ce serait utile si ça se traduisait par une organisation des abstentionnistes hostiles au système et dénonçant le système représentatif, véritable déni de démocratie. Ce que tentent de faire les anarchistes qui ne votent pas et prônent eux aussi la démocratie directe....

                                  A l’heure actuelle l’abstention est-elle vraiment un clou enfoncé dans les flancs du pouvoir ? Je me pose la question..


                                • BA 20 septembre 2010 22:43

                                  Affaire Bettencourt : l’ex-comptable confirme les dons d’argent à Woerth.

                                  L’ex-comptable de Liliane Bettencourt, Claire Thibout, accuse à nouveau Patrice de Maistre d’avoir versé 150.000 euros à Eric Woerth pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, dans un entretien exclusif à « Complément d’enquête » diffusé lundi sur France 2.

                                  Le gestionnaire de la fortune de l’héritière de l’Oréal, Patrice de Maistre, « vient me trouver dans mon bureau et il me dit : « Claire, j’ai besoin de 150.000 euros ». Alors je lui demande pour quoi faire, et il me dit : « Je dois donner ces 150.000 euros à M. Woerth pour la campagne électorale de M. Sarkozy » », explique Claire Thibout dans l’émission.

                                   

                                  http://www.liberation.fr/politiques/01012291337-affaire-woerth-l-ex-comptable-de-bettencourt-maintient-ses-dires


                                  • Christoff_M Christoff_M 20 septembre 2010 23:36

                                    Si on vous occupe avec Bettencourt, c’est la paille pour ne pas voir la poutre dans l’oeil du pouvoir !!

                                    Toujours pareil et ça marche...

                                    Je vous signale que mr Balladur est toujours mis en examen dans des histoires de retrocommissions d’armes... et la ce n’est plus le jeu de billes de Bettencourt on est en dizaines de milliards d’euros avec arrosage à tout bras, intermédiaires orientaux, p-être pakistanais...

                                    Et des retro-commission en centaines de millions d’euros avec le petit Sarkozy déja aux manettes des finances sous Sarkozy... Villepin remis en examen en fin d’année pourrait peut etre donner la monnaie de sa pièce à Sarkozy, qui trimballe des casseroles et pas des petites !!

                                    Pourquoi parler du chèque ridicule de monsieur Woerth, alors que Tapie vient de toucher lamentablement plus de 200millions !! je crois que nous sommes rentrés en guerre en France entre une droite classique qu’on veut éliminer, alos l’extreme droite, leur épine dans le pied n’en parlons pas...

                                    Et de l’autre coté nous avons les mécréants qui ont toujours su soutirer de l’argent à la France, les parvenus, Sarkozy, Estrosi, Besson, DSk, Tapie et Fabius, faisants du système qui eux bizarrement contrairement à Woerth, Juppé et un socialiste mis à l’écart et mis en examen, qui porte le chapeau comme Woerth, à gauche...

                                    Ne nous leurrons pas, si on jette la mère Bettencourt et le Woerth, le Sarkozy lui court toujours et n’est pas prêt d’être miss en examen, avec tous les fusibles qu’il a mis entre lui et les affaires.... Breton en avait fait les frais après la création d’EADS et les primes pharaoniques versées à certain amis du pouvoir, monsieur Forgeard par exemple !!

                                    Si ça va mal Woerth sautera, si ça va plus loin ce sera Fillon, et nous nous serons toujours au point mort dans l’Europe qui redémarre, dans un pays qui a la maturité d’un ado face aux affaires et aux casseroles d’état...
                                    On peut remercier nos charmants journalistes qui ont encore une carte de presse, pour ramener le débat au niveau d’un closer torche cul et fabriqué par des ignares qu’on ose nous présenter comme rédacteurs et journalistes, encore des complices de la mondialisation vers le dessous de la ceinture !!


                                  • emile wolf 20 septembre 2010 22:57

                                    Voilà un ras-le-bol bien joliment exprimé !

                                    Une analyse d’une grande sagesse dont la résignation dissimule à peine la révolte ou plutôt l’appel à la révolution !

                                    La différence avec 89 est sans doute l’économie du pays, il n’y a désormais plus rien à partager dans ce domaine. Quand à liberté encore faut-il la reconquérir. Et vous le racontez très bien : qui s’en soucie ?  


                                    • Christoff_M Christoff_M 20 septembre 2010 23:15

                                      8% de travailleurs et d’employés syndiqués dans le privé en France !!!

                                      Pas loin de 70-80% en Allemagne, vous avez une partie de l’explication au fait que l’industrie, la production et les entreprises moyennes se maintiennent outre Rhin et la bas on n’oserait pas proposer des ristournes de 5 à 10% sur les salaires sans émeutes !!

                                      Il faut dire que nos grandes écoles et nos administrations produisent des bons collabos de la mondialisation et du régime des petits chefs qui touchent des primes pour démanteler des entreprises, tout en étant prêt à vendre leur mère pour garder leur place, avec quelques fois la collaboration de syndicalistes douteux (je l’ai vécu chez Quebecor !!)...

                                      Deux fois plus de cadres allemands montent leur entreprise, chez nous 80% des diplomés haut placés tentent les concours d’état pour devenir des petits chefs complices d’un système !!
                                      ceci explique cela... quand on met des gestionnaires et des vendeurs de petits pois à la téte d’une société, la survie n’excède pas quelques années et encore !!

                                      La photogravure à Paris a été doucement massacrée par des grands cerveaux au service de groupes tels que Hachette et Quebecor... nous étions parmi les meilleurs en Europe, mais à force de dilapider le potentiel humain, de vendre les machines en Pologne ou en Chine pour quelques euros, de laisser de beaux outils à des truands financiers avides, ce secteur a presque disparu sur la région parisienne, laissant place à des « photocopieurs » qui font faire dix heures à leurs employés pour moins que le smic...

                                      Sur quarante personnes virées ou remerciées, nous n’avons été qu’une poignée à contester les termes du départ aux prud’hommes... pour se battre pendant des années contre une armada d’avocats de Quebecor et finalement gagner trois ans après pas grand chose mais montrer qu’on ne se met pas à genou devant ces requins internationaux qui ne respectent aucune loi française !! Aucun article dans la pesse ou pas un mot ds les JT, Quebecor étant le roi du silence mortel, à tel point qu’on ne savait même pas ce qui était prévu dans les autres boites de la région...

                                      Grande aide du directeur français Michel P. qui est parti avec des centaines de milliers d’euros et une voiture neuve style Alfa haut de gamme ( à part ça la boite ne peut pas vous payer de grosses primes de départ, évidemment quand on la donne à l’escroc qui a été le maitre d’oeuvre de la liquidation de la boite)...

                                      Une poignée de gens syndiqués ont été reclassés, la boite a fermé en 2009, et le responsable syndical grand copain du patron, Michel P. lui a eu un placard doré, et un poste à la CGT de Montreuil, alors que c’était un bras cassé dans la photogravure, mais en étant fils d’un des cadres de la cgt locale, on est aussi bien loti en France qu’en étant fils d’un cadre ou d’un quelconque ayant part dans la gestion de la boite !!!

                                      Sarkozy et la mondialisation ne seraient rien sans cette armée de capos qui œuvrent dans le privé et dans le public... il n’y a pas de hasrad ni de fatalité, il y a une armée de petits chefaillons qui pensent à leur plan d’épargne et à leur primes, à leur traites de maison qui leur sert d’excuses (je ne peux pas faire autrement)... à une autre époque ce genre de petits chefs vénaux ont permis l’implantation des nazis dans notre pays et tout ce qui s’en est suivi...

                                      Maintenant ils travaillent corps et âmes pour la mondialisation, faisant les milliards des grands groupes qui viennent s’essuyer les pieds chez nous et se remplir les poches en créant de l’interim kleenex !!

                                      Le peuples des révolutionnaires est bien loin, le matérialisme a triomphé, tout le monde a peur pour sa petite place et sa retraite !!! voila le talon d’Achille de Fillon et Barouin qui nous expliquent qu’il faut faire des efforts, alors qu’il n’en ont jamais fait de leur vie...
                                      On se déplace de moins en moins pour un membre de la famille au chomage ou dans le besoin, alors ce qui se passe chez le voisin, on préfère ne pas le voir, en pensant que tant qu’on tient son petit contrat de travail, tout peut continuer comme avant...

                                      Toutes les conventions de travail sont dénoncées et démantelées tranquillement par le pouvour actuel et leur grand allié madame Parisot !! comment croire avec les petites manifs des syndicats annoncées et planifiées à tel point qu’elle deviennent ridicules, à un quelconque poids des syndicats français... les bases se révoltent localement ou s’éparpillent...
                                      La encore les Bertrand ou Fillon ont gagné, alors qu’on les prend pour des cons...

                                      La jeunesse qui suit n’ayant qu’une notion d’argent, ne connaissant rien en droit, ni en convention, ni en politique, le travail de massification et de contrats au cas par cas, du aux escrocs milliardaires des grands groupes internationaux ( cette semaine encore un pauvre cadre est parti, « licencié » avec 180 000 euros de primes), nous n’aurons bientôt plus rien à envier aux castes indiennes, avec une localisation des nouveaux riches, ostensibles 4*4 à l’appui, dans les centres de nos grandes villes...

                                      A l’auteur difficile d’attendre la révolte d’une génération qui prie sur Iphone, qui boit Facebook, qui scrute sans oser le dire les candidats télé-virtuels de la télé loin de la réalité !!
                                      Refaire passer du courant entre les deux neurones qui restent, sans compter l’obsession de la première voiture qui doit être neuve, premier crédit si on est encore chez papa et maman, la génération télé vidéo internet n’est pas prêt de descendre dans la rue, si pour faire la file d’attente sur un trottoir, pour attendre l’ouverture d’une boutique tendance le lendemain matin, pour acheter un des derniers produits high tech, vendu à un prix de bijou et fabriqué pour dix fois moins en Chine !!

                                      Comme ds l’écologie difficile de dire à des gens d’arreter de prendre leur voiture, quand il la prenne pour faire 500m pour aller chercher leur pain... le virus du matérialisme et de la market mondialisation est bien implantée dans certaines générations, qui ne font un effort, comme dans les jeux de cuisine, que lorsqu’il y a gloriole et argent au bout, et surtout pas pour la convivialité qui n’est qu’un mensonge de marketeurs dans ces jeux...

                                      Jeux qui montrent bien, entre paranthèse, la vénalité, et le coté petit chef de certains, pour briller ou jouer les premiers de la classe, nigauds du système, utilisés comme des pantins, mais parfait petits soldats du marketing et de la culture de masse, la mondialisation uber alles... (trouvant qu’un plat français traditionnel est nul, alors qu’ils se lancent ds des fantaisies immangeables qu’ils prennent pour un signe de génie, alors que c’est une insulte à la cuisine française, bien mal en point avec de tels amateurs incultes !!!)....

                                      Moralité comment motiver le « peuple » alors qu’une masse de gens ont des rêves de petits bourgeois que le breuvage marketing et l’abrutissement télé leur ont mis en tête depuis longtemps... des gens à trente ans qui pensent à leur plan d’épargne retraite, ou à leur plan d’épargne entreprise, seront bien difficile à faire décoller de leur écran... télé... ordi et autres !!


                                      • titi 21 septembre 2010 10:08

                                        « Pas loin de 70-80% en Allemagne, vous avez une partie de l’explication au fait que l’industrie, la production et les entreprises moyennes se maintiennent outre Rhin et la bas on n’oserait pas proposer des ristournes de 5 à 10% sur les salaires sans émeutes !! »

                                        Turlututu...

                                        Les syndicats allemands sont beaucoup plus forts car beaucoup plus constructifs.
                                        Ils travaillent pour leurs adhérents et pas ni pour eux mêmes ni pour des partis politique.

                                        Qui plus est les salariés Allemands, qui pour beaucoup ont connu les 35h bien avant les francais ont fait des sacrifices énormes ces 10 dernières années.
                                        Malgré leurs 70% de syndicat...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires