• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Culture & Loisirs > Étonnant > Faire la pluie ou le beau temps

Faire la pluie ou le beau temps

Ce rêve utopique qui parsème la littérature de fiction est aujourd’hui une réalité avec la centrale "HAARP".

Tout a commencé d’une manière que l’on pourrait qualifier aujourd’hui d’artisanale.

Dès 1966, les Américains lançaient au Vietnam le programme « Popeye » dans le but d’enliser l’armée nord-vietnamienne dans la boue en prolongeant artificiellement la mousson.

En saupoudrant les nuages d’iodure d’argent, ils ont déclenché des pluies diluviennes.

A l’occasion des jeux Olympiques pékinois, la Chine a repris ce procédé au sein du « Bureau de modification du temps ».

Comme chacun sait, le développement brutal de la Chine amène son lot de pollution, et Pékin en subit la loi.

La Chine est prête à utiliser cinq canons antiaériens destinés à tirer des cartouches chimiques dans les nuages comme elle l’avait fait au printemps 2006 pour faire pleuvoir au moment où Pékin était en pleine pollution industrielle.

Des fusées remplies de bâtonnets d’iodure d’argent ont déclenché les plus fortes pluies de l’année, lavant le ciel et déversant la pollution dans le fleuve.

Mais les projets les plus fous sont à venir, comme par exemple celui d’installer dans l’espace un miroir de 2 000 km2 de diamètre à 1,5 million de km de la terre qui ferait office de thermostat terrestre.

Coût de l’opération : 2 200 milliards d’euros.

Mais un projet encore plus fou a été réalisé : il a pour nom HAARP (High Frequency Active Auroral Research program / recherche dans le domaine des hautes fréquences appliquées aux aurores boréales).

Voyons ce qu’en dit Michel Chossudovsky dans la revue The Ecologist et dans Global Research :

« HAARP est une arme de destruction massive, capable de déstabiliser des systèmes agricoles et écologiques au niveau mondial. »

La guerre climatique (il s’agit bien de cela) est susceptible de menacer l’avenir de l’humanité.

http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=9170

Comment ça marche ?

Cette technologie revient à pointer vers l’ionosphère un faisceau d’ondes (comme le ferait un émetteur radio) à la haute fréquence afin de voir ce qui s’y passe.

Le bombardement d’une zone donnée de l’ionosphère avec ces HF a pour effet de créer un énorme miroir virtuel qui agit comme une antenne.

Cette « antenne » virtuelle émet des fréquences extrêmement basses vers la Terre.

C’est un peu comme si on créait une sorte de four micro-ondes géant dans un territoire donné de l’ionosphère.

Ces ondes sont de nature à dérégler les systèmes de guidages électroniques aussi bien d’avions qui passeraient par là, que des missiles, jusqu’à les faire se désintégrer en plein vol.

Mais Haarp peut aussi bien déclencher des séismes.

Et si certains récents séismes étaient provoqués ?

Grâce à ces ondes, on peut aussi « scanner » la croûte terrestre à des profondeurs extrêmes pour en faire une sorte de radiographie afin de détecter n’importe quelle implantation secrète nucléaire.

L’injection de fortes quantités d’énergie dans l’ionosphère a la capacité d’influencer la météorologie, provoquant des effets bénéfiques dans une région ou cauchemardesque dans une autre.

On peut également provoquer la libération soudaine d’une énorme quantité d’énergie, en imitant par exemple le flash provoqué par une explosion nucléaire à haute altitude.

Ce type d’action ne relève pas de la science-fiction, il a été utilisé en 1991 au cours de la guerre du Golfe et de l’opération « Desert Storm ».

Il serait peut-être temps d’arrêter de jouer aux apprentis sorciers.

Alors comme dirait un vieil ami africain :

« Quand on coupe les oreilles, le cou s’inquiète ».

Documents joints à cet article

Faire la pluie ou le beau temps

Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • morice morice 18 août 2008 12:44

    non non ça à l’air encore plus dingue que le WTC mais l’auteur à raison : HAARP n’est plus un projet, mais une réalité.


    • Calito 18 août 2008 12:56

      Cher morice, vous devriez vérifier la source.
      L’auteur de cet article s’est signalé par un article ou il nous informait de l’existence du moteur à eau.
      Une simple recherche sur Wiklipedia nous apprenait que "l’inventeur" avait été condammé en justice pour avoir présenté un prototype bidon et truqué....

      Si vous écrivez vous même vos articles avec la même absence de rigueure, que penser ?

      Cordialement,

      Ton Calito


    • olivier cabanel olivier cabanel 18 août 2008 14:11

      Morice,
      je confirme,
      tout çà peut avoir l’air d’un hoax,
      hélas, ce n’est pas le cas,
      les lecteurs n’ont qu’a aller sur un moteur de recherche, et taper "haarp", et ils vont découvrir une réalité monstrueuse.
      encore merci.


    • morice morice 18 août 2008 13:09

       vous pouvez toujours gloser sur Haarp... cela existe, et vous n’avez aucun moyen de le nier, Mr le vacancier déjà revenu pour troller comme à votre habitude malsaine.


      • Calito 18 août 2008 13:30

        Vous parlez à qui ?
        Comment pourriez-vous avoir si je suis en vacance ?

        Ca va chez vous ?

        Ce que je dis sur l’auteur est strictement exact, et en voici la preuve :
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Stanley_Meyer

        "La cour décide qu’il ne s’agit en fait que d’une électrolyse conventionnelle, conclut qu’il y a effectivement fraude manifeste, et condamne Meyer à verser $25 000 aux investisseurs."

        Et oui, le mec avait pirgeonné des investisseurs.

        L’auteur que vous défendez n’avait rien vérifié, et vous voulez qu’on le croit sur parole désormais ?
        Si vous avez quelque chose à dire sur le sujet, Mr Morice, écrivez un article.


      • Muadib 18 août 2008 13:50

        Laissez moi deviner...c’est un projet...américain ! J’ai bon ? J’ai bon ?

        L’auteur est pathétique par ses sous-entendus "Et si certains séismes avaient été provoqués" ?

        Je l’imagine déjà, lorsque la faille de SA explosera pour de bon le voir s’amener avec la théorie du complot "Les USA attaquent leur propre peuple pour préparer la mise en place d’un régime fasciste".



      • olivier cabanel olivier cabanel 18 août 2008 14:23

        bonjour,
        moricen
        il y aura toujours des "douteurs" professionnels qui tentent de se rassurer afin de mieux vivre le quotidien,
        mais hélas, la réalité est cruelle,
        amitiés,


      • olivier cabanel olivier cabanel 18 août 2008 14:27

        calito,

        franchement, je ne vois pas trop le rapport entre le "moteur à eau de stanley Meyer", et le problème que j’ai soulévé.
        on peut a loisir reparler de stanley si vous le souhaitez, mais pas dans le cadre de cet article,
        j’ai écrit sur agora un article sur stanley, (mais qui a tué stanley meyer)
        rien ne vous empeche de vous y exprimer, et j’ai des informations qui risquent de vous surprendre sur ce sujet,
        une fois fois de plus, il s’agit d’un autre problème,
        cordialement,


      • olivier cabanel olivier cabanel 18 août 2008 14:31

        Muadib,

        libre a vous de me convaincre de "pathétisme",
        je ne sous entend rien.
        j’ai (comme vous pouvez aussi bien le faire) exploité beaucoup de sources.
        elles sont convergeantes,
        HAARP existe aux USA, il est opérationnel,
        les américains affirment l’avoir utilisé pour la guerre du golfe.
        nous ne sommes pas dans un soap opéra de fiction sur la guerre des étoiles, nous sommes hélas dans la réalité,
        désolé.
        pour vous, et pour moi.
        cordialement


      • Muadib 18 août 2008 18:03

        Exploité beaucoup de sources ? Laissez moi deviner...Internet et...internet ?

        Je constate que votre manière de récolter les sources est...discutable :

        "les lecteurs n’ont qu’a aller sur un moteur de recherche, et taper "haarp","

        Wouaw...On reste sans voix face à une telle démarche scientifique, journalistique, je dirais même plus, une démarche d’historien (spéciale dédicace à Morice).

        Vous sous-entendez en permanence...Il suffit de voir votre commentaire sur le "tsunami"...
        C’est quand même sacrément dingue que les tremblements de terre provoqués tombe pile poil à la jonction entre deux plaques. Bizarre qu’on puisse "bêtement" les expliquer via la tectonique des plaques.
        Non non non, ca doit forcément être une grosse explosion nucléaire ( jamais détectée sur les sismographes, bizarre bizarre...complot ! complot !).

        Allez j’arrête là et je confirme...Vous êtes pathétique.




      • olivier cabanel olivier cabanel 18 août 2008 19:35

        bonjour,
        bon allons y pour pathétique,
        je prend.
        amicalement.


      • décurion 18 août 2008 13:49

        Pour se fair une opinion, il suffit de faire une recherche sur Tesla, et de prendre l’histoire à son début.


        • olivier cabanel olivier cabanel 18 août 2008 14:35

          décurion,
          Tesla est une chose,
          la "guerre des étoiles" dont le programme HAARP fait partie est une réalité,
          il s’agit d’ondes électro magnétiques qui touchent la ionosphère, afin de modifier le climat, détruire éventuellement avions, missiles, comme vous avez pu le lire dans les liens que j’ai donné.
          Tesla, c’est plutot le concept de "l’énergie du vide" chere a stanley Meyer, et a d’autres.
          a vous lire...


        • Asp Explorer Asp Explorer 18 août 2008 13:49

          C’est marrant comme toutes les théories du complot ont la même structure profonde, à savoir le refus viscéral d’envisager que quelque chose puisse échapper au contrôle de l’homme. Notre expérience commune de la vie nous pousserait pourtant à croire que ce que nous maîtrisons de nos existences est bien dérisoire par rapport à ce que nous ne maitrisons pas. Sans doute est-il plus de personnes qu’on ne croit pour refuser à toute force cette évidence, des personnes incapables d’accepter la réalité du monde. Il vaut mieux croire que "ceux d’en haut" contrôlent tout, qu’ils voient tout, qu’ils ont quelque mystérieux plan secret qu’ils mènent depuis des siècles pour... pour on ne sait pas quoi.

          En tout cas une chose est certaine : il n’a jamais été possible et il ne sera jamais possible de contrôler le climat - et encore moins les tremblements de terre - à l’aide d’ondes éléctromagnétiques, et ce ne sont pas les vagues allusions de quelque fonctionnaire européen dépressif qui y changeront grand chose. Pour s’en convaincre, il suffit de considérer la puissance énergétique qu’il faudrait pour réchauffer l’atmosphère d’un degré en un jour sur la surface d’un pays comme la France : de l’ordre de 200 000 Gw. Soit la puissance produite par 100 000 réacteurs nucléaires modernes, et bien plus que toute l’énergie actuellement produite sur Terre (15 000 Gw en 2004 si on en croit Wikipedia). Tout ça pour... réchauffer le climat d’un degré sur la France (sans doute moins, car le vent évacuerait la chaleur assez rapidement). Il faut être profondément sot pour croire à ces sornettes.


          • olivier cabanel olivier cabanel 18 août 2008 14:41

            Asp explorer,

            je vous encourage a lire rapidement le bouquin de Naomi Klein (la stratégie du choc),
            il y a la dedans un paragraphe, duement étayé, scientifiquement, et démontrant que le Tsunami a servi a asseoir une politique de tourisme de luxe dans ces iles,
            que l’argent destiné aux populations pour se réinstallé a été utilisé pour "accaparer" et reconstruire pour les "friqués" (excusez ce terme vulgaire, mais si clair) qui depuis des années lorgnaient sur ces plages paradisiaques,

            ceci dit, il y a une vingtaine d’année, un haut gradé américain a démissionné de son poste, au motif qu’il refusait de poser des charges nucléaires sur des failles sismiques, afin de voir s’il était possible de déclencher des Tsunami, et autres "joyeusetés".
            c’est une lecture que j’ai faite dans une revue sérieuse, mais hélas, je me devrais de ne pas en parler, car je n’ai pas retrouvé ce document.

            dont acte.

            ce qui n’empeche que le projet Haarp est opérationnel,
            qu’en Chine le "bureau de modification du tempss" existe, opérationnel lui aussi.

            rien ne vous empeche de pratiquer la politique de l’autruce.
            c’est a vous de voir.
            amicalement.


          • Asp Explorer Asp Explorer 18 août 2008 16:56

            Envoyer des obus à l’iodure d’argent dans l’atmosphère est une technique connue et pratiquée dans le monde depuis des lustres, c’est ça que les chinois appellent pompeusement "contrôle climatique". C’est d’ailleurs d’une efficacité notoirement modeste.

            Pour ce qui est du tourisme de luxe dans les îles ravagées par le tsunami, j’avoue ne pas saisir votre propos. Est-ce que vous sous-entendez que puisque le tourisme de luxe s’est développé dans les îles après le tsunami, c’est la preuve que ce tsunami a été provoqué par les gens qui y avaient financièrement intérêt ? Et si oui, permettez-vous que je transmette votre réponse à des amis psychiatres pour avis ? Vous savez, quand des choses changent, certaines personnes en profitent. c’est ce qu’on appelle des opportunistes. Pas besoin de bombe atomique là-dedans. Et votre militaire démissionnaire, êtes-vous sûr qu’il n’avait pas fumé la moquette ?

            Enfin, libre à vous de pratiquer la politique de l’autruche, et de voir des complots de la CIA et petits hommes verts derrière tout ce qui se passe dans le monde.


          • olivier cabanel olivier cabanel 18 août 2008 19:36

            depuis des lustres dites vous ?
            comme je l’ai écrit dans l’article,
            seulement depuis les années 60.
            cordialement,


          • Asp Explorer Asp Explorer 18 août 2008 20:14

            seulement depuis les années 60

            Une cinquantaine d’années, quoi. L’époque de l’électronique à lampes et de la 4CV. Pour moi, ça fait "des lustres". Pour être précis, ça fait dix lustres (1 lustre = 5 ans).


          • Valou 18 août 2008 14:39

            HAARP existe : il permet d’envoyer des ondes electromagnétique n’importe où sur Terre.
            Cela permet (c’est officiel) :

            - de provoquer des aurores boréales

            - de communiquer avec les sous-marins

            Cela pourrait permettre (ce sont des hypothèses, donc non vérifiées)par ordre de probabilité :

            - de neutraliser des communications par ondes radio éventuelles à n’importe quel point du globe

            - de modifier le fonctionnement du cerveau humain, qui pourrait permettre d’induire des comportements particuliers

            - de provoquer et/ou contrôler des évènements climatiques (tempêtes, cyclones, tornades...)

            Il est raisonnable de supposer que pour impacter les cerveaux humains pour leur faire accomplir quelquechose de particulier nécessiterait une très bonne connaissance de son fonctionnement , connaissance que nous n’avons pas (officiellement en tout cas).

            En ce qui concerne le climat, si efectivement les américains peuvent le contrôler, on peut se demander pourquoi ils ne s’en servent pas davantage pour leur bénéfice (le cyclone Katrina semble contredire cette hypothèse).


            • olivier cabanel olivier cabanel 18 août 2008 14:43

              merci Valou,

              ouf, enfin quelqu’un qui est allé faire des recherches,
              qui a comparé les sources,
              et qui s’inquiéte,

              merci.


            • krolik krolik 18 août 2008 15:06

              Cette histoire de HAARP est un vrai folklore qui revient périodiquement de même que "l’énergie libre" de Tesla.

              On ne prête qu’aux riches mais on prête trop...

              Haarp est une installation qui essaie de profiter des aurores boréales pour faire de la télécommunication avec les sous-marins américains et anglais de part le monde. Les aurores boréales sont de bons réflecteurs aux ondes extra-longues qui peuvent passer quelques épaisseur d’eau.

              Mais changer le temps, provoquer des tremblements de terre... faire des impulsions électromagnétiques équivalentes à des impulsions électromagnétiques nucléaires c’est du complet fantasme.

              L’année passée, une équipe complètement parano a réussi à convaincre un sénateur italien que HAARP était capable de produire de l’énergie dans une quantité équivalente aux 2/3 du parc électronucléaire française !!! Une paille.
              Ce Sénateur, complètement convaincu est allé en parler lors d’une conférence Onusienne à Genève. Un ministre français était présent et cela l’a interpellé, il a donc demandé à son "sherpa" de se renseigner un peu sur la véracité de l’affaire.
              Le sherpa m’a questionné.
              J’ai simplement répondu que :

              - S’il y avait une telle production d’énergie, cela devait se voir par satellite. Les 2/3 du parc électro-nucléaire français, il fallait écouler la production, et cela devait chauffer fortement. Si pas d’échauffement pas de production... L’examen des photos satellite a montré que la neige ne fondait pas dans le coin en dehore de la saisonnalité.. donc si pas de consommation, pas de production.

              En ce qui concerne la simulation d’une IEMN (impulsion électro-magnétique nucléaire) c’est aussi loufoque.
              Pour créer une impulsion, il faut pouvoir délivrer instantanément une énergie considérable, et ce ne sont pas des antennes qui sont aptes à aborder ce niveau de puissance.
              Pour l’information, une IEMN est le résultat du déploiement rapide d’un plasma conducteur dans le champ magnétique terrestre. Le plasma conducteur se déplaçant rapidement on en arrive à la base des lois de l’électromagnétisme : champ magnétique, conducteur, courant électrique.
              Donc dans le plasma se produit un courant très intense qui va induire des courants parasites dans tous les fils électriques au sol, que ce soit des courants forts ou de la télécommunication. Pour limiter les effets de cette induction il faut protéger les installations par des cages de Faraday. Pour l’Europe le point de tir idéla se trouve à 100km d’altitude au large de Brest. Et dans ce cas plus un seul brin de courant électrique valide entre Oslo et Gibraltar, tous les fusibles, toutes les protections disjonctent..

              Des armes à micro-onde cela existe depuis longtemps.
              Je vous mets ici  un fichier zippé à télécharger qui montre quelques photos anciennes, mais rares sur le sujet. Il s’agit du couplage relativiste de deux générateurs de micro-ondes. Il y a différentes applications civiles et militaires à ce genre d’engin. Mais il faut concentrer de l’énergie sur de petits volumes et concentrer de l’énergie sur une surface d’un état, à distance relève de la pataphysique (la science des solutions imaginaires) selon Alfred Jarry.
              Enfin il faut bien s’amuser..

              @+


              • manuelarm 18 août 2008 19:13

                Vue son bagage scientifique, on peut le croire ?
                Peut être que son prochain article sera soit sur l’effet hutchinson ou soit sur l’energie libre.


              • lapalette 18 août 2008 15:43

                "La guerre climatique (il s’agit bien de cela) est susceptible de menacer l’avenir de l’humanité.

                http://www.globalresearch.ca/index.php ?context=va&aid=9170

                Je suis allé regarder les videos en question, et il m’est arrivé de faire les mêmes type d’image au printemps dernier dans le cap corse. J’en ai un quart d’heure car je trouvais ça joli. si vous voulez vraiment les voir, je les posterai...
                A noter qu’il n’y eut aucun tremblement de terre en ou aux environs de la Corse au printemps denier et jusqu’à ce jour !
                Pour moi il ne s’agit que d’un phénomène de réfraction équivalent aux arcs-en-ciel, sur la surface d’un nuage..
                Un arc-en-ciel ne se révèle que dans l’humidité de l’air, par exemple un nuage, un front de brouillard,un rideau de pluie situé à distance du point de vue.
                Une expérience amusante : Quand vous voyez un arc en ciel, faites demi-tour : vous serez face au soleil ! ça marche à tous les coups !

                HARPS exixte sûrement mais cette théorie des tremblements de terre téléguidés est à mes yeux une superstition d’ignorants.


                • olivier cabanel olivier cabanel 18 août 2008 19:47

                  lapalette,
                  merci de votre objectivité,
                  ce qui n’est pas le cas du nommé krolik qui vous précède,
                  il est pronucléariste aveuglé, et capable d’une mauvaise foi, argumenté de chiffres et de déclarations pseudo scientifiques qui font illusion un certain temps,
                  il n’a pas la capacité de critiquer l’outil de travail qui le fait vivre,

                  merci d’etre allé faire un tour sur les différents articles internet qui confirment qu’haarp est une réalité,
                  ceux qui pratiquent la politique de l’autruche n’enrichissent guère le débat,
                  ce qui n’est pas votre cas,
                  merci.


                • krolik krolik 18 août 2008 21:01

                  @ Mr Cabanel.

                  Mais vous donnez dans l’attaque personnelle, et sur ce forum on ne fait que se battre sur des idées...
                  Où est-il question de "nucléaire" ici ? Essayez de ne pas faire de digression.
                  Il s’agit d’un problème électromagnétique.
                  Si l’électomagnétiqeme est votre "tasse de thé" vous pouvez faire des commentaires sur les photos, d’objets bien réels que j’ai mises en partage, poser des questions ... Ce genre de photos n’est pas très courant ! N’est-ce pas ?

                  La technique des écolos en général est de publier des bouquins, des articles s’inspirant de certains fantasmes, et ensuite ils se citent les uns les autres, et le lecteur peu averti en arrive à conclure que c’est une démarche scientifique. Alors qu’il n’y a eu aucune publication dans une revue "avec comité de lecture", les seules publications que l’on peut retenir.
                  Les références sur HAARP rentrent dans le cadre de la pensée écolo/dramatique..
                  Ah, pauvres de nous ! On nous cache tout, on nous manipule.. Pleurons sur notre sort...
                  @+


                • manuelarm 18 août 2008 22:32

                  et Krolik,
                  tu pourrais lui démondrer même mathématiquement que c’est faux, il ne te croira pas.
                  juste une chose sur HAARP, il parle de haute fréquence, donc une plage de 3 Mhz à 30 Mhz, si je me souviens bien.


                • brieli67 18 août 2008 15:48

                  http://www.hagelabwehr.com/index.htm

                  études depuis 1982 résultats comparables aux USA - que 60 % d’échecs ! 


                  les groupies de Muse http://fr.wikipedia.org/wiki/Muse_(groupe) des cobayes à Wembley et à Paris ?







                    • krolik krolik 18 août 2008 20:50

                      Je suis allé voir le document du Parlement Européen, on retient surtout qu’ils n’ont pas d’info sur HAARP et que les Américains ne répondent pas aux questions...
                      Alors de là à fantasmer sur les possibilités de HAARP, comme le sénateur italien dont je citais l’intervention à une conférence onusienne. Sa déclaration sur le "pompage de l’énergie ionosphérique" doit bien se trouver sur la toile..

                      @+


                    • JONAS JONAS 18 août 2008 22:49

                      JONAS à Krolik : le 18 août 2008 à 20 h 50.

                       

                      Bonsoir Krolik,

                       

                      Vous dites ? " La technique des écolos en général est de publier des bouquins, des articles s’inspirant de certains fantasmes, et ensuite ils se citent les uns les autres, et le lecteur peu averti en arrive à conclure que c’est une démarche scientifique.

                       Avez-vous entendu parler du : " Laser Mégajoule, ou LMJ, est un des principaux éléments du programme militaire français, destiné à assurer la pérennité de la dissuasion nucléaire de la France après l’arrêt définitif des essais nucléaires ".

                       Il est pratiquement opérationnel et ne souffre que d’un montage adapté pour ses divers usages. Parfois pour faire des expériences sur son efficacité sur les chars, on colle le feu à une forêt… !

                       Vous savez tout Krolik, sauf ce que vous ignorez comme moi !

                       Vous devez savoir qui a dit : " donnez-moi un point d’appuis et je soulèverais le Monde ! ".

                      Le système HAARP repose sur ce principe, point besoin d’énergie astronomique, vous qui avez des connaissances réelles dans le nucléaire, vous savez que pour obtenir une réaction chaîne il faut un détonateur, qui a une puissance infime par rapport à la réaction qu’il va provoquer et bien pour HAARP, c’est la même chose.

                      Vous dites dans votre dernier message : " Je suis allé voir le document du Parlement Européen, on retient surtout qu’ils n’ont pas d’info sur HAARP et que les Américains ne répondent pas aux questions ".

                      Vous imaginez que je ne pourrais pas aller beaucoup plus loin dans ce domaine, je ne suis pas James Bond !

                       Je me demande si vous n’avez pas une animosité personnelle vis-à-vis de M. Olivier CABANEL, du fait que grâce aux champignons, après l’explosion de Tchernobyl, il a démontré la réalité physique de la contamination du territoire Français.

                      Vous étiez peut-être encore à l’époque, employé dans cette industrie et vous l’avez mal vécu.

                       Sur ces bonnes paroles, mes amitiés à tous.
                       

                       


                       

                       

                       


                       


                      • krolik krolik 18 août 2008 23:54

                        @ JONAS,

                        La Laser Mégajoule, le "bébé" de Dautray, ex Haut Commissaire du CEA et secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences... C’est un outil d’étude dit de confinement inertiel au Barp (près de Bordeaux). Ce n’est pas demain la veille que cela fera une arme quelconque pour arrêter des missiles. Il tire sur de micro-cibles gonflées au deutérium ou au tritium pour vaincre la barrière de Coulomb et explorer les équations d’état de ces matériaux à très haute pression.
                        Rien à voir avec HAARP qui est dédié à la télécom.
                        Que ce soit dans les grandes ondes (addition de nombreuses antennes) et d’ondes courtes pour faire de la transmission en BLU (bande latérale unique) c’est la spécialité ancienne des radio-amateurs pour communiquer à l’autre bout de la Terre avec une puissance très faible. D’aiileurs l’Univrsité d’Anchorage en Alaska demande de temps le concours de radio-amateurs dans le monde pour faire des tests de transmission.
                        Mais HAARP ne donne donne pas dans mes micro-ondes proprement dites, il n’y a qu’à voir les antennes, pour des micro-ondes il faut des magnétrons et des conduits, ça se comporte un peu comme des ondes lumineuses, il faut des cavités, des guides d’ondes, de la tuyauterie. C’est pour cela que je vous ai mis en partage des photos d’installations "micro-ondes" ; ça n’a rien à voir.

                        Pour détruire un missile en vol ce n’est pas facile.

                        Il y a le système "patriot" pour les courtes portées. Un missile qui explose au voisinage.

                        Le système retenu actuellement pour implantation en Tchéquie c’est le choc direct d’un missile sans explosif sur le missile attaquant. Une rencontre "dans le mille" à trois mille km/h... Une belle performance lorsque cela fonctionne..Et ce n’est pas à chaque fois.

                        Maintenant si l’on veut détruire un missile par ondes électromagnétiques :


                        - il y l’impulsion électromagnétique nucléaire, mais pour cela il faut une explosion nucléaire et ça la fout mal. C’était le système "Spartan" des américains à l’époque de Nixon.


                        - Il semble que les Soviets aient réussi à éblouir un satellite de la CIA en 1982. Rivalités de frontières entre l’URSS et la Chine, mouvements de troupes sur les rives de l’Amour. La CIA envoie un satellite prendre des photos, les Soviets n’apprécient pas du tout. En fait ils installent un grand laser CO2 de 100MW de puissance sur les MOnts Altaï à 1000 mètres d’altitude (densité de l’air plus faible) et utilisent une technique de "conjugaison de phase" avec effet "oeil de chat". Pour expliquer court : il faut voir le satellite, récupérer quelques photos de ce satellite se servir à la base de ces photons en utilisant le principe du "retour inverse de la lumière". Un photon arrivant sur un miroir à angle droit repartira exactement à son origine en suivant la même trajectoire quelle qu’elle soit...Donc envoyer une "grande pêche" au satellite, et cela a fonctionné.. Les Américains ne savaient pas encore faire cela en 2000.


                        - Les Américains développent le laser à iode. Mais là c’est un vrai bazar. La laser embarqué dans un avion à haute altitude (l’air est un véritablement emmerdement car il disperse les faisceaux lasers du fait du chauffage local de l’air par le laser). Et le laser volant dans un avion peut tirer à 800km de distance sur un missile sortant de l’atmosphère pour attaquer une phase balistique. Mais à priori cela n’a pas encore fonctionné, et il faut trouvé un équipage pour une telle mission. En effet pour fonctionner ce laser a besoin de peroxyde d’hydrogène (eau oxygénée), et comme vacherie corrosive on ne fait pas mieux. Pour s’envoyer en l’aire c’est de première.


                        - la méthode la plus facile pour atteindre un missile guidé par infrarouge tel qu’un Stinger, c’est de repérer le missile et d’envoyer une rafale de pulses laser (il en faut au moins 50 à 300Hz) dans l’autodirecteur du missile. Ca met la logique du missile "out" et il se perd. Mais il n’est pas question de détruire l’autodirecteur. Pour que le pulse passe bien il faut profiter d’une fenêtre de transmission optique dans l’air à 5,2µm. Au départ on utilise un laser CO2 à 10,4µm et un système de cristaux (ZnGeP2) d’optique non linéaire pour doubler la fréquence du laser CO2. C’est le système est amené à être utilisé un jour sur tous les avions civils gros porteurs pour éviter les attaques terroristes d’un petit missile (Stinger ou Igla) au décollage et à l’atterrissage. A priori certains avions d’ELAL sont déjà équipés. avec succès.

                        Mais un système HAARP pour détruire un missile avec des ondes courtes...

                        Mais où avez vous lu, ou pu comprendre que j’avais une animosité contre Mr Cabanel ? Par contre lui, très visiblement à mon égard..

                        @+


                      • Alexandre 19 août 2008 07:22

                        Mais Haarp peut aussi bien déclencher des séismes.

                        Et si certains récents séismes étaient provoqués ?

                        Grâce à ces ondes, on peut aussi « scanner » la croûte terrestre à des profondeurs extrêmes pour en faire une sorte de radiographie afin de détecter n’importe quelle implantation secrète nucléaire.



                        Vous surestimez un peu les capacité de la chose non ? HAARP existe mais je ne pense pas qu’il puisse faire tout ça, encore des idées sortis des cerveaux de comploteurs malades.

                        Les conspipi de part leurs manières de penser ressemblent beaucoup aux intégristes religieux, Dieu a mis les ossements de dinosaures pour tester ma foi (référence à zeitgeist pour ceux qui connaissent...)


                        • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2008 08:36

                          alexandre,

                          ci dessous, quelques déclarations de personnalités,
                          ce n’est qu’un échantillon, et j’espère que vous allez réviser votre jugement sur les dangers que représente haarp après avoir lu ce qui suit :
                          "Mais Rosalie Bertell, la présidente de l’Institut international des affaires de santé publique [International Institute of Concern for Public Health],a déclare que HAARP fonctionne comme « un gigantesque appareil qui peut causer d’importantes perturbations dans l’ionosphère, ce qui crée non seulement des trous, mais de longues incisions dans la couche protectrice qui empêche les radiations mortelles [en provenance de l’espace sidéral] de bombarder la planète. »

                          Le physicien Dr Bernard Eastlund l’a appelé « le plus grand appareil de chauffage de l’ionosphère jamais construit. » HAARP est présenté par l’US Air Force en tant que programme de recherche, mais les documents militaires confirment que son objectif principal est « d’induire des modifications ionosphériques » en vue de modifier les conditions météorologiques et de perturber les communications et les radars.

                          Selon un rapport de la Douma d’État russe : « Les plans étasuniens visant à réaliser des expériences à grande échelle sous le Programme HAARP [et] de créer des armes capables de rompre les lignes de communication radio et les équipements installés sur les engins spatiaux et les fusées, provoquent de graves accidents dans les réseaux d’électricité et dans les oléoducs et les gazoducs et ils ont un impact négatif sur la santé mentale de régions entières. »

                          si vous faites un tour sur le lien que j’ai donné (mais il y en a beaucoup d’autres) vous aurez des preuves supplémentaires,

                          cordialement


                        • Alexandre 19 août 2008 09:27

                          On nage en plein délire là...


                        • François51 François51 19 août 2008 07:37

                          HAARP est une réalité surement.
                          et les chemtrails ?. en tout cas il exciste un site Francophone assez complet sur cette bizarrerie.
                          décidemment, "on nous cache tout, on nous dit rien" comme dirait l’autre.....


                          • Alexandre 19 août 2008 08:01

                            chemtrail une mauvaise blague...


                          • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2008 08:39

                            françois 51
                            bonjour,
                            j’espère que Jonas pourra répondre à ma place sur les chemtrail, il a sur ce sujet un dossier très complet,
                            merci en tout cas d’avoir pris au sérieux la menace que représente haarp pour notre planète,
                            cordialement,


                          • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2008 08:42

                            alexandre,

                            vous avez tort de balayer d’un mot méprisant l’existence des chemtrails,
                            çà n’enrichit pas le débat,
                            si vous pouvez argumenter votre position, ce sera plus constructif.


                          • Alexandre 19 août 2008 09:26

                            Il serait plus efficace d’insérer les produits chimiques dans le réseau d’eau potable plutôt que dans l’air non ?


                          • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2008 10:04

                            alexandre,
                            si vous pouviez développer ?
                            vous parlez des produits chimiques (iodure d’argent ?)
                            ce qui est bien sur mentionné dans l’article,
                            produits utilisés déja par les usa pour prolonger la mousson, en faisant tomber des pluies diluviennes,
                            mais qui n’a rien à voir avec Haarp, bien sur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires